AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 chasing cars (stv, w/ ren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: chasing cars (stv, w/ ren)   Sam 6 Fév 2016 - 7:39


i need your grace To remind me To find my own
— Ren Townshend & Costia Manning —
we don't need anything or anyone. if i lay here, if i just lay here, would you lie with me and just forget the world ? i don't quite know how to say how i feel. those three words are said too much, they're not enough. forget what we're told before we get too old. show me a garden that's bursting into life. let's waste time chasing cars around our heads. — chasing cars.

Elle ignorait encore ce qu'elle allait faire pour son anniversaire. Bailey était trop occupé à pourchasser des Chasseurs pour prendre le temps de souper avec elle ce soir. Peut-être que la belle allait finalement faire un tour au refuge pour animaux et passer sa vingt-neuvième bougie en compagnie des petites bêtes dont personne ne voulaient. Ou bien peut-être qu'elle pouvait passer à l'hôpital rendre visite à sa nouvelle patiente bien âgée qui arrivait au bout du chemin. Ce qui était sûr, hors de tous doutes, c'était qu'elle n'allait pas rester enfermée chez elle. Gabriela avait déjà passé la matinée en sa compagnie et maintenant, elle se retrouvait seule. Elle n'osait pas composer le numéro de Ren, ayant peu de nouvelles de sa part ces derniers temps. Paraît qu'il était malade. La jolie infirmière s'doutait bien que ce n'était pas le cas, autrement, elle pourrait facilement le soulager de tous ses maux d'une douce caresse, d'un simple câlin. Elle n'osait donc pas, même s'il fallait avouer qu'en se réveillant ce matin, elle avait eu une pensée pour le jeune homme. Le désir de le voir, ou simplement entendre sa voix. Une liaison qui aurait tôt fait d'éveiller une flamme vengeresse dans le coeur de son jumeau s'il venait à l'apprendre alors, peut-être bien que c'était mieux ainsi. Prendre des chemins séparés et faire comme si le Chasseur n'avait jamais pris possession de son coeur palpitant au creux de sa poitrine. Une situation dans laquelle la douce Costia tombait lentement, à la manière de cette fille qui scande haut et fort ; si l'amour est un crime alors fais de moi ta victime. Oui, car elle commençait à s'éprendre du Townshend. Était-ce mal ? Ne devrait-elle pas fuir et maudire ce malicieux cupidon qui ne faisait que leur jouer un mauvais tour ? La bien cruelle blague des amants maudits, vouez à appartenir à deux camps opposés. Les Roméo et Juliette des temps modernes. Histoire vouée à se terminer dans la tragédie. Elle pouvait le voir arriver à toute vitesse le mur qui allait lui fracasser la réalité au nez et pourtant, au réveil en ce jour de son anniverssaire, elle aurait voulu ouvrir les yeux sur un Ren assoupi à ses côtés. Une pensée qui l'avait fait rougir devant l'absurdité de cette petite idylle qu'elle s'imaginait. Quand la journée approcha à sa fin, Costia ouvrit son placard et enfila une jolie robe fleurie puisque Juin annonçait sa fête mais aussi le retour de la chaleur estivale. Ses longs cheveux dorés cascadaient doucement sur ses épaules et après un dernier coup d'oeil au miroir, elle prit soin tranquillement des fleurs que Ren lui avait données, qui survivaient encore au temps puisque Costia leur faisait attention, les entretenait avec affection. La Manning finit ensuite par attraper son sac à main et se décida enfin à aller en ville pour visiter l'une des nombreuses causes dans laquelle elle était engagée et passer sa soirée d'anniversaire avec eux. Cependant, au moment d'ouvrir la porte, elle tomba nez à nez avec un nouveau venu. Un Ren, poing levé sur le point de cogner chez elle.

" Ren ?! Oh, je suis heureuse de te voir. " Elle marqua une pause pour détailler le visage du brun, ne réalisant pas encore à quel point sa présence lui avait manqué. " Qu'est-ce que tu fais ici ? J'étais sur le point de partir. "

Dit-elle doucement, loin d'être un reproche. Elle était surtout curieuse de savoir pourquoi il revenait après ses quelques semaines écoulées sans trop de nouvelles...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: chasing cars (stv, w/ ren)   Jeu 11 Fév 2016 - 2:37

let's waste time chasing cars
Voila des années que Ren n'avait pas ressentit ça. Ce foutu sentiment, logé sournoisement au fond de ses tripes, cette boule au ventre qu'il ne pouvait ignorer. La peur. Les longues années d'apprentissages avec Galaad avait réussit à effacer cette appréhension, qui n'avait pas sa place dans la vie d'un chasseur. Soigneusement, il avait oublié le goût de la crainte et la sensation de sueur froide. Cela avait marché, jusqu'à maintenant du moins. Car depuis qu'il avait été victime, cette peur avait fait un désagréable retour dans sa vie, logeant au fond de son esprit. Ren la sentait, Ren la craignait. Le chasseur était effrayé par ce pouvoir trop puissant, qu'il était bien incapable de contrôler. Le leader de la Gunpowder Squad était resté de nombreuses journées chez lui, ne pouvant supporter d'affronter les gens autour de lui et de leur infliger cette torture dont il était capable. Plus que n'importe qui, il l'avait fuit elle. Costia. L'idée d'utiliser ce pouvoir, celui-même qu'il chassait chez les mutants, le dégoutait au plus haut point. Mais d'imaginer infliger une telle chose à la blonde ; cela le rendait malade. Impuissant face à la situation, Ren n'avait donné aucune nouvelle, se réfugiant dans un silence des plus total. De nombreuses fois, il avait essayé de l'appeler, de chercher auprès de la belle un peu de tendresse. Rien qu'une caresse, ou un baiser. Quelque chose pour le faire sortir de cet état de panique dont il était prisonnier depuis qu'il avait été touché par le poison. Son cœur partagé entre l'idée égoïste de trouver un peu de réconfort auprès de la blonde, et la peur de lui infliger les tortures dont il était nouvellement capable. Enfermé dans son appartement, il se languissant de ce stupide crush, de cette femme dont il semblait s'être entiché. Une idée qui avait bien du mal à faire sens dans l'esprit de l'impitoyable chasseur, mais qui, après des jours de séparation, commençant à prendre consistance. Costia lui manquait. L'affection qu'il éprouvait pour elle était aussi réelle que le trou béant qu'elle avait laissé dans son cœur, après cette fameuse soirée. Ren aurait voulu lui dire, mais comment lui confier une telle dévotion alors qu'il peinait déjà à se l'avouer à lui même ? Même le téméraire chasseur n'était pas assez fou. Mais en regardant le calendrier ce matin, Ren avait choisi de prendre son courage à deux mains. A l'aube de ce vingt-et-un juin, jour de l'anniversaire de la belle, le chasseur avait voulu marquer le coup et rendre visite à Costia. Depuis maintenant trois semaines, il avait réussi à contrôler son pouvoir un minimum, assez pour ne plus perdre aussi facilement le contrôle.  Il ne risquait plus d'enlever la vu ou l'ouïe de la mutante sans le vouloir, il l’espérait en tout cas. Le chasseur s'était arrêté chez le fleuriste avant de se diriger vers l'appartement de l'infirmière dont il s'était entiché ; un geste qui faisait preuve d'une romance insoupçonnée chez le hunter. C'était fou ce que cupidon réussissait à lui faire faire.

Arrivé en face de la porte en bois de la belle Manning pourtant, tout le courage qu'il avait réussi à amasser s'était envolé, le laissant tremblant devant le bois vieillit de l'entrée de l'appartement. Le béguin qu'il avait pour la blonde le réussissait à effacer aussi simplement des années de pratique et d'antipathie, le rendant aussi innocent qu'une enfant. Un comble pour le prédateur. Une main solidement entourée autour du bouquet de fleur, l'autre soulevée au niveau de sa tête, prête à toquer sur la porte, il attendu figé ainsi près de dix minutes. Dix minutes de torture durant lesquelles il s'imaginait déjà le pire : peut-être que l'adoration qu'il lui portait n'était pas réciproque ? Comment une créature aussi douce que Costia pouvait être amoureuse d'un monstre tel que lui ? Peut-être qu'elle n'avait pas apprécié son absence injustifiée, décidant le le chasseur n'était plus digne de son respect ? Tant de question auquel il n'eut pourtant pas le temps de répondre ; c'est Costia qui ouvrit la porte, découvrant ainsi Ren dans cette position ridicule, attendant depuis de longues minutes. Surprise, les traits enjôleurs de l'infirmière s'illuminèrent pourtant au plus grand soulagement du chasseur. Pour toute réponse à sa question, Townshend présenta le bouquet qu'il lui avait acheté. « Joyeux anniversaire Costia. » souffla-t-il, un sourire sincère sur le visage, plongeant son regard dans celui azur de la mutante. Un sourire dont il ne se pensait pas capable avant de rencontrer la belle. « Je ... Je ne veux pas te retenir, si tu étais en train de partir. » Il détourna le regarda, se demandant soudain pourquoi il était venu la déranger de la sorte. La belle avait surement quelque chose de prévu pour son anniversaire, des amis à retrouver ou de la famille. Il ne serait pas long. « Je voulais aussi te présenter mes excuses. J'aurais dû donner des nouvelles, te prévenir que je serais ... indisponible quelques temps. Je suis ... je suis désolée. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: chasing cars (stv, w/ ren)   Lun 15 Fév 2016 - 20:03


i need your grace To remind me To find my own
— Ren Townshend & Costia Manning —
we don't need anything or anyone. if i lay here, if i just lay here, would you lie with me and just forget the world ? i don't quite know how to say how i feel. those three words are said too much, they're not enough. forget what we're told before we get too old. show me a garden that's bursting into life. let's waste time chasing cars around our heads. — chasing cars.

Décontenancée, oui mais heureuse. Elle ne s'était pas attendu à trouver Ren au pas de sa porte mais elle était agréablement surprise. Une douce sensation se propageait déjà aux frontières de son coeur. Et dès qu'elle avait posé les yeux sir le Chasseur, immédiatement les paroles de Gabriela lui revenaient en tête. Elle lui disait de se méfier. Elle se rappelait aussi leur dernière rencontre avec le Townshend qui l'avait sortie d'un mauvais pas. La Manning réalisait bien que c'était insensé mais elle avait bien le béguin pour lui. Plus encore... Elle avait des sentiments pour le tueur, elle la sauveuse. Plus forts qu'elle ne le soupçonnait avant de le retrouver là. Fleurs tendues vers elle.

" Joyeux anniversaire Costia. " Le sourire qui planait sur ses lèvres à la guérisseuse ne semblait pas vouloir disparaître. Costia était soudainement frappée par une adoration sans nom. À tel point qu'elle resta figée quelques secondes avant d'attraper le bouquet enfin. Ses joues se teintant de rouge.

" Oh... eh, je ne pensais pas que tu t'en souviendrais. Merci. Elles sont magnifiques. " La blonde enfouit son nez dans les jolies pétales, l'esprit confus pour ce cupidon alors qu'elle humait le parfum enjôleur.

" Je ... Je ne veux pas te retenir, si tu étais en train de partir. " Relevant la tête pour poser les yeux sur lui, elle déclina sans tarder d'un hochement négatif jusqu'à pratiquement s'en tordre de le cou.

" J'allais seulement au refuge pour animaux pour ne pas être seule le soir de mon anniversaire. Mais je préfère de loin ta compagnie. "

Elle lui sourit un peu plus, sincère et réellement flattée qu'il ait pensé lui rendre visite après des semaines sans nouvelles. Il en profita pour s'excuser du même coup, Costia affichant alors un air inquiet. Indisponible ? Ou plutôt indisposé ? Qu'est-ce qu'il s'était passé ? Aurait-elle pu l'aider ? Tans de questions qu'elle retint, préférant d'abord répondre un...

" Oh, ce n'est pas grave. Entre, je vais aller leur trouver de la place avec les autres. "

Désignant le bouquet, elle l'invita à l'intérieur, lui laissant le soin de fermer la porte derrière lui pendant qu'elle se dirigeait déjà à la cuisine adjacente. S'affairant à ajouter de l'eau dans le bocal fleural pour y ajouter celles qu'il venait de lui donner ensuite, elle ajouta : " J'ignore si tu étais malade, ou quoi mais tu sais, tu aurais pu venir me voir, ça m'aurait fait plaisir de prendre soin de toi. " Elle marqua une pause une fois la tâche terminée et releva les yeux sur lui, une étincelle de dévotion et de tendresse dans le regard. " Ce ne serait pas la première fois. "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: chasing cars (stv, w/ ren)   

Revenir en haut Aller en bas
 

chasing cars (stv, w/ ren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» fans de cars de disney
» Toise cars
» [ALAYDE!] Gâteau Cars
» "Cars" tricoté par Fanfan
» M485 ANDENNE
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: passer le temps :: version deux :: anciens events-
Sauter vers: