AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (F/RES) EMERAUDE TOUBIA ≈ blood for blood.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 45269
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: (F/RES) EMERAUDE TOUBIA ≈ blood for blood.   Dim 31 Jan 2016 - 13:36

rayen prénom demaggio
we both know i could rip you to shreds and do my nails at the same time.

NOM : DEMAGGIO, les chasseurs, les vrais. elle est la fille unique du frère aîné de rafael, et donc la cousine de cesare et aria. PRÉNOMS : RAYEN, prénoms négociables. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : DATE AU CHOIX, elle est née à ROSWELL, NOUVEAU-MEXIQUE, où elle a résidé jusque peu. ÂGE : VINGT-SIX ANS, elle est née quelques mois après la mort de son père. ORIGINES : elle est d'origines AMÉRICANO-MEXICAINES par ses grands-parents, mais ses deux parents étaient des AMÉRICAINS de nationalité. NATIONALITÉ : AMÉRICAINE, et elle aime ce "pays libre" où elle sait faire son bonhomme de chemin. STATUT CIVIL : CÉLIBATAIRE, au choix, mais sans doute seule, elle a de toute manière des soucis bien différents des préoccupations relatives aux relations sexuelles ou au couple. MÉTIER : OFFICIER DE POLICE à radcliff depuis si peu de temps que personne ne sait d'où elle vient - rayen a en réalité "gagné" ce passe-droit grâce aux services qu'elle peut rendre en tant que CHASSEUSE DE TRANSMUTANTS.  ORIENTATION SEXUELLE : AU CHOIX, elle peut de toute manière passer pour tout et n'importe quoi, tant que ça lui donne un coup de pouce dans ce qu'elle fait. MUTATION : AUCUNE, elle exècre particulièrement les transmutants, mais les envie beaucoup pour leurs dons extraordinaires, leur liberté face aux lois naturelles. TRAITS DE CARACTÈRE : ambitieuse, réfléchie, froide, calculatrice, manipulatrice, stratège, revancharde, violente, tenace, bonne comédienne, sanguine, fausse, envieuse, égoïste, ingénieuse, ardente. AVATAR : EMERAUDE TOUBIA, négociable, particulièrement avec nina dobrev ou ivana baquerro. GROUPE : PROTECTING THOSE WHO FEAR THEM, elle est une chasseuse qui porte fièrement la bannière des demaggio, le souvenir de sa vie brisée par l'existence des dégénérés. CRÉDITS : TUMBLR (img).



(001), Rayen n'a jamais connu son père : celui-ci est en effet, mort trois mois avant sa naissance, lors d'une chasse avec son père et son frère. Les DeMaggio se sont transmis le don de la chasse de génération en génération depuis un long moment déjà, et cela a coûté la vie à de nombreux membres de la famille. La mère de Rayen, quant à elle, n'était pas spécialement une adepte de ce genre de choses, et quand bien même elle acceptait volontiers la "quête" de son époux, elle a été brisée par la mort de celui-ci. (002), la petite fille n'a sans doute jamais été très proche de sa mère : ceux qu'elle idéalisait, c'était Rafael et son épouse, Isabella - tous les deux furieux chasseurs vendus à la cause. Rayen a connu un début de vie relativement solitaire, déchirée entre les racines de son père (qui faisaient qu'elle et sa mère vivaient dans la maison voisine de celle de son oncle et sa tante), et l'immuable rancune de sa mère à l'égard des DeMaggio. Bien souvent, la mère de Rayen ne s'occupait pas d'elle parce qu'elle "était le portrait craché de son père" ou parce qu'elle avait eu le malheur de dire une phrase déplacée. (003), elle avait huit ans, lorsque Cesare, son cousin, a été lancé par son père dans la quête de la chasse, et rien de tout ceci n'a jamais échappé à la jeune fille : elle a depuis ce temps ambitionné de suivre les traces du jeune homme et de tous les DeMaggio, ce qui a marqué une coupure presque finale dans les relations de la petite Rayen d'avec sa mère. Celle-ci a, du jour au lendemain, quitté la maison familiale avec sa fille, jugeant "toxique" l'influence de l'héritage DeMaggio sur sa fille. (004), l'année qui suivit fut compliquée, faite de conflits entre la mère et la fille : si bien que la mère est partie du jour au lendemain à nouveau, fuyant ses responsabilités en laissant Rayen à sa grand-mère maternelle. Tous les souvenirs de son père détruits, et complètement abandonnée par sa mère, Rayen a grandi perdue, sous la protection d'une vieille dame qui était tout aussi emplie de chagrin et de rancœur qu'elle. Rayen recevait des lettres, chaque année pour son anniversaire, de la part de sa mère, mais a cessé de les ouvrir à partir de ses douze ans. (005), si elle a grandi comme une jeune fille "normale", Rayen n'a pour autant que rarement connu le bonheur, sa grand-mère oscillant entre maladies et autres problèmes qui lui faisaient parfois presque oublier la présence de la petite fille. Tout ce à quoi l'enfant pouvait se rattacher a été, pendant un temps, l'idéal familial de son oncle et sa tante, quand bien même elle était incapable de trouver un moyen de leur rendre visite. Alors que sa mère l'avait affublée de son nom de famille à elle - au choix - Rayen a fait changer ses papiers lors de son émancipation, à ses seize ans, pour redevenir une DeMaggio. (006), par la force des choses tout autant que par sa volonté, Rayen a été émancipée à ses seize ans, tandis que sa grand-mère était internée dans une maison de retraite : ceci n'a jamais vraiment affecté la jeune fille, puisque grand-mère et petite fille ont rarement eu l'occasion de tisser un lien fort, tant elles étaient toutes les deux pourchassées par un idéal inaccessible. Rayen oscillait tantôt entre la culpabilité d'avoir "fait fuir" sa mère, et la haine pure et dure de se sentir si délaissée et manipulée au gré d'une mère absente. Elle a, peu à peu, appris à tout détester de sa famille maternelle (même la femme qui la logeait et nourrissait) au profit d'un souvenir lointain d'un père disparu. (007), Rayen a cherché les DeMaggio pendant près d'un an, avant de les retrouver, à Radcliff dans le Kentucky : elle avait dix-huit ans, lorsqu'elle a repris contact avec Rafael son oncle, sa tante Isabella et ses deux cousins, Cesare et Aria. La première chose qu'elle a faite, c'est s'engager dans la cause des chasseurs, apprenant par la même occasion tous les détails scabreux sur la dernière chasse qui a coûté la vie à son père. La rage de vivre, l'indépendance et la volonté de Rayen ont fait d'elle une fille très déterminée à prouver sa valeur, et surtout sa place parmi les DeMaggio, le droit que sa mère lui avait arraché alors qu'elle n'était encore qu'une petite fille. (008), Rayen a suivi un entrainement drastique pour devenir chasseuse, très vite lassée par les entrainements "théoriques" elle a toujours été très à l'aise sur le terrain : la confiance aveugle qu'elle voue en Rafael et Isabella est cependant peut-être sa faille, puisqu'elle n'hésite pas à se jeter dans la gueule du loup s'ils le lui demandent, quitte à s'en sortir après. Là où Cesare a toujours fait preuve de plus de retenue, Rayen était une "disciple" volontaire et impulsive, à la fois persuadée de faire le bien en éliminant des dégénérés, mais aussi très encline à gonfler son ego en amassant les victimes. (009), Rayen s'est fait une réputation de chasseuse hors pair, non pas parce qu'elle est vive et efficace, mais parce qu'on lui reconnait un manque de pitié évident ; elle se complet dans l'ambition de sa vie, impulsive mais tenace, elle peut traquer un transmutant sur des centaines de kilomètres et ne laisse jamais une de ses "proies" lui échapper. Son tableau de chasse est modeste, mais toujours le travail a été fait, avec un soin et un amour tout particulier pour "l'art" de traquer et exécuter. La vie qu'elle a cherché pendant tant de temps, et enfin obtenu, elle n'a jamais compté la perdre, et a toujours été extrêmement jalouse de ceux qui pouvaient menacer sa place dans la famille DeMaggio. Irrémédiablement, Rayen ressent logiquement un profond sentiment de pouvoir et de justice dans le fait que Cesare et Aria soient des parias de transmutants et qu'elle soit l'héritière légitime des DeMaggio. (010), la brune a vécu quelques années à Radcliff, avant de la quitter vers ses vingt-trois ans, lorsqu'elle a jugé avoir "assez appris" et être apte à se débrouiller toute seule : elle a donc rejoint une organisation jugée "terroriste" à travers le territoire, un groupe de chasseurs qui traque au format nationale, l'atmosphère de la petite Radcliff lui ayant toujours semblé ennuyante. Pourtant, aujourd'hui elle a été contactée par son oncle et sa tante pour revenir en ville : le chaos qui règne à Radcliff l'attire de toute manière irrémédiablement vers ce qui lui semble être, l'endroit où tout chasseur doit être, pour se faire un nom. Elle a donc rejoint la ville il y a peu (après la mise en quarantaine de la ville, donc il y a vraiment peu de temps, moins d'un mois). Les actions musclées des transmutants l'amusent, même si elle les considère toujours comme de la vermine - elle aime l'idée d'avoir un véritable challenge, pour une fois.

cesare demaggio & rayen
whoever said, “The pen is mightier than the sword,” was an idiot.

C'est qui celle là ? - Rayen est entrée dans la vie des DeMaggio par surprise, prenant de court toute la famille qu'elle n'avait pas vu depuis plus d'une décennie déjà. Cesare ne conservait que peu de souvenirs de sa petite cousine, emmenée un beau matin par sa mère : la dernière réminiscence de son oncle, décédé à cause de l'imprudence de son père. La responsabilité de Rafael à l'égard de Rayen, du sang DeMaggio, il l'a compris bien assez vite. La brune s'est cependant confrontée pendant longtemps, à un jeune homme passif, secret et peu enclin à faire connaissance. Ils se sont cependant apprivoisés, Rayen ne subissant pas les mêmes traitements qu'Aria, ils ont eu le loisir de s'entrainer ensemble, les liens, la complicité se créant sans même qu'ils n'aient vraiment à parler. La vie que Rayen a très vite apprécié plus que n'importe quelle autre, est cependant celle que Cesare a bien souvent ambitionné de quitter. Celle qu'il voulait qu'Aria quitte. Et l'instinct protecteur sempiternel que Cesare avait à l'égard de sa cadette, a toujours été source de jalousie pour la cousine délaissée, oubliée pendant tant d'années par les DeMaggio. Ils ont cependant toujours fait de redoutables alliés de chasse, des partenaires indéfectibles : à travers la chasse, en décryptant les faits et gestes, les choix de Cesare, Rayen a appris à le connaître - peut-être plus qu'il ne se connait lui-même aujourd'hui. Rayen a développé les mêmes instincts que n'importe quel chasseur, les mêmes réflexes que Cesare - il lui a appris sans doute plus que Rafael ne lui a appris, et pour cela, il y a toujours eu un respect latent entre la brune et son cousin. Ça, c'était du moins avant qu'elle ne découvre qu'il est un transmutant ; la disgrâce des DeMaggio. Une chance pour elle d'arracher au prince héritier la couronne d'enfant parfait qu'il avait retenu pendant si longtemps. Elle peut prétendre tout ce qu'elle veut cependant, Cesare a toujours été de ceux qu'elle a pu appeler famille - Famille est le nom DeMaggio. Que sont-ils alors désormais, si différents mais si semblables à la fois ? A l'ambition mortelle de la brune, se dispute les sentiments réconfortants que sa nouvelle famille a su faire naître dans son cœur refroidi par le chagrin et l'abandon. Elle a cependant toujours appris à s'émanciper par elle-même, un instinct qui ne disparait pas si facilement ; pas alors que son oncle et sa tante, l'honneur des DeMaggio, dépendent de la mort de Cesare et d'Aria.

update (irp février/mars 2015) : elle n'avait pas encore revu un de ses cousins, lorsque Rayen apprit à la mort d'Aria de la bouche de son oncle. Un échec cuisant pour elle, qui aurait largement préféré s'en occuper elle-même. Probablement. Quoique. C'est ainsi qu'elle a commis l'impensable - sachant sans doute son pauvre cousin perdu à l'extrême, noyé dans des sentiments qu'elle ne connaissait que trop bien (malgré les apparences). Après une nuit d'errance à travers Radcliff, Cesare est rentré dans sa chambre de motel pour y découvrir une Rayen profondément attristée (en apparences) par la nouvelle de la mort d'Aria. Servile, manipulatrice, la brune a aisément trouvé la corde sensible de son cousin : pourquoi le tuer tout de suite, quand il y avait désormais dans le cœur de Cesare, une plaie béante qui pourrait faire rentrer tous les démons du monde dans son âme ? Charmante comme à son habitude, elle a prétendu venir avec sous le bras des informations essentielles, de quoi capturer la personne qui avait tué Aria, et venger l'honneur des DeMaggio. C'n'était plus une question de dégénéré ou non, selon elle ; c'était une question de quelqu'un, qui avait osé verser leur sang comme s'il était celui de vermines. Elle a trouvé les mots, et elle a soufflé sur les braises de la rage de son cousin. Bien souvent, ils chassent ensemble, elle prétend vouloir venger sa cousine - en vérité ils amassent déjà les cadavres de dégénérés : il y a quelque part dans l'âme de Cesare, quelque chose qui appartient toujours fermement au sang DeMaggio, à leurs croyances et à ce qu'ils sont. Elle le brisera avant d'asséner le coup fatal, c'est certains ; pourquoi agir dans la précipitation quand on peut déguster le plaisir ?

update (irp avril/mai 2015) : uc

aria demaggio & rayen
like an avenging angel, her vengeance swift and deadly.

(PERSONNAGE DÉCÉDÉ) Au moment où elle a compris, au moment où elle a aperçu le comportement de son père, de son frère avec Rayen - Aria a instinctivement ressenti une profonde jalousie pour cette cousine sortie de nulle part. La fille prodigue du frère que Rafael DeMaggio avait perdu depuis si longtemps ; revenue à la maison pour prendre les armes - quelle histoire rocambolesque. De quoi faire reculer encore Aria d'un cran dans la fierté du paternel - la rage qui est née dans les entrailles de la cadette des DeMaggio à ce moment-là, a toujours rendu leur relation on ne peut plus électrique. Avaient-elles un quelconque point commun ? L'effort sans doute, de se détester en silence et de ne pas se sauter à la gorge comme des lionnes ; Aria et Rayen ne se sont jamais aimées, mais elles faisaient au moins pendant un temps, partie de la même équipe. Toujours à se provoquer l'une l'autre, à se challenger et à jalouser les succès de l'autre, Rayen et Aria s'influençaient l'une l'autre, insufflaient la rage à l'autre sans même s'en rendre compte. Sans doute qu'en d'autres circonstances, elles auraient pu faire une bonne équipe. Mais Rayen n'a pu s'empêcher de ressentir une profonde fierté toute particulière, à être de ces chasseurs dénués de mutation répugnante, là où Aria a fini par être un échec criant. L'orgueil et la fierté les ont poussées à ne jamais se comprendre, ne jamais se ressembler : difficile donc, de dire que Rayen est attristée par la mort de sa cousine. Elle est celle qui subsiste, la cousine sans héritage, celle qui traverse et survit à tous les autres - plus prompte que jamais à prouver sa valeur. Mais Aria... Aria, il y a une part d'elle qui se dit, par honneur ou par loyauté, que c'était du gâchis.

rafael demaggio & rayen
petite citation de votre choix ici.

Écrire ici la relation qui lie votre personnage et votre scénario ; tâchez de décrire assez précisément que le futur joueur se donne une idée claire du lien. Écrire ici la relation qui lie votre personnage et votre scénario ; tâchez de décrire assez précisément que le futur joueur se donne une idée claire du lien. Écrire ici la relation qui lie votre personnage et votre scénario ; tâchez de décrire assez précisément que le futur joueur se donne une idée claire du lien.

mason leinster & rayen
petite citation de votre choix ici.

Écrire ici la relation qui lie votre personnage et votre scénario ; tâchez de décrire assez précisément que le futur joueur se donne une idée claire du lien. Écrire ici la relation qui lie votre personnage et votre scénario ; tâchez de décrire assez précisément que le futur joueur se donne une idée claire du lien. Écrire ici la relation qui lie votre personnage et votre scénario ; tâchez de décrire assez précisément que le futur joueur se donne une idée claire du lien.

+ possibilités de liens avec Isabela DeMaggio (tante), Gabriela Rivera ("cousine indirecte", nièce d'Isabela), Kaisa Makinen (fille illégitime de Rafael), Isolde Saddler ("belle-fille" des DeMaggio), Artur Kovalainen et Kingsley Moren (qui ont assassiné Aria), Bonnie Grimes (le chien de la famille).  


Dernière édition par Cesare DeMaggio le Mar 9 Fév 2016 - 23:31, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 45269
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: (F/RES) EMERAUDE TOUBIA ≈ blood for blood.   Dim 31 Jan 2016 - 13:49

ce scénario est libre.
ft. emeraude toubia négociable/non négociable.

saluuuut à toi, personne géniale qui lira ce scénario sache que déjà, pour être arrivé(e) là, bah jotem grave  :pink: et que je t'offrirai encore plus d'amour si tu prenais mon scénario - du genre comme ça :              donc voilà, comment résister ?   au cas où, après la promo super intéressante, voici les quelques conditions, trucs à savoir sur le scénario :

l'avatar, est totalement négociable, j'ai choisi Emeraude Toubia parce que physiquement et d'un point de vue "caractère"/interprétation, c'est celle que je projette le mieux dans le personnage de Rayen : le scénario était avant tout écrit avec l'apparence de Nina Dobrev donc il est tout à fait possible de la négocier avec elle, je suis ouverte à toute suggestion (a). Il y a cependant d'autres possibilités totalement ouvertes : Rayen reste avec des origines mexicaines, il faudrait donc de préférence une fille à la peau ou aux cheveux foncés. Proposez et on peut toujours s'arranger, je comprends l'allergie potentielle que certains ont à l'égard de Nina, si vous connaissez quelqu'un d'autre, je suis totalement pour !   Pour le petit plus, j'ai aussi pensé à Ivanna Baquerro qui collerait également très bien au rôle I love you
le pseudo est mi-négociable, le nom est non négociable   au pire, si vous ne l'aimez pas, dites-vous que toute la famille est pourrie alors ça va bien ensemble ! le prénom, quant à lui, est négociable, je n'ai ni cité le prénom dans ma fiche, ni dans mes rp's, donc ça ne me dérange pas de le changer : à privilégier, d'ailleurs, les prénoms dans l'esprit sud américain. Rayen est un prénom d'origine native américaine, ça peut coller également - par pitié évitez les prénoms un peu trop particuliers, du genre Bambi-Fairy ou Apple  

concernant l'activité, je ne suis pas trop trop demandeuse : j'ai aussi une vie j'vous ferais dire, donc bon, généralement je ne suis pas du genre à harceler, tant que je vois que la personne est motivée, floode et essaye de s'intégrer au forum    (pour ça, je peux évidemment aider, je suis gentille, et je fais des bonnes lasagnes   ). j'aimerais quelqu'un qui passe au minimum régulièrement dans la semaine, non pas pour rp, mais juste pour poster un ou quelques petit(s) message(s) dans le flood, histoire de donner des nouvelles. concernant le rp, les fréquences de réponse demandées par le forum me conviennent très bien, je connais également les longues périodes de flemmingite du rpg, ou ces traversées du désert où le cerveau est parti faire bronzette ailleurs. donc pas de souci de ce côté là    
pour les rp's, je n'ai aucune exigence sur la longueur, je tiens à le dire ; faire le minimum du forum + une ligne me conviendrait très bien, si j'ai de quoi répondre ! je tiens à le dire ouvertement, parce que je fais des longs rp's, parce que j'ai tendance à beaucoup tchatcher, mais je me retrouve généralement à ne jamais avoir de réponse parce que les gens croient avoir le devoir de faire la même longueur que moi : nooooon, ce n'est pas obligatoire, vous avez le droit d'aimer faire des rp's courts, et même me demander de raccourcir mes rp's, parce que des fois j'ai tendance à tourner en rond donc voilà    j'ai déjà entretenu de très longues relations rpgiques avec des gens qui faisaient des rp's plus courts que moi, donc bon, ce n'est absolument pas un de mes critères (a) en revanche, je ne suis pas une grosse fan des fautes d'orthographe, je serai donc plutôt regardante sur ça  
pour le lien, rien n'est fixé dans le marbre, alors ce n'est pas la peine de m'envoyer un mp pour me demander ce que j'ai prévu pour le personnage, ou pour le Cesare/Rayen ou le Aria/Rayen et ainsi de suite, tout est possible, on peut construire à deux/trois évidemment, puisque Rayen deviendra votre personnage    évidemment, de tout cela, on pourra en parler en profondeur (héhé    *out*) par mp, parce que j'aime les mp's, surtout pour des détails/questions quant à l'évolution des relations dans la famille et tout  Je tiens quand même à préciser que je n'ai pas trop envie que Rayen soit une Mary Sue, ce n'est pas du tout le but   je la vois surtout comme un personnage torturé qui tente de faire table rase de son passé en s'intégrant à la famille DeMaggio quel qu'en soit le coût, même si celui-ci est la vie de son cousin et de sa cousine     Rayen a pendant longtemps été à la poursuite de ses origines, très ambitieuse et très rancunière, si vous connaissez, je me suis un p'tit peu inspirée du personnage d'Azula dans The Last Airbender  :keur:

donc n'ayez pas peur, on la veut notre Rayen    

_________________


              THANK YOU FOR LOVING ME              
WHEN I STILL TASTE OF HEARTACHE AND WAR
it's not easy to express your feelings about how much you care about someone, and how much they've done for you, and shaped you as a person. how can you summarize how he feels in that moment and how much she means to him, in one sentence?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(F/RES) EMERAUDE TOUBIA ≈ blood for blood.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (F/RES) EMERAUDE TOUBIA ≈ blood for blood.
» The 2013 challenge : Blood Raven
» 10 raisons de ne pas jouer Blood Angel ?
» blood, monster, tears ~ (théna)
» Blood Bowl 2
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: gestion du personnage :: come find yourself :: too late-
Sauter vers: