AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (m) AARON TVEIT + good old-fashioned revenge.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: (m) AARON TVEIT + good old-fashioned revenge.   Mar 2 Juil 2013 - 13:48



prosper d. spector
" hear me roar "



" What is honor compared to a woman's love ? What is duty against the feel of a newborn son in your arms... or the memory of a brother's smile ? Wind and words. Wind and words. We are only human, and the gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy. "
✤ NOM(S) : spector. il vient d'une famille de hunters très réputés dans l'utah, une ancestrale famille qui tire ses racines des premiers colons. le nom de sa mère est tolman. ✤ PRENOM(S) : prosper, duncan, ezra. ✤ ÂGE : vingt-cinq ans. ✤ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : en été, à perry, dans l'état de l'utah. ✤ NATIONALITÉ : américaine pure et dure. ✤ STATUT CIVIL : au choix. ✤ ORIENTATION SEXUELLE : au choix. ✤ EMPLOI : écrire ici ✤ TRAIT DE CARACTÈRES : gentil + mal assuré + trop impulsif + doux + séduisant + très séducteur et volage + droit + juste + très loyal + dévoué + influençable + encore un peu naïve + fanfaron + drôle + pitre + intellectuel + érudit + grand lecteur + cultivé. ✤ MUTATION : tu veux pas plutôt son poing dans la gueule ? ✤ AVIS SUR LES DEGENERES : il les déteste, il veut tous les tuer, un par un, de ses propres mains. surtout depuis qu'il a appris que son frère, ce traître, en était un. conditionné dans la famille de hunters qui a été la sienne, il en a accepté toutes les règles et tout ce dont on voulait de lui. toutefois, il doit bien avouer être proie aux doutes, quand vient le moment décisif de la mise à mort. ✤ GROUPE : hunters. ✤ AVATAR : aaron tveit.
il a toujours grandi dans l'ombre de son frère, l'aîné, le fils prodigue, le parfait clone de son père. il en a ressenti une certaine jalousie - mais, surtout, un certain soulagement : il pouvait faire tout ce qu'il voulait que son père s'en fichait. il a toujours été très proche de sa mère Clarice, les deux étant faits de douceur et de gentillesse là où son père Henri et son frère Abraxas étaient faits et froideur et dureté. plutôt que de suivre le chemin de son père, ses oncles, son frère en faisant des études brillantes de génétique, il est entré dans une école de police le lendemain de ses dix-huit ans. son père l'a beaucoup insulté mais il n'a pas regretté son geste. son entraînement à la maison aidant, il est vite devenu un très bon élément et, plus tard, un tireur d'élite. pourtant sa haine pour les transmutants n'a pas bougé d'un cran, devenant presque de plus en plus obsessionnelle avec le temps. il n'y a pas cru quand son père l'a rappellé pour l'inviter à la maison - et a encore moins cru le fait que son frère soit un dégénéré. il l'a très mal pris et depuis, avec la bénédiction et les moyens familiaux, il s'est mis à sillonner les états-unis pour traquer, et tuer, son aîné. il vient enfin de retrouver sa trace dans la ville de radcliff, kentucky. il y est... et Faust aussi.


prosper & abraxas
" i'm sorry, brother, i'm sorry i let you down but these days i'm fine - no these days i tend to lie "
Deux frères, deux faces de la même pièce. Un cadet, Prosper, ayant grandi dans l'ombre majestueuse et énorme du premier, Abraxas. Celui-ci ne se rendait pas compte, de la rancune et jalousie latentes qui naissaient dans le coeur de son cadet, prenant soin de lui imparfaitement, maladroitement. Abraxas était toujours là pour son cadet, certes, mais il ne se rendait pas compte que toute la perfection, toute cette attention qu'il lui accordait dégoûtait Prosper. Son aîné faisait toujours tout bien et ça le débecqutait. Surtout que Fausteen et Abraxas étaient proches, bien trop proches malgré les années les séparant, ces deux traîtres. Il a pris comme une trahison le départ de Abraxas aux trousse de Faust, lui disant de ne pas bouger de Perry. Mais Prosper voulait l'accompagner ! Mais non. Abraxas, dans un sifflement agacé et stalinien : Prosper, il vaut mieux que ce soit moi qui y aille. plongeant le cadet dans une rage sans fond ni comble. Il déteste Abraxas depuis ce jour et a été presque heureux quand leur père lui a demandé de le traquer car il était un putain de dégénéré. Pendant six mois, Prosper n'a pas abandonné et ça a payé : il a retrouvé Abraxas, il est à Perry. Et il va enfin pouvoir le tuer.

prosper & fausteen
" i left you in the night sky, you were my dream, will you remember our love ? the hardest part is growing up "
Prosper et Fausteen, c'était un peu l'évidence d'une vie ; leurs familles étroitement liées depuis des lustres, ils ont littéralement grandi ensemble, quasiment partagé leur berceau. D'aussi loin qu'ils peuvent s'en souvenir, l'autre a toujours été là, juste à côté, leurs mains étroitement serrés, leurs doigts entrelacés. Ils ont grandi ensemble, inséparables, se ressemblant indiscutablement, s'aimant de toutes leurs forces d'enfants, comme on aime un second frère, une sœur qu'on n'a jamais eu. Prosper, c'était son rayon de soleil, c'était les rires qu'il lui arrachait tous les jours, même les plus noirs. Il était drôle, attentionné, et toujours à l'écoute, Prosper. Endossant docilement le rôle de meilleur ami qui lui sied à merveille ; taisant des sentiments un tantinet différents. Et, silencieusement, il devait encaisser les regards à la dérobée que Faust jetait vers Abraxas ; rancune secrète qu'il tournait vers son frère ainé, encore un peu plus, le détestant pour lui voler tout ce qu'il désirait. Et, quand elle est partie, sans un regard, sans un au revoir, ça été comme un coup de poignard. Il avait l'impression de ressembler à un gamin, complètement paumé sans elle, il a eu envie de pleurer rageusement, de marteler le monde entier de ses poings furieux ; il s'en foutait, à la limite, qu'elle soit une dégénérée, le pire, c'était qu'elle soit partie sans rien dire. Non, le pire, c'est qu'elle ne lui ait rien laissé à lui car Abraxas, éternel petit premier, a eu le droit à une lettre, lui, au moins. Aujourd'hui, si c'est son frère qu'il traque sans relâche, il voit l'espoir de pouvoir mettre la main sur elle, également. Et de se venger, avidement.



Dernière édition par Abraxas E-J. Spector le Mar 2 Juil 2013 - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (m) AARON TVEIT + good old-fashioned revenge.   Mar 2 Juil 2013 - 14:00



informations supplémentaires
" the marks human leave are too often scars "

KIKOO CV.      :lyanna: :thad:  si vous continuez de lire, c'est que vous n'avez pas pris peur donc c'est un point pour vous.  donc yé souis là pour vous vendre mon scénario so first things first PROSPER IS A REAL CUTIE OK IL EST TROP MIGNON ET TROP GENTIL ET TROP DOUX et trop violent ET TROP PARFAIT OK. c'est un garçon haineux, à la jalousie et la rancune facile, plutôt troublé par son enfance mouvementée mais il peut évoluer en tellement de choses, pfiou.  il peut tomber amoureux d'un/d'une dégénéré/e, en tuer un de trop, se mettre à douter et tout abandonner, se découvrir lui-même une mutation, bref, tout comme vous voulez quoi.  bon, les choses plus importants, maintenant, vitales même : l'avatar.  alors personnellement j'aime beaucoup aaron tveit, très swag et très sexy, mais je suis pas difficile donc n'hésitez pas à me proposer d'autres bouilles !  pour le rôle, je vois bien james franco, dave franco, alex pettyfer, max irons, george blagden, hunter parrish, bradley james, julian morris, matthew goode, iwan rheon, armie hammer mais n'hésitez pas à en proposer vous-même ! bon, je fais pas trop le tri, là, va falloir checker le bottin mais je vous fais confiance, je vous aime déjà.  (c'est juste pour vous montrer le type de mecs) (bôgoss, quoi. -meurt-)  (vous pouvez passer par toutes les couleurs de cheveux que vous voulez osef. Arrow) (sauf peut-être un roux) (ça dépend quel roux   ) après, pour le pseudo, c'est complètement négociable même si j'adore vraiment le prénom prosper, que j'ai utilisé dans ma fiche (mais je peux modifier, ce n'est pas un problème.  ) comme prénom, j'aime bien priam, marlon, hidalgo, jorah, graham et, encore une fois, n'hésitez pas à proposer je mords pas.  bon, pour la suite, l'histoire est plutôt libre, vous pouvez modifier ce que vous voulez. en revanche, les liens ne le sont pas et son caractère, un peu moins enfin bref, faites ce que vous voulez mais prenEZ LE JE VOUS FERAI PLEIN DE BISOUS ET ON FERA DE L'AMOUR INCESTUEUSEMENT SOUS LA DOUCHE ET ON S'AIMERA EN PARTANT EN THAÏLANDE.    -meurt-
plus sérieusement, si vous prenez mon petit frère, je saurais vous remercier comme il se doit.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (m) AARON TVEIT + good old-fashioned revenge.   Mer 10 Juil 2013 - 5:42

 

Je lorgnais sur ce scénario depuis sa création et j'ai enfin franchi le pas ! D'ailleurs, j'ai choisi Jorah en premier prénom, je mettrai Prosper dans sa panoplie de prénoms louches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (m) AARON TVEIT + good old-fashioned revenge.   Mer 10 Juil 2013 - 13:13

T'ES TROP BEAU LAISSE MOI TE FAIRE L'AMOUR.  
je suis contente d'avoir un frérot.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 839
SUR TH DEPUIS : 15/04/2013
MessageSujet: Re: (m) AARON TVEIT + good old-fashioned revenge.   Lun 15 Juil 2013 - 16:24

Pris, je déplace I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thehuntedrpg.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (m) AARON TVEIT + good old-fashioned revenge.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(m) AARON TVEIT + good old-fashioned revenge.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (m) AARON TVEIT + good old-fashioned revenge.
» (M) AARON TVEIT ☆ free.
» (M/LIBRE) AARON TVEIT ≈ only god forgives.
» Aaron et son papi
» Musique - Aaron par Stormy
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: passer le temps :: version une-
Sauter vers: