AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    Lun 1 Juil 2013 - 16:34



Jonah Hansel Hirst
" monsters are real"



" Some people just need a high-five.
In the face.
With a chair"
✤ NOM(S) : Hirst. ✤ PRENOM(S) : Jonah, Hansel. ✤ ÂGE : Trente sept ans. ✤ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Un vingt cinq mai à West Haven, dans le Connecticut. ✤ NATIONALITÉ : Américaine. ✤ STATUT CIVIL : Célibataire. ✤ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel. ✤ EMPLOI : Employé dans un supermarché depuis une dizaine d'années, après avoir trop longtemps accumulé les petits boulots. ✤ TRAIT DE CARACTÈRES : La lâcheté. Voilà sans doute le mot qui résumerait le mieux Jonah. Un lâche. Un lâche qui n'assume pas ses choix. Un lâche qui préfère fuir dès que la situation devient trop compliquée. Oui, Jonah est un lâche derrière ses apparences je-m’en-foutistes. Un lâche qui se cache dans la foule, tentant de se persuader lui-même que ce qu'il fait est ce qu'il doit faire, que ce qui est, est ce qui doit être. Un lâche qui n'a même pas le courage de dire "non", de s'opposer aux crimes auxquels il assiste. Imprévisible, impulsif, accroc à la morphine et tout autres types d'anti-douleur, il peut être difficile de lui accorder sa confiance. Et pourtant, Jonah ce n'est pas ça. Ça, c'est ce que l'on voit de lui. Ce gars pas très net, mais bon mouton. Ce gars qui fait le sale boulot sans même broncher. Ce gars distant, discret, mais pourtant si extraverti et excentrique qui n'hésite pas à aborder un style vestimentaire à son image, allant de crête colorée aux cheveux longs et maquillé. Jonah, ce n'est pas ce mec cruel qu'il se plait tant à monter. Non, Jonah c'est plutôt l'ancien gamin perdu qu'il était, la personne sur qui on peut compter sans qu'il en est l'air, celui qui a la tête bourrée d'idée révolutionnaire, qui crache sur la mentalité des Hunters. Jonah c'est aussi quelqu'un de courageux sous ses airs, qui a conscience de risquer quotidiennement sa vie. Il est en quelque sorte le Petit Chaperon Rouge qui se cache dans le Grand Méchant Loup. ✤ MUTATION : La "Darkinésie" ou le contrôle et la création de l'ombre à partir de son propre corps.
Spoiler:
 
✤ GROUPE : Officiellement il fait partie des chasseur. Officieusement, c'est une toute autre histoire. ✤ AVATAR : Jared Leto
✤ êtes-vous originaire de radcliff ?
« Non. Il y a une dizaine d'années encore je ne connaissais même pas son existence. Radcliff. Ça ferait un beau nom d’hôpital pour cinglés vous trouvez pas ? Je viens de West Haven, une petite ville dans le Connecticut. Ça paye pas de mine vu comme ça, mais c'est là que j'ai passé mes premières années. On a fait pas mal de villes ensuite, puis je suis tombé ici, par un concours de circonstances assez douteuses. Ça doit faire quoi, dix ou douze ans que je moisis ici et même si je suis pas devin je suis quand même sûr d'une chose : il est hors de question que je crève là dedans. »

✤ avez-vous déjà eu affaire à un ou plusieurs hunters ?
« Comme beaucoup. Des petits groupes isolés qui vous prennent à part et vous passe à tabac parce qu'ils tiennent d'une source loin d'être fiable que vous êtes un monstre. Si je leur en veux pour ça ? J'en sais rien. Oui sans doute. Bien qu'en fin de compte on soit tous un peu pareil. Dans ce monde, celui qui ne se fait pas écraser, c'est celui qui cogne le plus fort. »

✤ utilisez-vous beaucoup votre don ?
« Je n'en sais rien. Peut-être, c'est automatique. Je sais quand je dois l'utiliser, et je sais quand je ne dois pas. Vous savez, cette histoire d'instinct de survie ? C'est à peu près ça, en très gros. Et puis je fais ce que je veux de toute façon, on ne nous a pas encore interdit leur utilisation à ce que je sache. Certains comparent ça à des armes. Certes, alors comparé le nombre de morts par don, et le nombre de morts par balle. Est-ce nous qui ne les utilisons pas assez, ou vous qui dégainez un peu trop souvent ? »

✤ comment avez vous réagi à l'officialisation de votre statut ?  ✤ les mesures du traité de protection des mutants vous font-elles peur ?
« La belle philosophie du vivons heureux, vivons caché semble soudainement remise en question. Une faveur disent-ils. Ont-ils seulement conscience de ce qu'ils nous font ? Dégénérés. Même le nom qui nous est attribué est péjoratif. Plus ça vient, et plus ça sent mauvais. Oh oui croyez moi, ça pue la charogne à plein nez dans le coin. Nous protéger... Il me font rire. S'ils souhaitaient tant nous protéger, ils auraient mieux fait de ne rien faire. Alors oui, ça me fait peur. Et non, je n'irai pas me faire recenser. Ils peuvent taper autant qu'ils le veulent sur ma porte. Ils peuvent me menacer s'il faut, qu'ils débarquent, me punissent... ça ne changera rien. Je n'irai pas me jeter de mon plein gré dans cette p*tain de gueule de loup. »


✤ comment êtes-vous entré parmi les hunters?
« Il est facile d'approcher le poulain, si déjà nous connaissons sa mère. Cela n'a pas grand chose à voir avec la manière dont je suis entré chez les Chasseurs. Il n'empêche que le raisonnement n'est pas si mauvais. J'avais des amis. Des amis avec lesquels j'ai grandit, eut d'autres connaissances. J'ai fréquenté un temps les mêmes personnes. Ils se sont radicalisés. Je me suis radicalisé. Après tout, être un chasseur ou ne pas l'être, il n'y avait pas de grande différence. On nous laissait tranquille, on avait des T-shirt que je trouvais même sympathique. Je ne crois pas qu'on entre chez eux, mais plutôt qu'ils viennent à nous d'une manière ou d'une autre. Qu'étions nous, sinon quelques ados sans grand avenir ? On parle d'effet mouton. J'aime appeler l'instinct de survie. Regardez nous aujourd'hui. Les choses auraient-elles été différentes si je n'avais pas croisé leur route, si je n'avais pas eu en moi cette rage envers un monde qui ne semblait pas me désirer ? Cela aurait-il été de même si j'avais été humain ? »

✤ s'agit-il d'une démarche religieuse ou une démarche issue d'une réflexion personnelle?
« Dans toute démarche il y a une réflexion, mais dans toute réflexion il n'y a pas forcément une démarche. Il ne faut pas confondre les deux. Aussi, s'il ne s'agissait là que d'une réflexion personnelle, la démarche aurait été absente. Si en revanche il s'agissait d'une démarche religieuse, il aurait été question d'une réflexion sur une divinité supérieur. Or, ce n'est ni l'un ni l'autre. J'aime à penser qu'un jour ils paieront pour tout ce qu'ils font. Et j'espère profondément participer à ce bottage de cul collectif. Il reste une question à laquelle je n'ai pas encore de réponse ; Quel est le pire entre choisir qui doit mourir, et choisir qui doit vivre ? »



" let's talk about you and me "
✤ PSEUDO : « Un surnom est le plus irréfutable des arguments. » ✤ PRÉNOM : « Un des plus beaux cadeaux que nous ait fait la vie, c'est quand notre prénom a l'air d'un mot gentil. » ✤ ÂGE : « Nous avons vu l’âge de fer, l’âge de plomb... Nous voici arrivés à l’âge du caoutchouc, celui où les consciences sont élastiques. »  ✤ PERSONNAGE : Inventé. ✤ FRÉQUENCE DE CONNEXION : sept jours sur sept dans les bonnes semaines. Cela peut varier, mais peu de soucis à se faire de ce côté là. ✤ COMMENT AS-TU TROUVE LE FORUM ? : Le chien d'un voisin d'une amie du cousin de ma mère, qui s'est fait écrasé par la grand mère d'à côté - qui n'a plus de permis depuis - avait l'adresse du forum comme prénom. ✤ UN DERNIER MOT ? Ce ne serait pas un animal aquatique nocturne tout de même ?



Dernière édition par Jonah Hirst le Dim 28 Juil 2013 - 23:49, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    Lun 1 Juil 2013 - 16:35



There is no greater agony than bearing an untold story inside you.
" Tell me would you kill to save a life.
Tell me would you kill to prove you're right. "


« Et là, que vois-tu ? » « Je ne sais pas. » « Dis moi juste ce que tu vois. Ne réfléchis pas. » « C'est pas si simple... » « Il n'y a rien de compliqué là dedans Jonah. Dis moi juste ce que tu vois, tu ne peux pas te tromper. » « C'est pas ce que je voulais dire. » « Quel est le problème alors ? » « C'est noir... C'est trop sombre. C'est trop flou. » « Qu'est-ce qui est trop flou ? » « Ça. » « Donc tu vois quelques chose de flou ? » « J'ai pas dis ça. » « Calme toi. Ce n'est pas grave. On y reviendra plus tard. De quoi veux-tu parler aujourd'hui ? » « Je ne veux pas parler. » « Très bien. Comment tu t'es fait ça à l’œil ? » « J'ai dit que je ne voulais pas parler. » « Tu t'es fait ça tout seul ? » « Quoi? Vous êtes fou ? » « C'est ce que tu penses ? » « Non ! » « Tu ne t'es pas fait ça tout seul donc. » « J'ai dis que je ne voulais pas en parler. » « Pourquoi, tu as peur ? » « Je devrai avoir peur ? » « C'est à toi de me le dire. » « Je ne sais pas. Je crois que non. » « Tu crois ? » « Oui. » « Oui quoi ? Que tu as peur ? » « Non c'est... c'est compliqué. » « Qu'est-ce qui est compliqué ? » « Je ne veux pas en parler. » « Tu ne veux pas ? » « Je ne peux pas. » « C'est à propos de tes hallucinations ? » « Ce ne sont pas des hallucinations. » « Tes visions si tu préfères. » « Je ne rêve pas. Elles sont vraies. » « Oui. Bien évidement. » « Je... Je comprends pas tout, ça vient puis ça part. Ça fait du mal aux gens qui m’entourent, je... » « Ce ne sont pas elles qui font du mal, tu le sais n'est-ce pas ? » « Vous êtes comme ma mère, vous ne me croyez pas. » « Ta mère ? Pourquoi ta mère ? » « Je la hais. » « Pourquoi ? » « Elle est folle. » « Qu'est-ce qui te fait dire ça ? » « Elle croit toujours que mon père va revenir. Elle... elle est sûre qu'il va débarquer un jour, avec des fleurs, et que tout iras bien. » « Tu n'aimes pas cette idée ? » « Non. » « Tu ne penses pas que ça lui fait du bien de penser ça ? » « Non. » « Pourquoi ? » « Il est mort à cause de ces p*tains de guerres. Il a crevé, le c*n, mais elle ne comprend pas. » « Tu aimais ton père ? » « C'est pas le sujet. » « Tu sais Jonah, il faudra bien y venir un jour à ce sujet, c'est en partie pour cela que nous discutions. » « J'ai pas besoin de vous. » « Détrompe toi. » « Qu'est-ce... qu'est-ce que vous pouvez en savoir de toute façon ? C'est foutu. Tout est foutu. Ce monde, il est trop crasseux. » « Calme toi. » « Parfois, j'aimerai tellement être mort. » « C'est pour ça que tu t'es fait ça ? » « Fait quoi? » « Ton visage, puis tes mains... » « Mais non, c'est pas moi, c'est eux ! » « Eux ? Il n'y a pas d' "eux" Jonah, et tu le sais très bien. » « C'est faux. Ils... Ils vont me tuer un jour. Ils... » « Chut, c'est tout. Calme toi, arrête de pleurer. C'est pas grave, va prendre un verre d'eau, et va prendre l'air un peu. C'est fini pour aujourd'hui d'accord ? Allez, à mardi. »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

« Depuis quand tu fais ça ? » « De ? » « Depuis quand tu prends ces m*rdes ? » « Raah, fait pas chier. T'es qui, ma mère ? » « Écoute moi p'tit c*n. Je suis pas ici pour plaisanté, t'es pas ici pour t'amuser. J'ai pas que ça à foutre, m'occuper des camés de ton genre. » « Alors qu'est-ce que tu viens me faire chier là ? P*tain. » « De un, tu vas baisser d'un ton ok ? Je suis pas ton pote, donc tu vas de suite me dire ce que t'as pris, et ce que toi et tes merdeux de p'tits copains vous avez foutus. Compris ? » « Ola, calme. Pas ma faute si t'es mal baisé hein... » « Je vois. Je vais arrêter d'être sympa, et tu - » « Ah car t'étais sympa là ? » « Tu te la ferme. Non, tu te la ferme j'ai dit. Et tu vas m'écouter attentivement ok ? Où alors c'est simple ; la taule. Et crois moi mon p'tit gars, avec ta sale g*eule d'ange, je donne pas cher de ta peau. Tu les enchaineras à la queue-le-le. » « Ouai... ouai ça va, j'ai compris. J'écoute. » « Bien. Tu as pris quoi ? » « J'en sais rien, des trucs. » « Des trucs ? Va falloir m'en dire plus, tu le sais ? Oh, tu me regardes quand je te parle. » « Des médocs, des trucs, je jure j'en sais rien. » « Me mens pas gamin. Tu sais que tes résultats vont revenir d'une minute à l'autre ? » « Je dis que j'en sais rien. » « Tu as donc pris des médocs ? » « Oui. » « Quel genre ? » « Plusieurs, ils sont à ma mère, elle est complètement tarée de toute façon, elle s'en rend même pas compte. » « Je vois. Et tu t'es piqué ? » « Oui. » « Pourquoi ? » « Car j'ai mal, m*rde. C'est si dur à comprendre ? J'ai mal. Ça s'arrête jamais. J'ai mal... M*rde, m*rde... » « Et quand tu prends tes "trucs"? » « Ça fait comme si ça va mieux. Mais c'est toujours pareil. » « Et qu'est-ce qui te fait mal ? » « Les traces. Ces p*tains de traces là. » « Tu t'es fait ça comment ? En faisant tes conneries ? » « Non, je... Ce ne sont pas des conneries ! » « Alors c'est quoi ? » « C'est bien plus, c'est différent... C'est, juste. » « Juste ? Insulter des gens, les bousculer, pour toi c'est juste ? » « Ce sont des monstres. Ils... Ils ne sont pas comme nous. Ils ne mérite pas de vivre. » « C'est donc ça qu'on vous apprend dans votre bourrage de crâne collectif ? » « Ils sont dangereux ! Si personne ne les arrête, on les arrêtera nous ! » « Économise ta salive. Les tarés dans ton genre je les enferme. J'espère en tout cas que la balle que tu t'es prise t'aura servie de leçon. » « Vous n'avez rien contre moi. » « Certes. Mais je peux toujours t'envoyer en désintox. »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

« C'était un gamin. » « Ah non Jonah, change pas tout. C'était un monstre. » « Il avait quoi, seize ans ? » « Tu fais dans le sentimental maintenant ? » « Ferme là. J'ai l'air de déconner là ? » « Avec toi, on sait jamais. » « Un gosse... » « Ça va ! C'est pas le premier, pas le dernier. Tu vas pas en parler trois ans. » « Tu me déçois Greg. » « Quoi ? T'as oublié de laisser ton cœur chez toi ce matin ? C'est quoi ton problème vieux ? Sérieux. » « Mon problème ? C'est la façon dont tu l'as exécuté, comme ça, à bout portant. » « Ah ça c'est nouveau. » « De quel côté tu es ? » « Ça veut dire quoi ça ? » « Je trouve que tu prends un peu trop de plaisir à tuer ces derniers temps. » « C'était le prix à payer, tu t'en souviens pas ? » « Tabasser, ok. Massacrer, c'est pas la même chose. » « Et quoi ? Tu remets en question mes intentions c'est ça ? Sérieux Jo', même si je voulais, tu voudrais que je fasse quoi ? » « Il faut rester prudent. C'est dangereux ce que je te demande, je le sais, mais si nous ne le faisons pas, qui le fera ? » « T'inquiète gars, j'ai accepté à la base, je vais pas faire faux bons maintenant. » « Fais gaffe quand même hein ? » « Oui maman. » « T'es con. » « T'as pas augmenté les doses depuis la dernière fois ? » « Je peux pas être parfait non plus hein. »


Dernière édition par Jonah Hirst le Dim 28 Juil 2013 - 23:47, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    Lun 1 Juil 2013 - 16:38

Jonah Hirst a écrit:
" some people just need a high-five.
in the face.
with a chair"

OMG !  j'ai tellement ri !
Bonne chance pour ta fiche en tout cas :gnni:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    Lun 1 Juil 2013 - 17:01

Ton personnage a l'air super intéressant, j'ai hâte de voir la fin de ta fiche !
Bienvenue, & Bon courage en tout cas ! :gnni:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    Lun 1 Juil 2013 - 18:24

Jared en hunter   C'est perfect  
Bienvenue mister !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    Lun 1 Juil 2013 - 18:49

Primrose Meiffert a écrit:
Jonah Hirst a écrit:
" some people just need a high-five.
in the face.
with a chair"

OMG !  j'ai tellement ri !
Bonne chance pour ta fiche en tout cas :gnni:

Pas mal !

Bienvenue parmi nous Bon courage pour ta fiche :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    Lun 1 Juil 2013 - 18:55

Primrose Meiffert a écrit:
Jonah Hirst a écrit:
" some people just need a high-five.
in the face.
with a chair"

OMG !  j'ai tellement ri !
Bonne chance pour ta fiche en tout cas :gnni:

Pareil, je suis morte
Bienvenue sur TH, bon courage pour cette fiche et si tu as la moindres question n'hésite pas Je te réserve Jared pour la semaine :gnni:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    Lun 1 Juil 2013 - 22:30

Bienvenue, cher ennemi !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    Mar 2 Juil 2013 - 8:20

+1 pour la citation
Bienvenue sur TH, et bon courage pour ta fiche ! :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    Mar 2 Juil 2013 - 16:07

Que de belles demoiselles  Ah non. Un individu de la gente masculine détecté  
Je vous remercie tous pour cet accueil en tout cas :jonah: Vous êtes tous parfaits!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    Mar 2 Juil 2013 - 17:50

    JARED ♥️ Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    Mar 2 Juil 2013 - 23:59

Merci à toi belle demoiselle !  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 839
SUR TH DEPUIS : 15/04/2013
MessageSujet: Re: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    Lun 8 Juil 2013 - 21:25

Des nouvelles ? I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thehuntedrpg.com
Invité

Invité
MessageSujet: Re: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    Mar 9 Juil 2013 - 19:19

Oui oui, toujours là, toujours motivé !
Juste quelques petits contre-temps ! Puis-je avoir un petit délais ?  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    Mer 10 Juil 2013 - 7:18

Bienvenue  
Jared Leto c'est mon dieu alors tu deviens mon nouveau dieu Jonah  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...    

Revenir en haut Aller en bas
 

JONAH ☣ C'était pourtant un si joli prénom...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Et si la Normandie était plus Viking que la Scandinavie ?
» Recherche n° STALAG ou mon père était prisonnier
» Et si c'était vrai ...
» Le petit épicier était un gros trafiquant
» il était propre il ne l'ai plus
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: passer le temps :: version une-
Sauter vers: