AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you're all i ever wanted and more (w/malachi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: you're all i ever wanted and more (w/malachi)   Lun 7 Nov 2016 - 6:26


you're all i ever wanted and more
— Malachi Porter & Elsa Segelbacher —
I don't quite know How to say How I feel. Those three words Are said too much, They're not enough. And if I lay here, If I just lay here, Would you lie with me And just forget the world ? Forget what we're told Before we get too old. Show me a garden That's bursting into life. — chasing cars.

Vêtue d'une charmante robe bleue, des talons qu'elle ne portait que pour les occasions spéciales ainsi qu'un manteau assorti, elle était habillée pour un vrai rendez-vous galant. D'ordinaire, elle n'agissait pas comme cela mais depuis qu'ils étaient arrivés dans la capitale du Québec pour une conférence à Malachi, l'allemande avait l'impression de planer sur un nuage. D'être l'une de ses filles vivant dans un film à l'eau de rose. Est-ce que c'était ça qu'être amoureuse ? De se mettre belle et de vouloir passer toute la journée auprès de celui qui faisait battre son coeur à en perdre la raison ? C'était encore difficile de réaliser à quel point elle était chanceuse d'avoir trouvé Malachi au milieu de tant de malheurs. Étrangement, sans tous ses malheurs justement, peut-être qu'elle n'aurait jamais rencontré le mutant... Pourtant, dans cette ville et loin de leur troublé chez soi, Elsa avait l'impression de respirer enfin. Elle avait l'impression que tous les kilomètres qui les séparaient de Radcliff ne faisait qu'enlever un peu plus le poids du monde sur ses épaules. Elle devenait plus légère et avec cette légèreté venait l'envie de planer toujours plus haut. Et en compagnie de Malachi, bien sûr.

Malheureusement, pour la journée, le Porter avait dû travailler alors, Elsa avait visité la ville toute seule. Elle avait acheté un souvenir pour Malachi ; un castor en peluche ridicule qui jouait du piano. C'était vraiment ringard comme cadeau mais ça la faisait sourire. Et puis c'était bien plus original qu'un t-shirt ou une tasse à café. Elle avait compté les heures, puis les minutes jusqu'à la fin de journée de Malachi pour finalement le rejoindre au restaurant où ils avaient prévu manger tous les deux. Un repas simple, à deux pas de l'hôtel. Pas une seule fois elle n'aborda un sujet relié à la guerre qui se jouait à Radcliff. Il lui parlait du boulot, et elle de sa journée. Elle avait encore son cadeau bien caché dans son sac à main. Une fois l'addition payée, le jeune homme et elle quittèrent le restaurant.

" Je dois l'admettre, c'était vraiment une bonne idée de venir ici. Ça fait du bien, d'être rien que nous deux. "

Elle adorait Peter et les nombreux mutants qu'ils aidaient mais ils étaient rares les moments où elle pouvait avoir le Porter rien qu'à elle. C'était peut-être égoïste mais elle sentait qu'elle pouvait se le permettre. Ils étaient dans un pays étranger, dans une ville étrangère... presque dans un moment hors du temps. Une pause sur leur existence défilante à vive allure. La ville était magnifique avec les feuilles couleur de feu qui longeaient les quelques rues piétonnes. Elle était heureuse d'avoir pu kidnapper Malachi pour la soirée. Le souper avait été délicieux, typiquement québécois avec un dessert au goût de sirop d'érable. Cette soirée avait tout d'une petite escapade romantique loin des problèmes qui s'accumulaient à Radcliff. La belle avait encore l'usage de ses jambes, un miracle en soi alors, elle profitait de chaque instant pour être active. Ça voulait dire aussi profiter de cette promenade dans cette rue aux lumières magnifiques rappelant que Noël n'était pas bien loin. Un mois à peine et les cadeaux allaient fouler le sapin des fêtes. Une faible neige tombait sur la ville mais pour le reste, c'était le climat idéal. Il faisait un peu plus froid qu'à la maison et Elsa ne put s'empêcher de se serrer contre Malachi, enlaçant son bras tout au long de leur marche du retour vers l'hôtel.

" Oh ! j'ai un cadeau pour toi. "

Elle tira le castor de ses affaires et le tendit vers Malachi, un large sourire s'affichant sur ses lèvres. C'était le cadeau le plus ridicule du monde, elle le savait. Mais elle savait que ça plairait au Porter car après tout, il était un homme simple. Pas besoin de grosse montre en or pour être heureux, et c'était ce qui le rendait plus parfait encore à ses yeux.


Dernière édition par Elsa Segelbacher le Mar 21 Fév 2017 - 5:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: you're all i ever wanted and more (w/malachi)   Dim 20 Nov 2016 - 18:12

you're all i ever wanted and more


Le Québec avait quelque chose de magique à cette période de l’année.  Bien sur, il faisait déjà un froid terrible, et les gens avaient plus l’air de bibendums à taille humaine qu’à des êtres humains, mais il flottait dans l’air comme un avant gout de Noel absolument délicieux. De son coté, Malachi avait l’impression de renaitre : après plusieurs mois coincé à Radcliff, à ne pas pouvoir bouger en dehors de l’Etat, profiter d’un nouvel environnement, d’un peu d’air frais, c’était une véritable cure de jouvence. Le Canada était bien plus ouvert à l’existence des mutants que les Etats Unis : à l’université de Montréal, on avait accueilli l’universitaire avec enthousiasme afin qu’il anime un cycle de conférence sur l’histoire et la sociologie transmutante. Personne du bureau d’administration n’avait objecté quoi que ce soit concernant son arrivée, bien au contraire, tout le monde semblait ravi d’avoir une telle personnalité au sein de leur établissement. La rumeur disait même que ce n’était qu’un premier contact, et que le doyen contait bien alpaguer le jeune professeur pour lui proposer une chaire faite sur mesure pour lui faire quitter le Kentucky. Pour l’instant, rien n’était fait, mais… la rumeur n’en était peut être pas une.

Après une journée de séminaire, Malachi avait proposé à Elsa de le rejoindre dans un petit restaurant non loin de leur hotel, que le propriétaire lui avait chaudement recommandé. Ce n’était pas un étoilé, mais la nourriture y était typique et surtout faire avec beaucoup de cœur, et c’était tout ce qui comptait pour le couple qui avait passé plusieurs heures à se raconter leur journée respective : il s’en voulait un peu de ne pas pouvoir partager les excursions de la jolie allemande, mais il lui avait promis de prendre tout le week end pour faire une excursion un peu plus au nord, pour profiter de la faune et de la flore sauvage. Ça lui tenait vraiment à cœur. Le repas terminé, ils s’étaient décidés à marcher un peu dans la ville déjà illuminée de guirlandes et lumières de noël : Malachi s’était emmitouflé dans une énorme écharpe, et tenait Elsa tout contre lui comme pour lui servir de pare vent.

- En effet, ça fait du bien d’être loin de tout. Comme une bulle hors du temps.

Il était vrai que Peter lui manquait, mais il le savait qu’il était entre bonnes mains chez Scarlett et Caleb. Ces deux là étaient déjà d’excellents parents pour leur petit garçon d’un an, et puis ce n’était pas comme si le petit mutant était difficile à vivre, bien au contraire. La conversation allait de bon train, jusqu’à ce qu’Elsa le stoppe en plein milieu de la rue pour lui tendre une peluche, l’air absolument ravi de sa trouvaille. Malachi contempla le jouet, surpris, un sourcil haussé, avant de se mettre à rire : le petit castor portait une paire de lunettes rondes, exactement les mêmes que celles qu’il chaussait quand il corrigeait les copies.

- Waouh, je ne sais pas comment je dois le prendre… Je ressemble vraiment à un castor ?

Il remonta la peluche a hauteur de son visage pour laisser à Elsa le loisir de faire la comparaison, avant de lui appuyer sur la patte et que les premières notes d’un des préludes de Bach s’envolent dans l’air joyeusement, lui tirant un seconde rire attendri.

- … C’est absolument parfait, il fera bien dans mon bureau à la fac, merci.

Il rangea la peluche dans sa besace avant de prendre le visage de la jeune femme en coupe pour l’embrasser tendrement. C’était une attention adorable de sa part, et il ne doutait pas un seul instant qu’elle avait du prendre tout son temps pour lui choisir le jouet le plus drole et ressemblant du magasin, et l’attention le touchait. Il reprit son bras autour du sien en riant, et en quelques minutes, ils se retrouvèrent devant l’hôtel dans lequel ils logeaient depuis plusieurs jours : l’université avait fait ça bien, ils les avaient installés dans un charmant hotel ressemblant plus à une maison d’hôte, à l’ambiance chaleureuse et plus personnel que les grandes chaines d’hôtellerie. Malachi s’arrêta devant la porte, cherchant la clé avant de se souvenir que c’était la jolie blonde qui détenait le double :

- Veux tu encore te promener un petit peu ? Ou tu préfères rentrer ? Tu as du passer la journée à marcher, je pourrais comprendre que tu ais envie d’un peu de repos…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: you're all i ever wanted and more (w/malachi)   Dim 27 Nov 2016 - 6:12


you're all i ever wanted and more
— Malachi Porter & Elsa Segelbacher —
I don't quite know How to say How I feel. Those three words Are said too much, They're not enough. And if I lay here, If I just lay here, Would you lie with me And just forget the world ? Forget what we're told Before we get too old. Show me a garden That's bursting into life. — chasing cars.

Le paysage était féérique, et présageait le temps des Fêtes qui approchait. Elle était heureuse d'être loin de Radcliff en compagnie de Malachi et de pouvoir profiter de ce moment de paix. Elle se doutait que Peter devait manquer au jeune homme mais elle faisait son possible pour lui changer les idées. Cette soirée commençait d'ailleurs très bien, avec un repas délicieux et cette balade vers l'hôtel. Il parut surpris par le cadeau et Elsa ne put s'empêcher de sourire à sa réaction. C'était le premier véritable cadeau qu'elle lui faisait. Un castor en peluche, venant de ce pays étranger. Heureusement, il parut aussi heureux par son présent et le prit de sa main une seconde avant de le monter à la hauteur de son visage comme pour montrer la ressemblance. Elle ne put retenir le petit rire qui s'échappa de ses lèvres à sa remarque.

" Il est adorable alors j'imagine qu'il doit y avoir une certaine ressemblance avec toi, ouais. "

Elle savait qu'elle risquait de le faire rougir mais elle n'y pouvait rien. Les mots avaient quittés ses lèvres avant même qu'elle ne réfléchisse. Décidément, elle n'était pas habituée de se dire qu'il était son petit ami. Elle avait tellement cru qu'elle ne trouverait jamais son prince charmant, elle en était venue à y croire. À chaque instant, elle craignait de se réveiller et de réaliser que ce n'était qu'un rêve embarrassant qu'elle venait de faire à propos de son hôte. Et à chaque instant, elle craignait de ne plus avoir ses jambes à tout instant.

" J'avoue être épuisée. Je prendrais bien un bain aussi. Que dirais-tu de rester à la chambre ce soir et demain on pourra faire une activité ensemble. J'ai vu des brochures pour des expéditions en bateau sur le fleuve, ça pourrait être bien. "

Avant que le fleuve ne se transforme en grande masse de glace. Décidément, ils étaient venus juste à temps pour s'évader de l'ambiance oppressante de Radcliff. Elle était aussi heureuse de pouvoir profiter de la compagnie de Malachi rien que pour elle. Au manoir, il y avait toujours des visiteurs, ou des mutants réfugiés. Ainsi que Peter. Ils étaient donc rares les moments où elle pouvait s'accaparer le Porter pour elle seule. D'un mouvement de poignet, elle lui montra la clé qu'elle venait de sortir de sa poche de manteau et déverrouilla la porte pour eux.

" Attend, je vais te les montrer. "

Elle entra dans la chambre la première en se débarrassant de ses bottes et de son manteau qu'elle posa sur le lit qu'elle contourna pour aller attraper une brochure sur la table de chevet. Elle revint avec enthousiasme vers Malachi qui entrait à peine dans la pièce et lui tendit le papier.

" Qu'est-ce que tu en dis ? "

Son regard bleu s'ancra dans le sien, cherchant à y lire une quelconque réponse. C'était une suggestion comme une autre. Ils pourraient faire autre chose si cela le dérangeait. Elle s'assit sur le lit sans le quitter des yeux, prête à entendre son avis. Elle commençait à avoir mal aux jambes tellement elle avait marché... ou bien était-ce à cause des effets du vaccin qui planaient au dessus de sa tête comme une épée de Damoclès ? Elle l'ignorait mais préférait ne pas trop y penser.


Dernière édition par Elsa Segelbacher le Mar 21 Fév 2017 - 5:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: you're all i ever wanted and more (w/malachi)   Lun 5 Déc 2016 - 20:09

you're all i ever wanted and more


Comme Elsa l’avait prévu, le rouge monta rapidement aux joues  du professeur qui était toujours aussi sensible aux compliments. Ce genre de choses ne changeait pas avec les années, il était bien plus facile de faire rougir Malachi qu’une adolescente de quatorze ans. Quand en plus c’était Elsa qui s’y mettait, elle pouvait le transformer en pivoine en quelques secondes, avec quelques mots bien choisis. Comme à son ordinaire, il tacha de masquer son trouble en passant sa main dans sa nuque, alors qu’ils s’étaient arrêtés devant le bâtiment où ils résidaient cette semaine. Il hocha la tête alors qu’elle lui proposait de rentrer : de toute façon, il était plutôt arrangeant, il se satisfaisait de tout. L’idée de passer une soirée au calme avec Elsa après toute une journée dans l’effervescence de ses interventions lui paraissait tout à fait séduisante. Ils pourraient faire monter leur repas dans leur chambre et profiter de la vue magnifique que leur offrait la baie vitrée de cette dernière.

- Vas pour le bateau demain, ça me va… et je ne serais pas contre une douche ou un bain aussi, ne serait ce que pour se réchauffer un peu … même à Radcliff on a pas de vent aussi glacial…

Il suivit Elsa de près dans les escaliers montant jusqu’à leur chambre, un sourire aux lèvres : c’était surement idiot, mais il ne se lassait pas de la voir marcher. Ce petit miracle durait à présent depuis plusieurs mois, et il avait l’impression de voir la jeune femme revivre depuis lors. Il savait que cette situation restait incertaine, et que la nature pouvait reprendre ses droits à tout moment, mais… il espérait que cela arrive le plus tard possible. Elle avait l’air tellement heureuse, ces derniers temps. Avant qu’elle ne chercher les brochures, il l’avait aidé à ôter son manteau, puis avait fait de même avec le sien alors qu’elle revenait déjà vers lui avec toutes ses brochures publicitaires. Assez naturellement, son bras était venu s’enrouler autour de la taille de la jeune femme, alors qu’il posait son menton sur l’épaule de la jeune femme : avec le temps, ils s’étaient apprivoisés et habitués à une certaine proximité physique délicate, réconfortante.

- J’aime bien l’idée de celui où l’on peut être sur le toit. Il faudra tout de même vérifier la météo, il serait dommage que tu attrapes froid …

Oui parce que lui, le froid, l’humidité, au Pays de Galle, il s’y était suffisamment frotté pour être presque totalement immunisé. Alors qu’il feuilletait encore les publicités, il aperçut du coin de l’œil une grimace discrète de douleur sur les lèvres fines de la jeune femme, et s’en alarma aussitôt : il l’avait peut être fait attendre trop longtemps dehors en attendant qu’il finisse sa dernière allocution, et qu’elle était à présent transie de froid, bien qu’elle gardait bonne figure.

- Tu n’as pas l’air bien… tu veux t’allonger un peu, peut être ? Tu veux que je te fasse couler un bain, que j’appelle le room service pour t’apporter du thé ? Un chocolat chaud ?

L’inquiétude était réelle chez le jeune homme, la culpabilité aussi. Il voulait que tout se passe bien pour Elsa, et il n’était pas encore tout à fait familier, malgré tout, avec ce qu’il pouvait faire ou non pour elle… Comme quoi, même les grands adultes comme Malachi avaient parfois besoin qu’on leur tienne la main …

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: you're all i ever wanted and more (w/malachi)   Sam 11 Fév 2017 - 5:53


you're all i ever wanted and more
— Malachi Porter & Elsa Segelbacher —
I don't quite know How to say How I feel. Those three words Are said too much, They're not enough. And if I lay here, If I just lay here, Would you lie with me And just forget the world ? Forget what we're told Before we get too old. Show me a garden That's bursting into life. — chasing cars.

Ça lui faisait du bien ce petit moment hors du temps dans un autre pays en compagnie de Malachi. C'était évidemment que le petit Peter lui manquait mais pouvoir s'allonger, seulement en compagnie du brun était une occasion trop rare pour la laisser passer. Elle aimait la façon qu'il avait de la regarder. Avec affection et respect. Amusement et tendresse. Un délicieux mélange. Elle avait oublié c'était quoi ; être heureuse. Quand il l'entoure par la taille, elle se colle tout contre lui et profite de sa chaleur. Elle pourrait rester ainsi toute sa vie. Ne jamais retourner à Radcliff et vivre dans cette chambre d'hôtel. Évidemment, ce n'était qu'un rêve et leur présence ici était éphémère. Ils devaient retourner pour Peter, mais Elsa voulait aussi y retourner pour son frère, et pour son nouveau boulot avec Calista. Cependant, leur voyage n'était pas terminé et elle comptait bien en profiter jusqu'à la fin.

" Parfait, je vais vérifier tout cela demain matin. C'est vrai que c'était plutôt froid aujourd'hui, espérons que ce ne sera pas le cas. "

Dès qu'elle s'appuie sur le lit, le Porter semble remarquer tout de suite son malaise. Il se met à vouloir faire des pieds et des mains pour s'assurer son confort et la jolie blonde lui sourit avec douceur. D'ordinaire, elle est plutôt indépendante mais depuis qu'elle était avec Malachi, elle aimait qu'il soit toujours présent pour elle.

" J'ai juste beaucoup marché. Un peu de repos et tout ira bien. Je ne dirais pas non à un bain par contre. "

Elle lui fait un sourire taquin. Malachi et elle étaient très proches depuis quelques mois et partageaient une certaine intimité mais ce n'était jamais allé plus loin que cela. Elle n'était pas très douée dans l'art de la séduction et ne comprenait toujours pas ce que Malachi pouvait lui trouver. Elle n'avait pas honte de son apparence mais parfois, elle pouvait dire des bêtises. Elle se mit aussitôt à rougir.

" Ou... Je peux me le faire couler. J'en suis capable. "

Elle se redressa lentement, fit quelques pas vers la salle de bain. Après tout, elle avait bien dit qu'elle avait besoin d'une bonne douche. De relaxer. Pas besoin que Malachi la tienne par la main. Bien qu'étrangement, depuis qu'elle était avec lui, tout ce qu'elle voulait faire c'était partager son temps en sa présence. Jusqu'à maintenant ce voyage impliquait que le jeune homme était souvent à des séances d'enseignement et elle était seule dans la ville mais ce soir, elle pouvait enfin être avec lui. Pourquoi agissait-elle ainsi alors ? Elle ne voulait pas qu'il croit le contraire. Elle s'arrêta deux secondes pour caresser la joue à la barbe naissante du jeune homme puis reprit sa route vers la salle de bain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: you're all i ever wanted and more (w/malachi)   Dim 26 Fév 2017 - 9:57

you're all i ever wanted and more


Evidemment, Malachi s'inquiétait toujours beaucoup pour Elsa, trop au dire de cette dernière. Il n'y pouvait rien, c'était plus fort que lui, sa situation était tellement … Précaire qu'il ne pouvait s'empêcher de considérer le moindre signe de fatigue comme alarmant. Il caressa son visage avec douceur, avant d'acquiescer doucement. C'est vrai qu'elle avait cavalé ces derniers jours, même une personne valide en aurait été fourbu. Pas besoin de s'affoler, donc... enfin, c'était ce qu'il essayait de se dire, pour ne pas trop être sur le dos de la jeune femme.

- Un bain, c'est une plutôt bonne idée. J'ai vu qu'il y avait du liquide moussant et des sels de bain, il y a de quoi de se préparer une trempette digne d'une reine !

Il l'embrassa sur la tempe, avant de la laisser filer en direction de la salle de bain. Il en profita pour sortir son téléphone portable et se connecter sur sa messagerie, à la recherche du wifi et des derniers mails de Moïra et Scarlett : il avait confié Peter à ces dernières, et il n'était rassuré qu'une fois ses différentes photos de l'enfant en forme reçues, matin et soir. Cela pouvait paraître excessif, mais son rôle chez les Uprisings faisait de l'enfant une cible de choix. Il avait besoin de ça pour être serein. Il reposa son téléphone sur la table de nuit quand Elsa réapparut dans l'encadrement de la porte. Il l'a trouvait belle, magnifique même, malgré les stigmates de la fatigue de la journée et ses cheveux un peu emmêlés à cause du vent. Il avait refermé ses bras un instant sur le corps de la jeune femme, alors qu'elle venait lui caresser la joue, murmurant doucement :

- Peter va bien. Radcliff n'est pas encore à feu et à sang, on a le droit de se détendre un peu.

Alors qu'elle reprenait le chemin de la salle de bain, Malachi resta une seconde hésitant. Le souci ; entre ces deux timides maladifs, c'était qu'ils avaient bien du mal à lire et comprendre les sous entendus que l'un pouvait faire à l'autre, parfois. Malachi secoua la tête : c'était ridicule, il n'avait plus quinze ans, il n'était pas le perdreau de la semaine, il pouvait bien proposer quelque chose à Elsa sans piquer un fard ni avoir envie de s'enterrer vivant. Ils étaient adultes, en bonne santé, était il si improbable qu'ils puissent vouloir profiter d'un peu plus d'intimité ? Alors avant qu'elle ne passe le pas de la porte, il effaça les quelques mètres qui les séparaient pour l'attraper par la taille, posant son menton sur son épaule avant de souffler d'une voix qu'il espérait ne pas être trop timorée :

- … Est ce que tu crois, hum, tu crois que je peux venir, moi aussi ? Cette baignoire est immense, il doit y avoir de la place pour deux... Et puis c'est pas moi qui vais prendre de la place avec mes jambes.

La tentative d'humour, l'espérait il, rendrait la proposition un peu moins étrange que ce qu'il avait l'impression de lui demander. Après tout, il espérait simplement que son envie puisse être partagée, mais en aucun cas il n'insisterait si cela la mettait mal à l'aise...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: you're all i ever wanted and more (w/malachi)   Lun 27 Mar 2017 - 3:47


you're all i ever wanted and more
— Malachi Porter & Elsa Segelbacher —
I don't quite know How to say How I feel. Those three words Are said too much, They're not enough. And if I lay here, If I just lay here, Would you lie with me And just forget the world ? Forget what we're told Before we get too old. Show me a garden That's bursting into life. — chasing cars.

La caresse sur sa joue lui fit fondre le coeur. Elle inspira avec contentement, fermant une seconde les yeux avant de les rouvir sur le visage de Malachi. Ses yeux bleus l’hypnotisaient et il lui fallut un moment pour comprendre qu'elle le fixait. Le sourie du jeune homme était responsable des nombreux égarement de la belle. Elle se reprit rapidement, se secouant légèrement la tête. Le bain en route, la suggestion de bulles était la bienvenu. Leur hôtel était plutôt luxueux, plus qu'elle n'aurait imaginé. De toute façon, il ne lui fallait pas un château pour être heureuse. La preuve ; elle avait grandi dans un immense manoir mais n'avait jamais été heureuse avec ses parents. L'important, c'était qu'elle soit entourée de gens qu'elle aimait. Et c'était le cas avec Malachi, peu importe où elle se trouvait. Elle savoura chaque seconde de sa présence, revenant de la salle de bain. Elle remarqua qu'il avait le nez sur son portable, cherchant probablement à savoir ce qui se passait avec son fils. Il lui affirma que le garçon allait bien et Elsa expira de soulagement. De même, heureuse d'entendre que Peter allait bien, Elsa lui sourit.

" Ça me rassure. J'avoue qu'il me manque beaucoup. "

Elle s'entendait très bien avec le fils de Malachi. Bien qu'elle avait du mal à se voir comme plus qu'une simple présence dans sa vie. Malgré tout, Peter faisait maintenant partie de sa vie, autant que Malachi qui avait eu la bonté de l’accueillir chez lui quand elle était à son plus bas. Prendre un bain lui ferait du bien à présent. Elle avait marché beaucoup ses derniers jours et profitait au maximum de ce voyage. Tout ce qui lui manquait, c'était une véritable soirée en compagnie de Malachi. Elle se demandait encore comment elle avait pu être aussi chanceuse de trouver le prince charmant. Parce que c'était ce qu'il était à ses yeux. Un prince charmant. Courtois, attentionné, noble.

" Je croyais que t'allais jamais demander. "

Elle se retourna et lui fit un petit sourire moqueur. Ça faisait des mois qu'ils vivaient sous le même toit mais ils n'avaient jamais franchi ce pas. Pas qu'elle ne l'avait pas désiré mais plutôt parce qu'elle avait été préoccupée par tant de choses qu'elle n'avait pas eu l'occasion de s'arrêter un instant et surmonter sa timidité. Elle était loin d'avoir honte de son corps et elle avait eu quelques amants mais étrangement, dès que ça venait à Malachi, elle sentait ses joues s'enflammer. Elle avait l'impression d'être une adolescente à nouveau. D'une certaine manière, elle aimait cela puisque ça lui permettait d'oublier toutes les relations foireuses qu'elle avait connu dans le passé. Elsa attira le jeune homme avec elle dans la salle de bain et arrêta le bain rempli de bulles. Elle retira ses vêtements après avoir lancé un sourire en coin à Malachi puis entra dans le bain en s'assurant qu'il n'aurait pas de problème à la suivre avec sa jambe. L'eau était bien chaude et elle se sentit tout de suite reposée. Elle s'assura de faire de la place au Porter et l'invita à la rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: you're all i ever wanted and more (w/malachi)   Mer 29 Mar 2017 - 21:08

you're all i ever wanted and more


Si on avait dit à Malachi, quelques mois auparavant, qu'il déboutonnerait sa chemise en suivant une magnifique jeune femme dans la salle de bain d'un bel hôtel, il n'y aurait pas cru une demi seconde... Et pourtant, pourtant c'était exactement ce qu'il était en train de faire. Il ne pouvait pas faire autrement que de suivre sa belle Elsa dans la grande salle de bain lumineuse, laissant tomber ses vêtements à mesure qu'ils se rapprochaient de la baignoire, son regard se posant parfois pudiquement sur la peau à présent nue de la jeune femme : Lui qui s'était imaginé vivre en cénobite après la mort d'Evangeline, il se retrouvait à suivre la diaphane demoiselle avec dans les yeux la douceur et une envie qu'il pensait s'être éteinte depuis lors. Il n'en était rien, alors qu'il s'asseyait sur le rebord de la baignoire pour délacer lentement les sangles de sa prothèse. C'était un geste particulièrement intime, quelque chose qu'il ne faisait d'ordinaire que le soir, une fois la lumière éteinte et que la jeune femme était presque endormie. Il était conscient que cette... Particularité qu'était la sienne n'était pas plaisante à l'oeil, et en gênerait d'ailleurs plus d'une. Il inspira profondément, avant de se retourner lentement :

- Je … Si jamais la vue te gêne, je le comprendrai... ce n'est pas très joli...

La plaie était ancienne pourtant, cicatrisée proprement, tant et si bien que le membre de Malachi se terminait sur un moignon rond et sans aspérité, mais il n'était que trop conscient de l'effet de répulsion que ce dernier pouvait faire chez certains. Il ne pouvait pas leur en vouloir, bien sur, après tout, c'était une différence, une de plus, et visible, celle ci. L'eau était chaude, à la température parfaite, et il s'y enfonça rapidement et avec une certaine aisance, malgré son tibia et son pied en moins. Les joues colorées par un peu de timidité et la chaleur, il se tortilla un peu pour s'installer dans la pourtant grande baignoire, avant de soupirer, passant une main dans ses cheveux sombres comme il le faisait si souvent quand il n'était pas tout à fait à l'aise.

- Attends... hum … comme ça, on sera peut être mieux...

Malachi se décala à nouveau puis, après un certain nombre de contorsion, Il parvint enfin à se caler au fond de la baignoire, le dos d'Elsa collé contre son torse, ses jambes de part et d'autres de la taille de la jeune femme. Voilà, là, c'était quand même plus confortable et, surtout, ils pouvaient être l'un contre l'autre sans s'exposer ouvertement au regard de l'autre. Malachi posa sa tête sur l'épaule de la jeune femme, déposant un baiser léger dans le creux de son cou avant de fermer les yeux dans un soupir. Un bon soupir, celui qui s'échappe d'un corps fatigué mais heureux. Ils avaient à présent toute la soirée, toute la nuit pour eux, et il ne pouvait être plus comblé. Les yeux clos, ses autres sens profitaient pleinement du contact de la jeune femme. La chaleur de sa peau, son odeur, le mouvement de son corps à chaque respiration... Malachi voulait s'y plonger tout entier, oublier le reste de monde pour ne plus penser qu'à Elsa, n'être là que pour elle. Un autre baiser, toujours un peu timide, se posa sur la clavicule de la jeune femme, avant qu'il ne murmure doucement :

- Il est bien possible que j'eusse pensé à ce moment un demi million de fois, pour être tout a fait honnête avec toi...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: you're all i ever wanted and more (w/malachi)   Jeu 13 Avr 2017 - 22:59


you're all i ever wanted and more
— MALACHI PORTER & ELSA SEGELBACHER —
I don't quite know How to say How I feel. Those three words Are said too much, They're not enough. And if I lay here, If I just lay here, Would you lie with me And just forget the world ? Forget what we're told Before we get too old. Show me a garden That's bursting into life. — chasing cars.

Voilà longtemps qu'elle ne s'était pas sentie aussi bien. Elle avait ses jambes, même si ce n'était que temporaire. Elle était entourée de mutants qu'elle pouvait aider tous les jours. Elle avait aussi un nouvel emploi qu'elle adorait déjà puisqu'elle était entourée d'ordinateurs à longueur de journée. Et y'avait Malachi. Le tendre Malachi qui la traitait comme si elle était une reine. Pourtant, elle ne demandait absolument rien. Elle n'avait aucun caprice, hormis qu'elle avait besoin de lui à ses côtés. Ses yeux clairs posés sur elle, la belle avait l'impression d'être élevée au rang de déesse et cela la fit rougir. Il entreprit ensuite de retirer sa prothèse et s'excusa si cela la dérangeait. Elle attendit qu'il se glisse dans le bain avec elle et trouve une position confortablement avant de lui répondre que son handicap ne la dérangeait pas du tout. Il avait été présent pour elle quand elle était clouée en chaise roulante. Il lui avait même sauvé la vie dans l'explosion de la mairie. Elle lui devait absolument tout et ce n'était pas une jambe manquante qui allait la rebuter.

" Tu n'as pas à avoir honte de ta jambe. Je t'aime, tout entier. " Peu importe s'il lui manquait un bout de chair.

Elle apprécia ses tendres baisers sur son épaule et en frissonna malgré l'eau bien chaude du bain. Elsa fit glisser ses doigts à la surface de l'eau, le regard perdu sur l'autre côté de la baignoire. Lovée ainsi dans les bras du jeune homme lui apparaissait comme une vision. Une rêve duquel elle ne voulait pas se réveiller. Pourtant, elle aurait beau se pincer un million de fois, elle resterait enveloppée ainsi dans ses bras, savourant chaque seconde qui s'écoulait. Elle sentait sa respiration et son coeur battre dans son dos. Le sien battait au même rythme. Lent et régulier. Rien ne pourrait venir les perturber à présent. Le couple se trouvait à des kilomètres de Radcliff, elle savait qu'aucun imprévu ne pourrait les déranger de ce petit instant de romance. Quand Malachi lui avoua avoir rêvé de cet instant de nombreuses fois, un sourire naquit sur les lippes de la nymphe aux boucles dorées.

" Moi aussi, je dois l'avouer. "

Maintenant qu'elle avait ses jambes, elle craignait de les perdre et avait l'impression que c'était maintenant ou jamais. Qu'un jour, elle allait se réveiller et ne pourrait plus avoir toute l'autonomie qu'elle avait aujourd'hui. Malachi était tellement un bel homme, ses cheveux bruns et ce regard perçant l'hypnotisait complètement. L'allemande se retourna légèrement pour plonger son regard dans le sien. Un sourire continuait de flotter sur ses lèvres, encadré par ses joues roses.

" Depuis plus longtemps que tu peux imaginer. "

Elle approcha ses lèvres des siennes et l'embrassa avec tendresse, puis avec un peu plus de passion. Sa main qui n'était pas coincée contre son corps glissa sur son cou, à la naissance de sa barbe alors qu'elle fermait les yeux pour profiter de chaque seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: you're all i ever wanted and more (w/malachi)   Jeu 20 Avr 2017 - 19:41

you're all i ever wanted and more


Il ne l'avait surement jamais avoué à qui que ce soit, mais Malachi avait toujours du se rassurer seul quant à son handicap. Evangeline disparue, il avait du assumer le deuil de celle qui pensait être la femme de sa vie, mais également d'une partie de son corps. L'amputation était intervenue dans une contexte de vie ou de mort, mais il n'en demeurait pas moins que l'évènement avait été d'une violence extrême pour le Porter. Il ne pouvait pas le nier, il n'était pas nécessairement à l'aise avec cette particularité de son corps, bien moins qu'avec sa mutation, par exemple. Alors qu'Elsa puisse le rassurer, rendre la situation moins gênante pour lui était quelque chose d'inédit et de réconfortant : si elle était capable d'accepter sa différence, alors il devrait pouvoir faire abstraction lui aussi, et mettre temporairement de coté sa timidité. Il referma doucement ses bras autour des épaules de la jeune femme, posant le menton dans le cou de cette dernière :

Si tu le dis, je veux bien te croire... Merci. Moi aussi, je t'aime toute entière.

Et pas qu'un peu. Ca lui faisait encore un peu bizarre de pouvoir prononcer ce genre de mots à nouveau, mais ses déclarations de tendresse et de dévotion envers la jolie blonde lui faisaient l'effet d'une cure de jouvence, un baume pour l'âme et la raison : sans elle, surement aurait il sombrer dans la folie, dans une utilisation destructrice de son pouvoir, plus encore à présent qu'il prenait du UP presque quotidiennement. Il était en état de semi dépendance, il en était conscient, mais tant qu'il demeurait accro à Elsa, il ne pouvait pas l'être d'autre chose. En soi, son amour le préservait d'autres extravagances. L'aveu partagé lui tira un nouveau sourire, alors qu'il continuait les baisers parsemés sur la peau humide et chaude de la jeune femme. Il ne s'interrompit que lorsqu'elle se tortilla pour se retourner vers lui, s'allongeant pour partie sur le mutant brun qui la dévorait tendrement du regard.

Ah oui, tant que ça ? Je suis flatté.

Resserrant le corps d'Elsa contre le sien, il accueillit son baiser avec un mélange d'amusement et de gourmandise. L'instant était absolument parfait, et il frissonna en sentant la main de la jeune femme caresser doucement sa joue, puis son cou dans un geste délicat et tendre. Il ferma les yeux en même temps qu'elle, glissant une main dans le bas de son dos, alors que l'autre trouvait naturellement sa place dans la chevelure de cette dernière. Leurs embrassades se prolongèrent sur de longues minutes dans l'eau brûlante, à mesure que leurs corps s'échauffaient et que le désir se faisait de plus en plus impérieux. Le souffle court, le mutant perdit un instant son regard dans l'aura bouillonante d'Elsa, le rouge lui montant un peu plus aux joues à mesure qu'il comprenait toute la teneur des émotions qui se battaient à l'intérieur de celle ci.

- Hum, nous devrions peut être... nous déplacer en direction de la chambre... Pour être plus confortable ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you're all i ever wanted and more (w/malachi)   

Revenir en haut Aller en bas
 

you're all i ever wanted and more (w/malachi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Slimshine
» AAD sage femme wanted !!
» Wanted Fantomophonie
» wanted : Syntaxi kit
» → THE WANTED
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: passer le temps :: version deux :: Rps :: rps abandonnés-
Sauter vers: