AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i'm a little bit lost without you (anderson sisters, fst)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 232
SUR TH DEPUIS : 29/05/2016
MessageSujet: i'm a little bit lost without you (anderson sisters, fst)   Mer 15 Juin 2016 - 1:25

and i'm digging down holes without you
can't be on my own without you

withoutyou@ohwonder

La panique. Eli qui te suit, marchant aussi rapidement que toi, Aurora dans les bras qui ne comprend pas, le regard paniqué alors que tu ne t'arrêtes pas pour la consoler, pour tenter de lui expliquer. Tout ce que tu sais, c'est que tu veux voir ta sœur. Tout de suite, maintenant. Tu te dois de t'assurer qu'elle va bien, qu'elle est correcte, qu'elle est intacte. Parce que tu ne veux pas la perdre. Parce que tu peux pas la perdre, elle comme le reste de ton monde. Evelyn, c'est un peu tout ce qu'il te reste, elle et ton fils. Elle est une si grande partie de toi, une si grande partie de ton quotidien depuis que vous vivez à nouveau sous le même toit. Tu ne peux t'empêcher de repenser à ton père qui est loin, trop loin. Tu te dis que tu devrais sûrement l'avertir, qu'il voudrait savoir, mais tu n'as pas envie de l'alarmer avant de connaître l'étendu des dégâts. Tu ne voudrais pas l'inquiéter pour rien non plus. Dans les long couloirs de l'hôpital, tu te forces à ne pas regarder les visages des gens qui habitent les différentes chambres. Tu t'obliges à ne pas regarder les robes d'hôpital, ce bleu pâle qui donne l'air d'être encore plus malade que l'on ne l'est en réalité. Tu t'efforces de ne penser qu'à ta sœur et où elle se trouve. Et tu dois te contrôler pour ne pas te mettre à paniquer face à son état. Soudainement, tu te remets en question, à savoir si c'était une bonne idée d'emporter les enfants avec toi. Sauf que tu connais trop bien ta sœur et tu sais que rien au monde ne lui fera plus de bien que de voir sa fille et son filleul. Alors quand tu arrives devant la porte de la chambre de ta sœur, celle que l'infirmière a la station d'accueil t'a si gentiment dis alors que tu étais plus impolie que tu ne l'es à l'habitude, tu laisses entrer Eli devant toi qui se jette sur ta sœur. Elle est réveillée, tu peux entendre des petits sons qui viennent du lit, mais tu n'oses pas encore la regarder. Tu retiens les larmes de te monter aux yeux alors que tu déposes Aurora sur le lit et tu l'as sens sous tes doigts qui va se coller sur sa mère, comme si sa vie en dépendait. De ton côté, tu te contentes de garder les yeux au ciel, les lèvres tremblantes, et tu peux sentir le regard de ta sœur et de ton fils sur toi. Doucement, tu le sens qui se rapproche de toi et sa main se lie dans la tienne. « Tu peux regarder maman, elle va bien ma tante Evie. » Sa voix se veut douce, rassurante. Et tu peines à réaliser la chance que tu as d'avoir ce petit bout d'homme dans ta vie. Lentement, ton regard se pose sur le visage fatiguée de ta sœur. Elle te sourit, ou du moins, elle tente de le faire, et tu échappes un soupir pour ne pas simplement te mettre à pleurer. Tes yeux sont pleins d'eau, mais tu tentes tout de même un sourire. « Hey toi. » Ta main libre trouve place sur la sienne qui est autour d'Aurora. Ainsi, vous êtes tous liés. Comme cela ce doit d'être. « Me fais plus peur comme ça, tu veux? »

_________________
    in a river of tears
    Love sinks and hope floats In a river of tears


    cry me a river, build myself a bridge i'm over this, can't let memories become the death of me. i'm glad to see everything that you are, and i believe that you are everything i needed, but i don't need no more. i'm going down, and you have watched me drown in a river of tears, lost beneath the stream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: i'm a little bit lost without you (anderson sisters, fst)   Mar 26 Juil 2016 - 19:06


i'm a little bit lost without you
susan & evelyn
« Since we found out that we're invincible, We've been living in a dream world. Since we decided to be infinite, There's no ending and there's no fear. I was filled, You made my bones still, Your eyes well with tears. We're alive, my dear. »  w/ broods.

L'agression avait été violente. Terrifiante. Elle avait vu son pouvoir réapparaître et fracasser le chasseur. Et ce même chasseur se venger sur la douce mère. Elle n'était pas violente la Blackwood. Elle ne l'avait jamais été et ne méritait certainement pas le sort qu'elle avait rencontré dans cette ruelle sombre. Elle serait certainement morte si des voisins n'avaient pas remarqué le verre cassé et la destruction des pans de leur demeure. Car elle s'était vidé de son sang... elle avait frôlé la mort, les veines de ses bras ouvertes par la lame du hunter. Comme si elle avait elle-même pu s'infliger de telles blessures dans l'espoir de s'enlever la vie. Pourtant, Evie s'était battue. Elle avait essayé de tenir tête et de se défendre. Mais malheureusement, elle s'était montré impuissante devant la monstruosité du chasseur. Griske... Elle avait à présent son nom imprégné dans son esprit à jamais. Sur ses bras trônait des bandages qui couvraient toutes les coupures, surtout celle au niveau de son poignet. Repenser à cette agression pourrait lui arracher des frissons si elle n'était pas profondément endormie depuis deux jours. Quand elle avait ouvert les yeux pour la première fois, elle avait paniqué. Mais en réalisant qu'elle était à l'hôpital, elle s'était calmée un peu. Puis Adrian était venu la voir, furieux de la trouver dans un  tel état. Il était d'ailleurs parti, elle ne savait où, complètement hors de lui. Evelyn savait au fond où il était... Aux trousses de l'agresseur dans le but de le faire payer. Mais elle ne voulait pas penser à de telles choses. Scarlett était venue la réconforter et à peine une heure après que celle-ci soit partie, ce fut Susan et Eli qu'elle vit apparaître dans sa chambre. Fatiguée, faible, elle tentait de sourire à sa soeur qui trouva place aux côtés de son lit. « Hey toi. Me fais plus peur comme ça, tu veux ? » Elle était contente de les voir, le contact de ses doigts contre les siens lui permettait de respirer un peu mieux malgré les tubes qu'elle avait dans les narines. Rattachée aux machines comme une mourante, elle devait vraiment paraître à l'article de la mort et de voir l'inquiétude dans le regard de sa soeur lui serra le coeur. Elle ne voulait surtout pas que son aînée s'inquiète autant. Les médecins étaient certain qu'elle était hors de danger, Susan n'avait pas à craindre de la perdre à présent. « Je vais essayer, je peux rien promettre. » Lui lançant un petit rictus, elle était en fait un peu sérieuse. Dans une ville comme celle-ci, elle ne savait plus si elle allait arriver à survivre... Tout pouvait arriver, surtout pour une ancienne mutante comme elle. Tout ce qu'elle espérait c'était que les effets du vaccin n'allaient pas durer et qu'elle n'allait pas blesser personne. Toute sa vie, elle avait était obligée de retenir ses explosions d'émotions pour ne pas créer d'incident. Maintenant, elle n'avait plus son don et elle était plus dangereuse que jamais. « Mais ne t'inquiètes plus Susie, les médecins disent que je vais me remettre. » Physiquement peut-être... mentalement, c'était une autre histoire. Roman avait réussi à mettre la peur de dieu en elle, et elle espérait qu'Adrian se débarasse de lui. Oui... Evie n'était pas violente mais pour sa sécurité, et celle de sa famille, elle espérait que ce chasseur ne pourrait plus jamais faire éclater leur bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 232
SUR TH DEPUIS : 29/05/2016
MessageSujet: Re: i'm a little bit lost without you (anderson sisters, fst)   Mer 7 Sep 2016 - 17:06

and i'm digging down holes without you
can't be on my own without you

withoutyou@ohwonder

La vie te semble soudainement drôlement injuste. Parce qu'il y a trop de gens autour de toi que tu as perdu, trop de gens qui sont partis sans pouvoir faire marche arrière et tu as tellement peur de devoir constater trop tôt que tu dois ajouter ta petite sœur à cette liste déjà trop longue, trop lourde de sens. Tu l'as trouve terriblement pâle alors que tu rentres dans la chambre et tu cherches toute la force qu'il te reste encore pour ne pas tout simplement t'effondrer devant ton fils qui serre ta main tellement fort que tu ne la sens presque plus. « Je vais essayer, je peux rien promettre. » Tu lui offres un sourire, mais tes yeux lui crient de ne pas dire des choses comme ça. Parce que tu ne sais pas combien de temps encore tu pourras te tenir là debout devant elle sans pouvoir lui crier que tu ne peux pas vivre sans elle. « T'es pas drôle Evie. » Tu essayes de garder un ton humoristique, même si tu es terriblement sérieuse dans ce que tu dis. Tu n'es pas là pour lui faire des reproches, loin de là. Tu es là parce que tu as besoin de sentir sa peau chaude sous tes doigts, de voir ses joues rougir, tu as besoin de l'entendre et de savoir qu'elle n'est pas prête de partir. « Mais ne t'inquiètes plus Susie, les médecins disent que je vais me remettre. » Tu te sens soudainement moins lourde à entendre ces quelques mots, et tu sens Eli qui se colle contre toi alors que tu aperçois que son regard ne lâche pas celui de sa tante. Il ne dit pas un mot, il se contente d'écouter ce qui se passe, attentif aux moindres détails, comme il l'est toujours. Pendant un instant, tu te demandes si tu dois poser la question. Puisqu'Eli et ses grandes oreilles sont là. Puisqu'il est encore petit et plein d'innocence. Parce que tu voudrais pouvoir le protéger de tout et de tout le monde. Sauf que tu sais que bientôt, tu en seras incapable. Tu sais que bientôt, Eli sera grand et extraordinaire et différent et qu'il devra faire face au monde et que ce n'est pas sa petite humaine de mère qui pourra le protéger de tout ce qu'il y a d'horrible dans le monde. Alors tu ouvres la bouche, pose la question, espérant quand même que si c'est trop, elle voudra bien se censurer. « Qu'est-ce qui s'est passé? » Tu as besoin de comprendre, tu as besoin de savoir. Parce qu'elle non plus, il y a longtemps que tu ne peux plus la protéger comme tu veux. Du haut de tes huit ans, tu t'es promise que jamais rien de mal n'arriverait à cette petite boule d'amour. Et une fois de plus, tu avais l'impression d'avoir failli à cette mission qui ne s'arrêtera jamais. « J'peux pas te perdre toi aussi.. » Dans ta voix, il y a toute cette sincérité, toute cette peur qui t'habite et tu as besoin qu'elle comprenne tout ce que ça te prend de te tenir là devant elle et de ne pas tomber tout simplement, de ne pas t'écraser sur le sol de cette faiblesse qui te prend à la gorge. « J'ai besoin de toi. On a besoin de toi. » Tu sens les larmes qui te montent aux yeux alors que tu serres Eli plus fort contre moi, ton regard fuyant pour ne pas laisser le désespoir et la tristesse s'emparé de toi complètement.

_________________
    in a river of tears
    Love sinks and hope floats In a river of tears


    cry me a river, build myself a bridge i'm over this, can't let memories become the death of me. i'm glad to see everything that you are, and i believe that you are everything i needed, but i don't need no more. i'm going down, and you have watched me drown in a river of tears, lost beneath the stream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: i'm a little bit lost without you (anderson sisters, fst)   Mar 18 Oct 2016 - 20:52


i'm a little bit lost without you
susan & evelyn
« Since we found out that we're invincible, We've been living in a dream world. Since we decided to be infinite, There's no ending and there's no fear. I was filled, You made my bones still, Your eyes well with tears. We're alive, my dear. »  w/ broods.

Elle savait au fond qu'elle n'était pas drôle de dire de telles choses. Mais c'était vrai, en partie. Elle ne pouvait promettre que les monstres comme le  Griske n'allaient pas accourir à son chevet pour achever ce que l'un d'eux avait commencé. Pourtant, c'était Susie qu'elle retrouvait à son chevet. Pas des chasseurs, non. Plutôt sa tendre soeur. Elle était si heureuse de la voir et même si elle se sentait faible, elle sentait un regain d'énergie la saisir maintenant qu'elle sentait sa présence à ses côtés. Adrian arrivait certes à produire le même effet mais comme il était consumé par une rage envers l'homme qui lui avait fait cela, le calme apparent de sa soeur aidait Evie à se reposer un peu. Elle n'avait pas l'énergie pour apaiser Adrian. Elle savait qu'il était probablement en train de pourchasser le coupable à l'instant même. D'ordinaire, elle aurait été la première à lui dire de laisser tomber mais dans le cas présent, tout ce qu'elle voulait c'était se remettre de ses émotions. Le sort qui attendait son agresseur ne lui importait peu. Elle se surprenait même à espérer... Non... Elle ne pouvait pas souhaiter la mort, ce n'était pas elle. La seule raison pour laquelle elle voulait que ce soit le cas, c'était pour se protéger et protéger Aurora de ce monstre. « Qu'est-ce qui s'est passé ? » Evelyn n'avait pas envie de repenser à la terrible agression. Elle savait que dorénavant, ce souvenir serait un cauchemar qui allait la poursuivre pour des semaines entières. Les coupures sur son bras en serait le douloureux témoin de cette fameuse nuit. D'une voix faible, d'une voix qui ressemblait plus à un murmure, elle s'approcha de sa soeur pour ne comprendre que son oreille pour confidente. « Mon pouvoir... Il a explosé sans que j'ai de contrôle malgré le vaccin. C'est probablement un effet secondaire... et malheureusement, un chasseur était présent. » Elle allait lui épargner le fait qu'il l'avait frappé à plusieurs reprises pour ensuite l'immobiliser et lui ouvrir les veines alors qu'elle était complètement impuissante. Elle avait regardé avec horreur la lame s'enfoncer dans sa chair ainsi que le liquide vermeille et chaud s'échapper vers le sol avant de perdre conscience. Laissée pour morte. Déjà, elle anticipait toutes les questions que devait se poser sa soeur. Comment son pouvoir avait-il pu réapparaître alors qu'elle s'était vaccinée ? Evie en était la première surprise et la première à vouloir comprendre ce qui se passait. Car elle n'osait imaginer ce qui se se passerait si elle perdait encore une fois le contrôle en présence d'Aurora. Elle ne voulait pas blesser sa fille... ou pire. Cette simple pensée la fit trembler et elle serra plus fort les doigts de son aînée dans les siens. « J'ai besoin de toi aussi. Plus que jamais, Susie. » Aide-moi à comprendre ce qui m'arrive. Susan était une excellente experte sur la question des mutants. Peut-être qu'elle allait pouvoir l'aider à empêcher que son pouvoir ne revienne et fasse cette fois de véritables morts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 232
SUR TH DEPUIS : 29/05/2016
MessageSujet: Re: i'm a little bit lost without you (anderson sisters, fst)   Dim 20 Nov 2016 - 7:32

and i'm digging down holes without you
can't be on my own without you

withoutyou@ohwonder

Entre Evelyn et toi, ça a toujours été puissant. Fusionnel. Peut-être que c’est un peu à cause de ça que c’est tellement dur de la voir, allongée dans ce lit d’hôpital, le teint si pâle, branchée de partout. Tu dois constamment te rappeler de prendre de grandes respirations, ne serait-ce que pour rester le plus calme possible. La main de ton garçon dans la tienne te ramène les pieds sur terre aussi et te fait un grand bien et tu te considères d’avoir un petit homme aussi fort que lui à tes côtés pour les moments dans ce genre là. Quand tu lui demandes ce qui s’est passé, tu as un peu peur de savoir ce qui est arrivé. Tu veux des détails, mais tu sais que pour le moment, avec Eli qui est là et Aurora, ce n’est peut-être pas la meilleure des idées de s’aventurer sur le sujet. Mais tu as besoin de savoir, au moins la base. De comprendre, ne serait-ce qu’un peu ce qui est arrivé.  « Mon pouvoir.. Il a explosé sans que j’ai de contrôle malgré le vaccin. C’est probablement un effet secondaire.. et malheureusement, un chasseur était présent. » Ton coeur se serre contre ta poitrine alors que ta main serre celle de ton fils un peu trop fort, mais il ne dit rien. Il se contente de lever les yeux vers toi, un léger sourire sur le visage alors qu’il se colle et que de ton autre main, tu viens ébouriffer ses cheveux frisées. C’est ta plus grande peur quand tu penses à Eli. Qu’un jour, il utilise son pouvoir au mauvais endroit, au mauvais moment et qu’il tombe entre les doigts d’un chasseur. Tu as beau lui rappeler sans cesse que ce n’est pas tout le monde qui est compréhensif de ce que les mutants sont, qu’il doit être prudent, tu sais qu’il n’est pas complètement à l’abri. Et ta sœur, elle le prouve une fois de plus, de la pire façon qui soit.  « Oh Evie.. » Ta gorge est serrée et tu dois retenir les larmes de remplir tes yeux. Tu prends une grande respiration et tu dois fermes les yeux pour empêcher des images de ce que peut avoir eu l’air l’attaque de se former dans ton esprit. Il y a tellement de choses que tu aimerais pouvoir faire pour ta sœur depuis qu’elle est vaccinée. Tu voudrais pouvoir l’aider à gérer les effets secondaires, mais malgré toutes tes recherches, tu peines à trouver un moyen d’être réellement efficace. De pouvoir la protéger. Elle est en sécurité nulle part, et ça, c’est terriblement difficile à accepter pour le coeur d’une grande sœur.  « J’ai besoin de toi aussi. Plus que jamais, Susie. » Une larme coule le long de ta joue alors que vos mains se lient l’une à l’autre et tu peux sentir tes lèvres trembler l’une contre l’autre.  « J’suis là. Tout ce que tu veux. » Et tu n’as pas l’intention de bouger. Tu n’as pas l’intention de partir, jamais. Tu veux pouvoir t’occuper d’elle, au maximum de tes capacités. Si ça veut dire être à son chevet en tout temps, ce sera ça. Et soudainement, ton esprit se met en marche, à se poser mille et unes questions, sur les arrangements les plus facilitant avec les enfants, comment gérer les horaires, la petite et Eli, et rester à l’hôpital et combien de temps et plus encore. Et c’est presque rassurant, d’être en mesure de mettre des questions sur le problème. Parce qu’une question veut dire une réponse et tu es plutôt douée pour faire en sorte que tout se place. Tu peux gérer les enfants et les horaires et les médicaments. Tout ça, c’est possible pour toi. Mais protéger ta sœur du monde extérieur? Protéger ton fils des chasseurs? Ça malheureusement, pour une grande part, tu n’y peux absolument rien, et c’est terrorisant, pour le coeur d’une sœur, le coeur d’une mère. « Est-ce que tu sais tu dois rester ici combien de temps? J’peux hm.. j’peux passer chez toi. Aller chercher des choses pour toi et pour la petite. J’la garde aussi longtemps que tu as besoin, d’accord? » Tu parles trop vite, ça tourne dans ta tête et c’est une fois de plus ton fils qui te rappelle de te calmer alors qu’il serre à son tour ses doigts contre les tiens. « Je sais pas quoi faire. Je sais pas quoi faire pour t’aider. Je.. j’aurais dû être là. »

_________________
    in a river of tears
    Love sinks and hope floats In a river of tears


    cry me a river, build myself a bridge i'm over this, can't let memories become the death of me. i'm glad to see everything that you are, and i believe that you are everything i needed, but i don't need no more. i'm going down, and you have watched me drown in a river of tears, lost beneath the stream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: i'm a little bit lost without you (anderson sisters, fst)   Jeu 23 Fév 2017 - 16:39


i'm a little bit lost without you
susan & evelyn
« Since we found out that we're invincible, We've been living in a dream world. Since we decided to be infinite, There's no ending and there's no fear. I was filled, You made my bones still, Your eyes well with tears. We're alive, my dear. »  w/ broods.

Elle se souvenait de l'horreur qu'elle avait ressenti en perdant le contrôle de son pouvoir perdu. Si elle avait toute sa vie était d'un calme extrême, c'était justement pour s'assurer de ne jamais détruire tout ce qui l'entourait. Elle ne voulait pas blesser ses proches et elle avait la chance de n'avoir brisé que des assiettes quand elle était adolescente et qu'elle découvrait son don. Elle avait aussi la chance d'avoir eu une famille qui l'acceptait malgré sa différence. Malgré son pouvoir plus que destructeur. Elle savait que bien des mutants n'avaient pas cette chance. Elle avait peur maintenant que son don devienne complètement incontrôlable alors qu'il était censé être éteint et oublié. Elle s'était vaccinée pour ne plus être une mutante. Le Destin en avait décidé autrement et préférait lui rappeler sa vraie nature. Honnêtement, elle ignorait ce qu'elle ferait sans la présence de Susie dans sa vie. Sa soeur était absolument tout pour elle. C'était surtout grâce à elle que son pouvoir avait toujours été contrôlé. Quand elle commençait à s'affoler au départ, Susan la calmait. Au fond, c'était sa soeur qui avait réussi à aider Evie avec son pouvoir plus que quiconque. Même Adrian était dépourvu devant son pouvoir. Certes, il n'avait jamais craint qu'elle ne blesse personne mais c'était avec Susan qu'elle avait expérimenté les limites de sa mutation. Avec elle qu'elle avait découvert comment le garder sous contrôle. Maintenant, un simple vaccin venait gâcher toutes ses années d'apprentissage. Et le moment avait été le pire. Juste sous les yeux d'un chasseur qui s'était amusé à lui ouvrir les veines au beau milieu de cette sombre ruelle. Ses bras couverts de bandages lui faisaient honte, car elle ne voulait pas que sa soeur la voit dans un tel état. « Est-ce que tu sais tu dois rester ici combien de temps? J’peux hm.. j’peux passer chez toi. Aller chercher des choses pour toi et pour la petite. J’la garde aussi longtemps que tu as besoin, d’accord? » Evie voyait bien que son aînée était perturbée de la voir dans ce lit d'hôpital. Elle paraissait même à se sentir coupable et la douce cadette détestait la voir ainsi. Elle lui jeta un regard rassurant. Après tout, elle était en vie, elle avait survécu et rien au monde ne pourrait leur enlever ça. Pas même le souvenir de la violence de l'agression. « Une semaine encore. Tu es gentille de prendre soin d'Aurora. S'il te plaît, ne lui dit pas ce qui est arrivé. Elle est encore très jeune et elle ne risque pas de comprendre mais je ne veux pas prendre de risques. » La petite n'avait qu'un an encore, elle se préoccupait plus des drames entre ses poupées que ceux des adultes. Mais elle avait vu la tristesse d'Evie quand elle avait foutu Adrian à la porte et n'avait pas cessé de pleurer pendant des semaines après cela. Souvent pour aucune raison. Valait mieux ne pas l'inquiéter après ce qui venait de se passer. « Dis pas ça Susie. Si t'avais été là, ce fou aurait seulement eu façon de plus de me tourmenter. Il t'aurait fait du mal. L'important c'est que tu es là. Et on est toutes les deux saines et sauves. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: i'm a little bit lost without you (anderson sisters, fst)   

Revenir en haut Aller en bas
 

i'm a little bit lost without you (anderson sisters, fst)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ∆ lost and insecure
» SCARLET-ROSE + I believe I believe you could love me but you're lost on a road to misery
» “ lost in the pages of self-made cages / harkness.
» THE LOST BABIES !!!
» a shot in the dark, a past lost in space
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: passer le temps :: version deux :: Rps :: rps abandonnés-
Sauter vers: