AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (event, ciaran) afraid to lose control

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 286
SUR TH DEPUIS : 28/04/2016
MessageSujet: (event, ciaran) afraid to lose control   Sam 13 Aoû 2016 - 1:21


afraid to lose control
JIMMY & CIARAN


Un bal masqué, ça c’était une chose à laquelle Jimmy n’avait plus eu l’occasion de participer depuis un moment. Bien sûr, il avait déjà vu les grandes fêtes de la Nouvelle-Orléans et s’était mêlé à beaucoup d’entre elles, mais avec ses affaires, ses road-trips réguliers et sa bougeotte légendaire, il n’avait plus eu le temps de retourner voir un carnaval ou une vraie manifestation un tant soit peu amusante – jusqu’à aujourd’hui du moins. Quand il avait reçu l’invitation pour la soirée d’Halloween de madame Greene, il avait décidé de prendre sa journée et d’y aller, que ça plaise ou non – de toute façon, il se fichait de l’avis des autres, et puisqu’il n’avait pas de mission cette nuit-là ni de dossier quelconque, il comptait bien en profiter pour prendre un peu l’air. Qui sait, peut-être pourrait-il en profiter pour apprendre quelque chose d’intéressant ou bien pour pousser un hunter par la fenêtre quand personne ne regarderait ? Il avait prévenu William et lui avait donné l’adresse au cas où, puis s’était tranquillement préparé avant de partir, tout à fait confiant, sachant qu’en cas de souci, un coup de mutation réglerait la majeure partie de ses problèmes.

La danse était loin d’avoir commencé lorsqu’il arriva devant l’imposante demeure des Greene qui lui rappelait un peu les énormes manoirs qu’on voyait en Louisiane – architecture et histoire du sud oblige, il fallait montrer aux autres que sa plantation et ses esclaves étaient plus rentables que ceux d’autrui. Mais ce soir, pas de fantômes d’esclaves à l’horizon, pas de vaudou chanté aux alentours de minuit, pas d’esprit malfaisant venu hanter les rues de cette petite ville du Kentucky. Il n’y avait que les habitants de Radcliff qui, pour certains, oubliaient pour une nuit les querelles qui les animaient en temps normal pour mieux se fondre à la foule invitée à la grande soirée d’épouvante en ce soir du 31 Octobre.
Jimmy se glissa à l’intérieur de la maison sans encombre, montrant son invitation et passant dans toutes les pièces qui furent à sa portée ; grand salon, cuisine, salle de billard et salle à manger : tout était luxueux sans pour autant en faire des tonnes. On sentait que les maîtres des lieux avaient largement les moyens d’organiser une fête de cette envergure sans se ruiner. Tant mieux : peut-être y aurait-il un peu de qualité finalement.
Traversant un corridor, le grand mutant finit par se retrouver dans la bibliothèque. Haussant les sourcils, un léger sourire étonné aux lèvres, il marcha entre les gigantesques rayonnages, surpris de voir autant d’ouvrages en un seul endroit – il n’aurait pas imaginé une bibliothèque de cette taille chez quelqu’un du coin, même fortuné et un minimum cultivé. Curieux, il laissa traîner ses doigts sur quelques tranches avant de jeter son dévolu sur un livre de cuisine ancienne qui avait dû connaître des jours meilleurs. Feuilletant l’ouvrage, le batteur se dit qu’il devrait peut-être rester dans cette pièce et en profiter pour apprendre ce livre par cœur, quitte à louper le grand bal : au moins, il aurait de quoi faire en rentrant chez lui. Perdu dans sa lecture, il n’entendit pas tout de suite que quelqu’un d’autre entrait dans la pièce, les bruits extérieurs étonnamment bien isolés.




(c) blue walrus.

_________________

i see and feel the evil, my hands will crush 'em all - you think you have the answers, i'll laugh and watch you fall ; black-hearted evil, brave-hearted hero, i am all, i am all, i am — Dogs of War.




We are the dream team:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 338
SUR TH DEPUIS : 26/01/2016
MessageSujet: Re: (event, ciaran) afraid to lose control   Dim 28 Aoû 2016 - 20:25


afraid to lose control
JIMMY & CIARAN


Ciaran aimait les fêtes, ça oui ! Il aimait Pâques et les énormes œufs en chocolat qu'il dévorait jusqu'à l'indigestion étant enfant, il aimait Samain et ses couleurs d'automne, mais plus encore, il adorait Noël. C'était à nouveau une occasion pour se goinfrer, et pour narguer sa sœur, car il s'était toujours arrangé pour avoir un cadeau de plus qu'elle sinon deux, le tout à grands renforts injustes d'une mutation qu'il dissimulait depuis des années. Il aimait le bruit du papier cadeau que l'on déchire, voir le chat s'étouffer avec un morceau de bolduc, découvrir le bateau pirate qu'il avait réclamé pendant des mois, oublier momentanément que tous ces présents qui prendraient bientôt la poussière dès qu'il se serait lassé, avaient coûté une fortune à ses parents... Définitivement, Ciaran aimait les fêtes. Plus encore les bals masqués, où il pouvait laisser libre cours à son imagination farfelue pour trouver la tenue idéale.

Aussi, me demanderez-vous, comment l'Irlandais avait-il choisi de s'habiller lorsqu'il avait reçu une invitation pour la soirée d'Halloween de madame Greene ? Et bien je vous répondrais qu'il avait longuement hésité. Pourquoi pas Dracula, dans une version à mi chemin entre Béla Lugosi et Christopher Lee ? Mais c'était du déjà vu, quelqu'un aurait forcément cette idée avant lui... Il avait envisagé le monstre de Frankenstein, une momie... Avant de se souvenir que ça lui aurait demandé bien trop d'effort en matière de maquillage, et qu'il était trop tard pour soudoyer une maquilleuse.

Il était donc descendu d'un taxi à l'heure précise à laquelle les festivités devaient commencer, et pas une minute en retard ni en avance, d'après la montre à gousset qu'il consulta avant d'entrée. Ce soir-là, Ciaran avait décidé d'honorer ses origines en arborant fièrement le costume d'un Leprechaun. Mais n'allez pas le prendre pour ce qu'il n'est pas ! L'Irlandais avait su marier le vert criard de la tenue de cette étrange créature à l'élégance d'un costume hors de prix, de chaussures cirées et d'un grand chapeau un peu farfelu. La seule chose à laquelle il avait dû renoncer, c'était la barbe et les cheveux roux. Et le chaudron d'or, car il n'aurait plus manquer qu'il fasse des envieux !

Arpentant les pièces, Ciaran s'empara d'un petit four qu'il grignota avec gourmandise, saluant les invités sans même se soucier de savoir s'il les connaissait ou non. Ça et là, il sentait tout un tas de sentiments qui se mêlait en un brouhaha sans nom ni cohérence. C'est en poussant la porte d'une grande pièce silencieux qu'il choisit de s'y arrêter. Déserte, certes, mais surtout fascinante. Les bibliothèques avaient toujours captivé l'Irlandais : des centaines d'ouvrages traitant de sujets divers et variés, des rayonnages plus ou moins poussiéreux, l'influence de quelques auteurs sur leur temps, imprimés à jamais sur un papier de plus ou moins bonne qualité. Et alors qu'il arpentait les rayons, hésitant entre s'attarder sur des livres de psychologie et des romans policiers mal écrits, Ciaran faillit bien percuter l'homme qui s'était arrêté au niveau des recueil de cuisine.

« Et bien... On dirait que je ne suis pas le seul à préférer la compagnie des livres... Navré, j'ai interrompu votre lecture. »

Navré ? Loin de lui cette idée saugrenue ! Ciaran avait trouvé quelqu'un avec qui discuter, et il comptait bien trouver une excuse plus ou moins valable pour continuer à lui parler ! Mais quelle excuse allait-il bien pouvoir trouver ? Le cliquetis d'une clé tournée dans une serrure sembla lui apporter la réponse qu'il lui fallait... Se tournant à nouveau vers l'inconnu avec un air perplexe, Ciaran poursuivit.

« La bibliothèque est supposée être verrouillée ? Si je ne m'abuse, on vient de nous y enfermer... »

Il n'était pas inquiet. Il ne faisait même pas mine d'en avoir l'air. Car il en fallait bien plus pour que Ciaran passe d'un amusement plus ou moins mesuré à la panique totale.




(c) blue walrus.

_________________
Whisper whisper in the dark
Tell me what you see
Poisoned by your fly infested poetry
Liar liar, on the wall
Give the world to me
A wasteland or a monarchy
Liar liar, Tell me what you see...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 286
SUR TH DEPUIS : 28/04/2016
MessageSujet: Re: (event, ciaran) afraid to lose control   Sam 8 Oct 2016 - 16:07


afraid to lose control
JIMMY & CIARAN


Jimmy n’était pas du genre à fuir la compagnie des autres. A dire vrai, il était plutôt sociable et enclin à aller vers autrui, ne rechignait à faire la conversation que lorsqu’il n’était vraiment pas d’humeur et enchaînait de bon cœur sur les sujets qui le passionnaient le plus tout en prêtant une oreille attentive à ceux qu’il maîtrisait le moins lorsque la personne en face en avait une plus grande connaissance. Pourtant, ce soir, il se trouvait très bien dans cette bibliothèque, en tête à tête avec le silence et les centaines d’ouvrages qui se trouvaient à portée. A dire vrai, il était tellement pris dans la lecture d’une antique recette de chou farci qu’il n’entendit pas la porte s’ouvrir, pas plus qu’il ne remarqua les pas venant dans sa direction. Ce ne fut que lorsqu’il capta un mouvement sur sa gauche qu’il pivota sur ses talons en faisant un pas en arrière, par réflexe aussi bien que parce qu’il avait été surpris, même si ça lui en coûtait de l’avouer. Il détailla rapidement le grand type qui venait de jaillir de nulle part et haussa les sourcils.

- Disons que pour le moment, ils sont plus passionnants que les clampins de l’étage du dessous. Vous êtes tombé ici par hasard ou vous cherchiez à vous planquer ?

Pour venir dans la bibliothèque alors que la fête battait son plein dans le grand salon, la salle de balle et probablement dans toutes les autres pièces de la grande maison, c’est qu’il fallait déjà s’ennuyer sec, ou bien ne pas spécialement apprécier la compagnie d’autrui. Attendant la réponse, le batteur releva la tête en entendant le cliquetis de la serrure. Ca, il ne s’y était pas attendu le moins du monde. Ca ne l’inquiétait pas spécialement, mais ça l’intriguait, ça c’était certain. Il reporta son attention sur l’inconnu.

- Faut croire. C’est une blague d’Halloween qu’on nous joue, c’est ça ?

Reposant son livre de cuisine là où il l’avait pris, il se dirigea vers la sortie et posa la main sur la poignée de porte avant de la tourner et de la secouer un peu. Ils étaient bel et bien enfermés à l’intérieur. Jimmy poussa un soupir las et sourit un peu. S’il renforçait la masse osseuse de sa main, il pourrait passer le poing à travers la porte, faire sauter la serrure et les faire sortir d’ici tous les deux – et si l’autre était un hunter, alors il n’irait pas bien loin avant de malencontreusement passer par la fenêtre.
Mais alors qu’il pensait opter pour cette solution, la lumière se mit à tressauter avant de sauter.

- Ah …

Fouillant dans la poche de sa veste, il attrapa son téléphone et brancha la lampe-torche pour s’éclairer avant de revenir vers l’inconnu.

- Coupure de courant ? Y pas de raison pourtant.

Un flash passa de l’autre côté de la vitre – un éclat de foudre qui déchira le ciel en deux. Jimmy tourna vivement la tête dans la direction de la lumière, mais il ne restait déjà plus rien de son passage. Curieux : il ne se souvenait pas que le ciel était couvert pourtant.

- Manquait plus que ça, de la pluie … marmonna-t-il dans sa barbe.

Mais plus que la pluie, ce qui l’inquiétait, c’était ce qui arrivait avec elle. Ce qui lui faisait réellement peur dans tout ça, c’était le tonnerre.




(c) blue walrus.

_________________

i see and feel the evil, my hands will crush 'em all - you think you have the answers, i'll laugh and watch you fall ; black-hearted evil, brave-hearted hero, i am all, i am all, i am — Dogs of War.




We are the dream team:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 338
SUR TH DEPUIS : 26/01/2016
MessageSujet: Re: (event, ciaran) afraid to lose control   Jeu 29 Déc 2016 - 22:31


afraid to lose control
JIMMY & CIARAN


En règle générale, Ciaran était un bon vivant qui aimait la compagnie, tant que celle-ci pouvait contribuer à flatter son ego. Il aimait les rencontres, les discussions de toutes sortes, le contact... Mais tous ces besoins étaient bien souvent supplantés par un mal qui le rongeait, un mal sournois et pernicieux qui ne lâchait pas depuis l'enfance : l'ennui. Il s'ennuyait vite, l'Irlandais, il avait besoin de changement, de nouveautés, d'aventures... Et l'aventure de ce soir commencerait dans la bibliothèque, qu'il s'était attendu à parcourir seul. Fort heureusement, un autre invité semblait avoir préféré la quiétude du lieu à la débauche de l'étage inférieur, pour le plus grand plaisir de Ciaran, qui venait de se trouver un compagnon pour tromper son ennui.

« J'ai trouvé la bibliothèque par hasard en faisant le tour des lieux, à vrai dire. Je ne m'attendais pas à trouver un si bel endroit ici, c'est fabuleux, vous ne trouvez pas ? Quant à l'ambiance qui règne en bas... Je n'ai jamais été très friand de ambiances boîte de nuit. »

Malgré la liste sélective des invités et le standing imposé, c'était tout ce que ça évoquait au psychiatre : la débauche et le brouhaha d'une discothèque, tout ce dont il avait horreur ! Passer la soirée à se frotter à des derrières trempés de sueur, non merci, ça ira, alors qu'une bibliothèque pratiquement déserte et une porte verrouillée par un intrus, ça c'était excitant ! Avec un sourire d'enfant surexcité, Ciaran haussa les épaules.

« Je pense aussi pour la thèse de la blague, ça ne m'étonnerait pas vraiment. A moins qu'ils n'aient mis un jeu en place ? »

Il avait entendu parler de ces jeux consistant à sortir d'une pièce en un temps record, le tout à l'aide d'indices disséminés partout dans le mobilier, et si c'était là la raison de leur enfermement, Ciaran en était tout bonnement ravi ! Serein, il longea la rangée d'étagère à la recherche d'un indice, d'une personne, d'un haut parleur ou de tout ce qui pourrait justifier qu'on les ait enfermés pour un jeu. Au bout de quelques secondes, il dû bien reconnaître que ce n'était peut-être pas ça, finalement. Perplexe, le psychiatre observa du coin de l'oeil l'inconnu qui s'acharnait sur la poignée de la porte, et se dirigea vers la fenêtre la plus proche. Il tenta de l'ouvrir, mais le verrou était soit grippé, soit bien verrouillé, car il refuse de céder. C'est alors que la lumière des plafonniers tremblant, faisant s'agiter les ombres dans la pièce, avant de s'éteindre d'un coup.

« Un petit malin se serait amusé à nous faire une farce, vous croyez ? »

Ce genre de farce était courant, à Halloween, et le psychiatre n'était pas inquiet. Au contraire, lorsqu'un éclair fusa dans le ciel, il le regarda s'éclairer comme en plein jour avec un certain émerveillement... Jusqu'à ce que la lumière ne mette en avant son reflet dans la vitre impeccablement nettoyée. Ce fut rapide et fugace, mais il aurait juré que le reflet en question lui avait sourit, alors que lui-même affichait une mine neutre. L'agacement le gagna alors que son rythme cardiaque s'accélérait. Ciaran aimait la beauté de l'orage mais exécrait son propre reflet, aussi se détourna-t-il rapidement de la fenêtre pour s'approcher à grands pas de la porte, ignorant l'inconnu par la même occasion.

« La pluie est bien le cadet de nos soucis tant que nous sommes enfermés ici, croyez-moi. Bon sang, il doit bien y avoir un moyen d'ouvrir cette porte ! »

Nerveux, le mutant commença à secouer la poignée dans l'espoir de la faire céder, mais elle tint bon et il dû se résigner. C'est dans ces moments-là qu'il aurait aimé être pyrurgiste ou simplement bricoleur. Sa nature de motiopathe et son métier de psychiatre ne leur serviraient à rien, ce qui avait le don de le frustrer prodigieusement.

« Bien... Visiblement, nous sommes coincés ici ! Vous savez s'il y a un interphone ou quelque chose qui pourrait nous permettre de contacter la maîtresse des lieux ? Non pas que votre compagnie me dérange, mais je n'apprécie que moyennement l'idée d'être enfermé ici. »

Levant les yeux vers le plafond à la recherche d'une issue de secours, Ciaran commença à arpenter la grande salle.

« Au fait ! Puisque nous sommes coincés ici... Vous avez un nom, peut-être ? »

Bien sûr, qu'il avait un nom, tout le monde avait un nom !



(c) blue walrus.

_________________
Whisper whisper in the dark
Tell me what you see
Poisoned by your fly infested poetry
Liar liar, on the wall
Give the world to me
A wasteland or a monarchy
Liar liar, Tell me what you see...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (event, ciaran) afraid to lose control   

Revenir en haut Aller en bas
 

(event, ciaran) afraid to lose control

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Lose control || Heath G. Wilkes-Rosier
» They will not control us, we will be victorious. | Sanaa.
» Damage control
» Gel Olive Oil Edge Control d'Organic Root Stimulator
» Aunt Jackie's Curls and coils In control conditioner
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: passer le temps :: version deux :: Rps :: rps abandonnés-
Sauter vers: