AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (caleb, xmas) winter wonderland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: (caleb, xmas) winter wonderland   Ven 9 Déc 2016 - 21:12

winter wonderland
CALEB & SCARLETT

Entre l'aéroport de Louisville et celui de Glasgow, il y avait presque treize heures de vol. C'était long, c'était épuisant, surtout pour une femme enceinte. Alors, puisque Caleb avait eu la merveilleuse idée de leur prendre des billets en première classe, Scarlett s'était enroulée dans une couverture un peu moins d'une heure après le décollage, et elle avait dormi quasiment toute la durée du vol, imitée par Garrett qui n'avait dû se réveiller que pour demander son repas à Caleb. Pour les fêtes de décembre, adieu Radcliff, et bonjour Inverarnan. Scarlett n'avait jamais mis les pieds en Écosse, et elle n'avait jamais non plus rencontré la famille de Caleb. Alors, forcément, elle était un peu nerveuse, d'autant plus que son fiancé n'avait dit à personne qu'elle était enceinte. Et à quatre mois et demi de grossesse, ce n'était pas comme si elle pouvait le cacher, mince comme elle était. Ils avaient débarqué à Glasgow, sous la neige, et avait passé une nuit à l'hôtel avant de filer pour  Inverarnan, qui se trouvait à un peu plus d'une heure de la grande ville et en plein cœur des Highlands. Quoique encore fatiguée, Scarlett avait profité du paysage écossais enneigée, souriant à chaque fois que Garrett babillait en s'émerveillant devant un tableau bien différent du Kentucky. Ces vacances bien méritées leur ferait le plus grand bien, la future mère avait déjà l'impression qu'on lui avait retiré un poids des épaules ; ils étaient loin des drames, loin des manigances politiques, loin de Radcliff, tout simplement. « J'ai l'impression d'être sur une autre planète, c'est tellement différent... » Ils n'étaient pas encore arrivés chez les Munroe mais déjà, Scarlett n'avait plus envie de repartir. Elle s'imaginait volontiers vivre dans une petite maison au fond des Highlands, avec Caleb, Garrett et le bébé, bien en sécurité. À défaut de pouvoir rester, elle allait profite au maximum de leurs vacances, et surtout des deux hommes de sa vie. « Pff, je suis tellement nerveuse, c'est ridicule... ! Et je ne peux même pas mettre ça sur le compte des hormones. Tu es sûr qu'ils ne vont pas me manger, hm ? Il paraît que j'ai bon goût... d'après toi. » Elle sourit, tandis que Caleb garait la voiture devant une énorme bâtisse ancienne, perdue au milieu des valons et bordée par une forêt de conifères. Un endroit idyllique, à mille lieues de leur appartement à Radcliff. Scarlett prit une profonde inspiration, comme pour se donner du courage et sortit de la voiture. Elle frissonna et se dépêcha d'enfiler son manteau – la température était bien plus basse que dans le Kentucky – et même s'ils n'avaient que quelques pas à faire jusqu'à l'entrée, elle mit son blouson à Garrett, ses petites bottines et surtout, son bonnet. « Heureusement que j'ai pensé à emmener des vêtements chauds, hein mon ange ? » L'enfant lui répondit d'un sourire, et Scarlett fit claquer un baiser sur son petit nez. Garrett était vraiment un bébé facile et conciliant, on devinait déjà qu'il aurait un caractère assez doux, sans doute similaire à celui de Caleb. Elle attendit d'ailleurs ce dernier avant de se diriger vers l'entrée de la maison, décorée d'une jolie couronne de Noël, le cœur battant un peu plus vite qu'à l'accoutumée. Elle était même légèrement en retrait derrière son fiancé, plus timide que jamais. C'était bien bête, ils n'allaient tout de même pas la manger, n'est-ce pas ?

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (caleb, xmas) winter wonderland   Sam 10 Déc 2016 - 20:11


Winter wonderland



Pour Caleb, le vol avait été moins reposant que pour Scarlett, mais il était satisfait du travail qu’il avait abattu pendant plusieurs heures de vol : il avait cloturé ses comptes de décembre, il avait fini de démêler les nœuds d’une affaire de fraudes fiscales plutôt complexe sur lequel il buchait depuis plusieurs jours : Grâce au Wifi disponible en première classe, il avait envoyé tout cela à ses stagiaires, charge à eux de faire le tris dans les informations maintenant, il avait ensuite commandé un chocolat chaud, et c’était laissé bercer par le ronronnement des moteurs, n’ouvrant l’œil que pour s’occuper de Garrett, entre deux siestes.  Il avait installé l’enfant à coté de lui, de sorte qu’il le sollicite plutôt que de réveiller Scarlett : cette dernière avait besoin de repos, de beaucoup de repos, alors Caleb mettait un point d’honneur à la soulager un maximum. Et puis, Garrett était parfaitement habitué à sa présence maintenant, et Caleb avait réussi à l’occuper un bon moment en l’installant sur ses genoux, où ils regardèrent ensemble l’intégralité des épisodes de Rodolph le renne. Enfin, ils s’étaient endormi devant quoi.


Une fois sorti de l’aéroport, la neige grise de Glasgow les avait accueilli accompagnée de son froid humide, et il s’était dépêché de mettre toute la petite famille à l’abri dans l’hotel cosy qu’il avait réservé pour la nuit. Si cela n’avait tenu qu’à lui, il aurait conduit de nuit à travers la campagne, mais il préférait que Scarlett soit en pleine forme pour rencontrer toute sa famille. Et puis, il connaissait ses frères et sœurs, ils auraient été prêts à veiller jusqu’à des heures indécentes pour discuter, aussi il péférait arriver le lendemain, un peu avant midi. Après tout, ils auraient tout le temps de faire la fête plus tard. Le lendemain donc, la route lui parut à la fois interminable et terriblement rapide : si il n’angoissait pas plus que ça de retrouver ses parents et sa famille, il s’inquiétait forcément un peu vis-à-vis de Scarlett : elle était particulièrement sensible depuis qu’elle était sure d’être enceinte, le voyage avait été long, et il savait qu’elle appréhendait pas mal la rencontre avec autant de monde en même temps. Et puis il y avait eu toutes leurs histoires, leur rupture, et il avait beau lui assuré que personne ne lui en tenait rigueur, vraiment, bon à part Fiona, mais Fiona était restée à Radcliff pour Noel donc …
-        
  Le seul à avoir le droit de te dévorer c’est moi. Et ne t’inquiète pas, si ils font trop les malins, ma mère saura les calmer fissa. Et Felenna, elle sera surement en pendu à son téléphone, je pense qu’elle a à peine enregistré qu’on venait, en dehors du fait qu’elle m’a demandé de lui ramener des baskets et des fringues Levi’s qu’elle ne trouve pas ici… Ah, c’est là !


D’un geste précis, il se gara devant une grosse batisse ressemblant à une ferme, s’installant sous un porche où une demi douzaine d’autres voitures étaient déjà rangées. De toutes évidences, ils étaient les derniers. Cela signifiait qu’ils allaient tous les voir en même temps. Bon, au pire, les confronter une fois pour toute, ça évitait de tout faire trainer, non ?


-          Tu veux que je porte le petit, non ? Bon, je toque alors. Pas d’inquiétude, ça va bien se passer.

Il l’embrasser délicatement sur la joue, puis fit sonner la cloche sans âge qui se trouvait à coté de la couronne de Noel. A l’intérieur, on entendit des bruits, des raclements de chaise, des éclats de voix, et il ne fallut pas plus de dix secondes pour voir l’énorme porte s’ouvrir sur quatre grands gaillards. Ils avaient tous entre 20 et 30 ans, ils étaient tous bruns, les cheveux vaguement bouclés, le sourire découvrant une dentition carnassière. Ils avaient tous le même sourire que Caleb, et cet accent trainant caractéristique des gens d’ici :


-        -  Ben dis donc frangin, t’es venu en carosse ?
-         - Tu t’es perdu c’est ça ?
-          -T’es au courant que le GPS passe ici ?
-          -Le portable aussi
-          -T’as fait attendre la dame, ça se fait tellement pas.
-          -Maman a du remettre la dinde au four !
-          -Elle va te tuer.
-          -Tellement te tuer.
-          -Plus mort, c’est la mort.
-          -Bon tu rentres ou t’attends que le p’tit se transforme en bonhomme de neige ?


Caleb poussa un grognement peu agressif, poussant ses frères pour laisser à Scarlett la place pour passer avec Garrett dans les bras. Doucement, il la guida d’une main dans le dos jusque dans le salon, ses frères autour d’eux comme une meute de chiens bruyants et joyeux. Dans le salon, le père de Caleb se leva pour serrer son fils dans ses bras, avant de fixer Scarlett avec un sourire, sans être capable d’en placer une à cause des quatre autres. Une porte se referma dans le dos du couple, et le calme se fit presque immédiatement, alors qu’une voix douce mais autoritaire s’élevait tranquillement :


-          -Bruce, prends les valises et monte les dans la chambre. Clyde, va couvrir la voiture, il va geler ce soir, qu’ils ne payent pas la caution du fait d’une négligence. Blaine, le feu est bas, vas chercher des bûches. Darren…. Arrête de rester les bras ballants ainsi, voyons, va chercher du lait de poule, ils doivent être assoiffés. Bruce, chéri, laisse leur le canapé, enfin. Tu auras tout le temps de te reposer quand tu seras mort.


Le paternel se leva d’un bond, avant de suivre son cadet dans la cuisine en grommelant un peu mais sans agressivité. Caleb se retourna, et vit enfin sa mère qui s’approchait pour lui prendre le visage et l’embrasser sur les deux joues, avant de se planter devant Scarlett. Elle la fixa d’un regard doux, avant de se pencher vers Garrett avec un sourire plus doux encore :


-         -  Qu’il est beau ce bébé, une merveille comme on en voit plus … Bienvenue, Scarlett, nous vous attendions depuis longtemps. Installez vous, mettez vous à l’aise. Vous êtes ici chez vous. 
                                                           
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (caleb, xmas) winter wonderland   Dim 11 Déc 2016 - 17:39

winter wonderland
CALEB & SCARLETT

Scarlett avait sursauté quand la porte s'était ouverte sur quatre grands Écossais, qui ressemblaient tant à Caleb qu'elle se demanda s'il ne lui avait pas caché faire partie d'une fratrie de quintuplés. Même Garrett observait les frères de Caleb avec de grands yeux étonnés, et un peu impressionné, il se serra contre sa mère et cacha son visage dans son cou. Avec l'impression d'être entourée par des enfants surexcités, Scarlett entra, guidée par son fiancé jusqu'au salon où se trouvait son père. Ni lui ni elle ne parvinrent à placer le moindre mot, alors Scarlett se contenta de lui sourire chaleureusement, notant en même temps que ce devait être de lui que Caleb tenait son charme. Comme la joyeuse bande d’Écossais, Scarlett se retourna quand une voix douce mais autoritaire distribua une tâche à chacun, et tous s'exécutèrent comme des petits soldats ordonnés par leur capitaine. Qui ? Elen, bien sûr. Si Scarlett était déjà nerveuse à l'idée de faire connaissance avec les Munroe, c'était sa rencontre avec la mère de Caleb qu'elle redoutait le plus – sans doute pour des raisons idiotes, mais qui n'avait pas entendu ces récits de belles-mères atroces, dignes de films d'horreur ? Et Dieu seul savait ce que Fiona avait pu lui raconter à son sujet... Non, pas de panique, Caleb avait certainement remis la vérité à sa place. Elen commença par faire un compliment à Garrett, et Scarlett fut tout juste capable de bredouiller quelques remerciements, avant de prendre une profonde inspiration pour retrouver un minimum de confiance en soi. « Merci, Elen. C'est vraiment un plaisir de tous vous rencontrer, après toutes ces années... » Presque cinq ans. Il fallait bien avouer que ce n'était pas forcément pratique, de vivre à l'autre bout du monde. Mais comment Caleb était-il arrivé à quitter cet endroit idyllique, surtout pour atterrir à Radcliff ?

Dans ses bras, Garrett avait commencé à gigoter, agitant ses petites mains en direction du sapin de Noël. Dès qu'il en voyait un, c'était la même histoire, il fallait absolument qu'il aille le voir, et c'était encore mieux s'il pouvait toucher aux guirlandes, aux boules, aux rubans et autres décorations. Alors forcément, un si bel arbre de Noël, c'était beaucoup plus intéressant que tous ces gens autour de lui. « Oui, mon ange, une minute. » Scarlett se pencha et assit Garrett sur le tapis, se doutant qu'il allait marcher à quatre pattes jusqu'au sapin. Gardant un œil sur le petit, Scarlett retira sa veste, sans plus trop penser au ventre rond qu'elle cachait dessous. Ce ne fut que lorsqu'elle se retourna pour et vit les expressions choquées des Munroe qu'elle se souvint et posa instinctivement ses deux mains sur son ventre. « Oh. Euh... » Ils n'auraient pas fait une autre tête si le Père Noël avait débarqué sur son traîneau, avec ses rennes, ses petits elfes et ses lutins. Bon, il fallait dire que c'était sans doute un peu inattendu, puisque Caleb ne leur avait rien dit, et qu'elle n'en était plus à un stade où elle pouvait le cacher. Ne sachant pas du tout quoi dire, Scarlett lança un regard à Caleb, comme un appel au secours silencieux. Elle avait l'air d'une cloche, plantée à entre son fiancé et le canapé, les deux mains sur le ventre, pendant que Garrett s'attaquait à une guirlande pleine de paillettes. « Je t'avais dit qu'on aurait dû les prévenir qu'on venait à quatre... »

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (caleb, xmas) winter wonderland   Dim 11 Déc 2016 - 23:08


Winter wonderland



Comme Caleb s’y attendait, ses frères s’agitaient autour de lui et de Scarlett comme une bande de lutins déchainés : c’était une sorte de tradition dans la famille, le dernier à arriver à la petite fête organisée pour  noël en payait les conséquences à coup de quolibets et de taquinerie. Cependant, il trouvait ses frères plutôt mesurés, probablement intimidés par la présence de Scarlett, rayonnante en madonne à l’enfant, alors que la matriarche avait fini de les disperser comme une volée de moineaux. Oh, ils finiraient bien par revenir, tous autant qu’ils étaient, mais Caleb était ravi de voir sa mère quelques minutes, juste tous les trois : il lui avait parlé longuement de Scarlett, et si il ne doutait pas que Fiona l’avait dépeinte de manière bien moins élogieuse, il faisait confiance au bon sens de sa mère : elle était d’une clairvoyance rare, tant et si bien qui qu’il s’était longtemps demandé si ce n’était pas une sorte de mutation. Ça et son autorité naturelle.


- Attend, je vais accompagner le petit vers le sapin. Installe toi.


Il aurait été dommage que Garrett se blesse avec une aiguille de sapin, ou avec une quelconque décoration de noël. Alors Caleb avait pris l’enfant dans ses bras, doucement, tournant le dos à ceux qui arrivaient pour profiter des paillettes dans les yeux de ce dernier, alors qu’il babillait joyeusement en essayant d’attraper une guirlande. C’est le silence soudain qui fit releva la tête à l’ainé des Munroe, qui comprit rapidement la cause de ce silence soudait en voyant Scarlett, sans son manteau, se tenant le ventre. Oh. Ah oui, ça. Alors que son père et ses frères réapparaissaient les uns après les autres, chacun tirant une tête plus épique les uns que les autres. Seule sa mère restait stoique, comme à son habitude, les fixant de son regard aux prunelles chocolat, les ailes de son nez légèrement frémissantes. Lentement, elle se tourna vers Caleb, qui tenait maintenant Garrett et sa boule de noel préférée dans ses bras :


-          Et bien et bien, vous comptiez attendre que la petite naisse pour nous l’annoncer, peut être ? Et vous cinq là, vous êtes obligés de rester les bras ballants et la bouche ouverte comme une bande de carpes, vous n’avez jamais vu de femmes enceintes peut être ? Tu devrais être habitué Bruce, toi, au moins, tu m’as vu en l’état sept fois, seigneur. Et vous deux, Assis. Nous avons des choses à nous dire. Caleb, tu as fait voyager Scarlett dans cet état ? Tu n’as pas honte ? Je t’ai mieux éduqué que cela, que je sache !


Le ton était dur, mais les yeux de la future grand-mère brillaient d’une lueur de malice, alors qu’elle prenait Garrett sur ses genoux sans que le petit ne bronche, avant de se reconcentrer sur Scarlett :


-          Une fille, n’est ce pas ? Cela se voit à la forme du ventre. Des trucs de bonne femme, mais d’une véracité redoutable. J’ai une excellente tisane pour la nausée, si vous le souhaitez.
                                                           
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (caleb, xmas) winter wonderland   Mer 14 Déc 2016 - 16:06

winter wonderland
CALEB & SCARLETT

Scarlett s'était attendue à ce que sa grossesse non annoncée suscite des réactions, mais de voir tous ces hommes fixer son ventre la bouche grande ouverte, c'était plutôt gênant. Qu'était-elle censée leur dire ? Joyeux Noël ? Pointer Caleb du doigt et leur dire que c'était de sa faute ? Elle lui avait pourtant dit qu'il aurait dû les prévenir, maintenant qu'ils étaient sûrs que le bébé était en bonne santé... Et dire qu'elle avait espéré que les présentations se fassent sans heurts... Enfin, ce n'était pas catastrophique, ce n'était pas comme si ils étaient arrivés avec leur bébé sans jamais leur avoir dit qu'ils allaient être parents. Ne sachant pas trop quoi faire, Scarlett lança un regard qui était aussi un appel au secours à Caleb, qui portait dans ses bras un Garrett trop occupé avec sa boule de Noël pour remarquer que les adultes se fixaient comme des idiots. Elle ouvrit la bouche quand la mère de Caleb reprit la parole, mais la referma très vite parce qu'elle se voyait mal leur expliquer que si ils ne leur avaient rien dit, c'était avant tout parce qu'ils avaient eu peur qu'il arrive quelque chose de terrible à ce bébé, comme c'était arrivé à Violet. Une attitude plus défaitiste que prudente, Scarlett s'en rendait bien compte, mais pouvait-on réellement leur en vouloir ? Elle obéit bien sagement quand Elen leur dit de s'asseoir, tombant assise sur le canapé à côté de Caleb, dont elle s'empressa de prendre la main. Garrett était passé dans les bras de l’Écossaise, pas le moins du monde perturbé par ce changement. Il était bien trop occupé à admirer toutes les décorations, et s'il avait pu il aurait certainement défait le sapin de toutes ses guirlandes pour se rouler dedans, comme il l'avait fait avec celles de leur arbre à Radcliff. Scarlett battit des cils quand Elen s'adressa de nouveau à elle, et posa par réflexe une main sur son ventre rebondi.

« Euh, oui, c'est une fille. J'ai fait ma deuxième échographie avant notre départ... Et tout va pour le mieux, vraiment. Voyager n'a posé aucun problème, et puis Caleb est un ange, nous étions en première classe, j'ai dormi comme un bébé pendant la quasi totalité du vol. » Prendre des vacances au moment des fêtes de décembre avait été son idée, et Scarlett ne se serait jamais risquée à prendre l'avion si il y avait eu le moindre risque pour le bébé. Mais tout allait pour le mieux, raison de plus pour aller passer le réveillon de Noël chez les Munroe, loin, très loin de Radcliff. « J'ai de la chance, je ne suis pas nauséeuse... Mais je goûterais volontiers à votre tisane quand même, rien que pour le plaisir. » Comme la première fois, Scarlett avait une grossesse facile. Elle ne souffrait de rien, hormis d'un peu de fatigue passagère. Et elle ne s'en plaignait pas, parce qu'à peine avait-elle commencé à bâiller que déjà Caleb s'était précipité pour lui dire d'aller se reposer, et qu'il s'occupait de tout. « Je dois avoir l'échographie du bébé quelque part dans mon sac, si vous voulez la voir... » Question bête, elle n'avait encore jamais rencontré de future grand-mère qui ne veuille pas avoir un aperçu de son futur petit-enfant. Scarlett était toujours nerveuse, comme si rencontrer sa belle-famille n'était pas suffisant, elle leur avait fait la surprise d'être enceinte, alors il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'ils la fixent comme si elle leur avait avoué être en réalité un elfe et vivre au Pôle Nord. Elle se tourna vers Caleb, et serra sa main un peu plus fort. « Rassure-moi... Tu leur as au moins dit que nous comptions nous marier après la naissance du bébé ? » Parce que si non, cela ferait beaucoup d'annonces d'un coup, et Scarlett risquait avoir envie de disparaître avant même qu'ils se soient mis à table.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (caleb, xmas) winter wonderland   Ven 16 Déc 2016 - 16:50


Winter wonderland



Bien sur, Scarlett lui avait dit une bonne douzaine de fois, au bas mot, de prévenir ses parents de la bonne nouvelle, mais Caleb n’avait pas réussi à se résoudre à le faire, trop superstitieux à l’idée que  cela leur porte malheur : la future mère avait beau lui assurer qu’à 4 mois, elle se portait à merveille, et qu’il n’y avait que très peu de chance qu’il lui arrive un pépin, ne serait ce que minime, il n’avait pas pu. Pour l’arrivée de Violet, sa mère avait été mise au courant des mois avant le terme, dès le première test de grossesse même, les faire parts avaient été envoyés et tout le bazar… Et regardez ce qui était arrivé. Alors non, ce bébé là, il l’avait gardé secret, presque jalousement, pour eux deux et rien qu’eux deux, jusqu’à ce qu’ils puissent voir le ventre rond de Scarlett eux même. C’était peut être idiot, mais c’était comme ça. Quant à la remarque de sa mère, il l’accueilli d’un haussement d’épaule serein : c’était Scarlett qui avait insisté, au final, pour prendre l’avion et ne pas décaler le voyage, et il avait tout pour que cela se passe bien, il n’allait pas l’envelopper dans du papier bulle tel un cadeau trop fragile ! … Bon, il y avait songé, mais elle n’était pas d’accord alors bon … Il laissa Scarlett répondre et rassurer la matriarche, jetant un coup d’œil complice à son père qui assistait à l’échange, aussi en retrait que lui : tous deux étaient bien conscients que seules les paroles de Scarlett trouveraient grâce aux oreilles d’Elen, alors pas besoin de prendre la parole avant qu’on ne la leur propose. D’ailleurs, Bruce s’assit à coté de son fils, et se contenta de lui serrer l’épaule avec toute la force qui était la sienne, signe discret de sa satisfaction et du bonheur qu’il partageait avec les deux futurs parents, avant de déposer un lait de poule devant Scarlett, et un devant Caleb. Tous les garçons semblèrent reprendre ses esprits vinrent s’installer sur les canapés et fauteuils du salon, certains venant même embrasser Scarlett et féliciter Caleb au passage, alors que d’autres reprenaient leurs conversations antérieures à l’arrivée du couple. C’était toujours comme ça chez les Munroes, on passait du coq à l’âne, de la dinde au pudding sans véritable transition, et c’était ce qui faisait le charme de la maisonnée.


Elen accepta de voir l’échographie avec chaleur, partant dans un échange passionnant avec Scarlett sur l’évolution qu’elle avait pu voir dans le domaine de la gynécologie et de l’obstétrique entre sa toute première grossesse et la dernière – dix huit ans, quand même !- Alors que Caleb serra la main de sa fiancée en lui chuchotant à l’oreille :


-          Oui, je crois que la bague de fiançaille à ton doigt a déjà été aperçue, puisque c’est celle de ma grand-mère… Je pense qu’ils sont juste suffisamment polis pour ne pas te demander tout de suite si tu as besoin de quelque chose de bleu ou d’emprunté avant le repas, et un peu de vin de leur coté…


Il releva la tête quand une porte claqua, à l’état, et qu’une silhouette fine et indolente descendit les escaliers en trainant les pattes, avant de se planter devant lui en pull de noël atrocement kitsch et chaussons rennes assorties. Fennela, quinze ans, acceptait enfin de leur faire don de sa présence :


-          Bah alors, tu fais pas de bisous bisous à ta toute nouvelle sœur préférée, maintenant que la première a graaaave pété son câble ?
-          Tu as toujours été ma préférée, mais ne lui dis pas, elle va vouloir te tuer toi aussi après.
-          Peuh, qu’elle essaye,  la vieille dame, j’l’attends.


La jeune fille, légèrement moins rousse que sa sœur et sa mère, serra fort son frangin contre elle, avant de se planter devant Scarlett, les poings sur les hanches. Fait perturbant, elle avait exactement le même regard que Fiona :


-          Salut Sca’, moi c’est Fennela, la seule à peu près normal au milieu de cette bande de clowns. Ouiiii de clowns maman, fais pas genre. * elle marqua une pause, puis reprit* T’es encore plus belle que sur ton Insta. Et lui-là *elle désigna Garrett du menton* Il est presque assez beau pour avoir l’air d’un Munroe fait maison. J’peux le prendre dans mes bras ? Il a pas faim, là, maintenant ? 
                                                           
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (caleb, xmas) winter wonderland   Dim 18 Déc 2016 - 13:43

winter wonderland
CALEB & SCARLETT

Scarlett avait fait une entrée un peu plus fracassante qu'elle ne l'aurait voulu chez les Munroe, elle aurait nettement préféré que Caleb annonce à sa famille qu'ils allaient être parents, et si possible avant que leur fille soit née. Mais elle ne lui en tenait pas rigueur, elle était de toute façon incapable de lui en vouloir plus de cinq minutes, cela leur avait permis à tous de briser la glace rapidement. Elen avait l'air de s'intéresser particulièrement à l'obstétrique, alors Scarlett se fit un plaisir de répondre à ses interrogations tout en lui montrant son échographie. Dans ses bras, Garrett semblait très à l'aise, ou alors il était trop occupé à jouer avec sa décoration pour faire attention à la personne qui le tenait. Les présentations s'étaient faites sans heurts, Scarlett pouvait donc s'autoriser à respirer de nouveau normalement, rassurée de voir que les Munroe ne s'étaient pas laissés avoir par le discours sans doute très subjectif et négatif de Fiona à son sujet. Cette dernière devait rager de la savoir chez les siens pour les fêtes de décembre... Non, valait mieux ne pas penser à la jeune femme pour le moment. Scarlett tendit l'oreille lorsque Caleb lui fit remarquer qu'elle portait la bague de sa grand-mère, qu'il ne lui avait évidemment pas donnée pour seulement décorer son doigt.  « Quelque chose de bleu... ? Oh, oui, je suis bête... » Les traditions du mariage, Scarlett ne les connaissait pas encore sur le bout des doigts, mais elle ne doutait pas d'en entendre parler au moins un millier de fois avant de devenir la femme de Caleb. Elle manqua de sursauter lorsqu'une porte claqua à l'étage, elle avait presque oublié qu'il manquait encore un membre de la fratrie – il fallait bien avouer qu'ils étaient plutôt nombreux, si bien qu'elle ne savait pas où donner de la tête.

Pendant une poignée de secondes, Scarlett crut se retrouver face à une copie de Fiona, ce qui lui arracha une petite grimace, très vite réprimée et remplacée par un sourire quand l'adolescente se planta devant elle.  « Bonjour, Fennela. Ravie de te rencontrer. » Scarlett sentit le rose lui monter aux joues lorsqu'elle la complimenta, avant de se tourner vers Garrett, qui babillait gaiement dans les bras d'Elen.  « Oui je t'en prie, prends-le. » Le petit n'était pas du genre sauvage, il ne se mettait pas à hurler quand quelqu'un qui n'était pas sa mère le prenait dans les bras, alors il passa des bras d'Elen à ceux de Fennela sans broncher, bien content d'être au centre de toutes les attentions.  « Il a mangé avant qu'on ne quitte l'hôtel, mais tu peux lui donner son biberon si tu veux. » Scarlett quitta le canapé le temps d'aller chercher le biberon de Garrett, qu'elle tendit ensuite à la jeune fille. Le petit eut vite fait de se désintéresser de sa boule de Noël une fois qu'il vit le biberon, comme si son estomac venait de se rappeler à lui. À presque un an, Garrett se tenait droit tout seul et n'avait plus besoin qu'on fasse attention à lui comme on le faisait avec un nouveau-né, alors Scarlett ne s'inquiétait pas de laisser Fennela s'occuper de lui.  « Hm, attends, je vais te donner son bavoir, il a parfois tendance à mettre du lait partout... » Mieux valait prévenir que guérir, avec un bébé, on n'était jamais à l'abri d'un petit accident, et Scarlett se souvenait encore très bien de la fois où la chemise de Caleb s'était retrouvée trempée après que Garrett ait eu un hoquet inattendu entre deux gorgées parce qu'il avait bu trop vite.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (caleb, xmas) winter wonderland   Mar 20 Déc 2016 - 23:06


Winter wonderland






L'apparition de Fennella avait eu l'avantage d'achever de mettre tout le monde à l'aise, et chacun des Munroe était à présent à sa place dans la pièce, dans la famille. L'absence de Fiona était visible de par la place sur le canapé qui demeurait inoccupée : c'était son choix, chacun le respectait, mais chacun savait aussi qu'il y avait une raison à cette absence, en la personne de Scarlett. Personne ne lui ferait la remarque, conscient que c'était premièrement déplacé, mais également que ce n'était pas vraiment de sa faute. Depuis sa vaccination, les réactions de Fiona étaient parfois totalement démesurées, injustes, même, comme cette rancoeur qu'elle maintenait contre la fiancée de son frère, sans même leur donner l'occasion de se justifier, si justification il fallait donner. Alors les Munroe feraient contre mauvaise fortune bon cœur, et profiterait de cette belle sœur, de cette belle fille dont ils entendaient parler depuis si longtemps sans jamais la voir en chair et en os.

La cadette avait attrapé l'enfant avec précaution, frottant son nez pointu contre celui tout rond du bébé qui gloussa, avant de s'installer à coté de Scarlett, histoire de s'assurer qu'elle faisait ça bien. Caleb observait la scène avec attendrissement, alors que sa main caressait le dos de Scarlett alors que cette dernière attachait le bavoir du petit qu'il couvait lui aussi des yeux. Tout était allé si vite, et en même temps … C'était ce qu'il avait toujours voulu. Ce qu'ils avaient toujours voulu. Scarlett, leurs enfants, biologiques ou non. Il intercepta le regard de son père sur lui et sur Scarlett, et lui sourit : Garrett était leur premier petit enfant, les garçons n'étaient pas tous casés, et encore moins aussi prêts que Caleb à fonder une famille. Certes, il n'était pas leur fils de sang, mais Garrett était un enfant tellement gracieux qu'il avait mis moins de quelques minutes à attendrir tout le monde. Le patriarche s'était assis sur l'accoudoir à coté de son fils, sa tasse à la main, et s'était penché vers lui pour deux choses. Lui dire que Scarlett était très belle, et qu'elle semblait faite pour venir ici, et ensuite lui demander si ce n'était pas trop compliqué, Outre Manche. Caleb lui lança un regard entendu, et haussa les épaules : évidemment que la vie à Radcliff n'était pas de tout repos, et il n'avait jamais caché à ses parents son implication dans la cause pro mutante. Eux même avaient toujours été engagés, d'une manière ou d'une autre, et il ne faisait que reprendre le flambeau. Son père se pencha légèrement pour s'adresser directement à Scarlett d'une voix grave et douce. Celle d'un Caleb de trente ans de plus, qui aurait peut être un peu trop abusé de la pipe et du tabac, peut être :

Etiez vous déjà venue dans les Highlands, Scarlett ? Ce n'est bien sur pas aussi sec et tempéré que Londres ou Radcliff, mais nous nous efforçons de garder une ambiance chaleureuse ici, surtout quand nous arrivons à être presque tous réunis... Et puis les paysages et les ballades à cheval à faire ici sont à ne pas louper … quand votre état vous le permettra, bien sur...

Il lui sourit, et Caleb sourit aussi : l'équitation était presque une tradition chez les Munroe, mais il ne savait même pas si il l'avait mentionné à Scarlett un jour... Cette dernière risquait d'en apprendre chaque jour un peu plus sur son fiancé, pendant ces vacances...
                                                           
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (caleb, xmas) winter wonderland   Mar 27 Déc 2016 - 21:37

winter wonderland
CALEB & SCARLETT

Comme n'importe quelle mère, Scarlett adorait qu'on s'intéresse à son bébé. Particulièrement adorable, Garrett attirait souvent l'attention, et sa mère ne s'en plaignait jamais. C'était vraiment un petit garçon adorable, qui ne craignait pas de passer de bras en bras, et adorait s'intéresser aux nouvelles personnes qu'il rencontrait. Alors il ne broncha pas quand Fennela le prit, et s'accrocha presque aussitôt à la chevelure cuivrée de l'adolescente. Scarlett sourit, attendrie par ce charmant tableau, et attacha le bavoir autour du petit cou de Garrett. Puis le petit s'attaqua à son biberon comme un petit glouton qui n'aurait pas mangé depuis des jours. Fennela se débrouillait très bien, alors Scarlett ne tarda pas à se tourner vers Caleb, qui souriait aussi. Cela faisait des mois que Garrett était officiellement son fils, mais elle n'était toujours pas parvenue à s'arrêter de le remercier. Sans lui, la procédure d'adoption aurait pu prendre des années, ou lui être refusée... En moins d'un an, il lui avait offert deux bébés... Autant dire que Scarlett était aux anges, elle qui avait toujours rêvé de devenir mère. De la même façon, elle était toujours émue lorsqu'elle voyait Caleb s'occuper de Garrett ; il était son fils à lui aussi... Ils avaient la famille qu'ils avaient toujours voulue, et Scarlett était presque parvenue à se convaincre que cette fois-ci, tout irait bien. Le bébé se portait à merveille, elle aussi, alors elle se focalisait là dessus et tâchait de ne pas songer à d'éventuelles catastrophes. Ils étaient loin de Radcliff, prêts à fêter Noël en famille, il n'était pas question de gâcher ces moments avec des pensées pessimistes.

Scarlett quitta son fiancé des yeux lorsque Bruce s'adressa à elle, et elle secoua la tête. « Non, je n'étais même jamais venue en Écosse. Et je n'étais pas revenue au Royaume-Uni depuis presque trente ans... » Après la mort de ses parents, elle n'était pas parvenue à se convaincre de remettre les pieds en Angleterre, et puis avec le temps, c'était devenue comme une habitude. Si Caleb n'avait pas suggéré qu'ils prennent des vacances en Écosse, elle aurait sans doute proposé une toute autre destination, peut-être Paris ou Venise... « J'ai eu l'occasion de voir un peu du paysage pendant le trajet, c'est vraiment une région magnifique. C'est vraiment très différent du Kentucky, je suppose que les étés ici sont beaucoup moins étouffants qu'à Radcliff. » La chaleur et Scarlett ne faisaient pas bon ménage, alors l'été elle s'arrangeait toujours pour avoir des horaires de jour, pour pouvoir profiter de la climatisation à l'hôpital. « Pour être tout à fait honnête, je ne suis jamais montée sur un cheval... Mais je devrais pouvoir tenir sur une selle le temps d'une promenade. J'espère. » Elle était presque désolée de ne pas pouvoir tenter l'expérience pendant leur séjour. Mais elle ne doutait pas que Caleb ait tout un tas d'autres choses à lui faire découvrir, à chaque fois qu'il lui parlait de son pays, c'était avec des étoiles dans les yeux. « En tout cas, c'est un réel plaisir de voir toute cette neige... Il a aussi neigé à Radcliff, mais je crois que ce n'était pas un phénomène tout à fait naturel... » Non, c'était même certain. Un mutant avait certainement voulu donner un air un peu plus féerique à Radcliff pour la mois de décembre, et Scarlett n'avait rencontré que des personnes ravies de pouvoir passer un Noël blanc.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (caleb, xmas) winter wonderland   Dim 8 Jan 2017 - 12:04


Winter wonderland

Conscient qu'il laissait Scarlett entre de bonnes mains en compagnie de son père, qui ne lui poserait aucune question déplacée et ne la mettrait en aucun cas mal à l'aise, Caleb embrassa tendrement la joue de Scarlett avant de s'extraire des coussins moelleux du canapé en s'étirant de toute sa hauteur, avant de se diriger vers la cuisine où sa mère s'était rendue pour préparer un peu plus de thé et de chocolat chaud. La pièce n'avait pas changé depuis son enfance : le carrelage marron était un peu vieillot, tout comme les meubles de bois massif, tranchant avec la modernité de leur électroménager. Caleb se posa un moment contre l'encadrement de la porte, observant sa mère s'affairer comme elle le faisait depuis que le monde et monde. Elle versait le lait dans les bols avec application avant de se rendre compte de sa présence, lui offrant un petit sourire en s'écartant du plan de travail :

-tu tombes bien. Viens là pour doser le miel et la cannelle dans vos boissons, à Scarlett et à toi.

Il hocha la tête, docile, se rapprochant de l'étal pour verser une bonne quantité de miel et de cannelle dans sa boisson, un peu moins dans celle de Scarlett, rajoutant cependant un peu de chocolat en poudre. Là, c'était parfait. Il reposait les différents ingrédients quand sa mère posait la main doucement sur son poignet, le faisant tourner vers elle : elle avait un regard grave et doux, un petit pli aux creux des lèvres alors qu'elle murmurait pour n'être entendu que de lui :

-Comment vas tu, mon fils ? Nous ne t'avions pas vu depuis votre agression, à Fiona et toi, et maintenant tout ceci, le petit, Scarlett enceinte... T arrives à encaisser tout ça ? Et ta sœur, et Fiona ?

Caleb soupira. Il savait que toutes ses questions, on allait les lui poser. A défaut, il était reconnaissant à sa mère de le faire en aparté, plutôt que d'infliger ce genre d'échange à Scarlett. Il prit la main d'Elen dans la sienne, alors qu'ils échangeaient une chaleur familiale et réconfortante, avant de lui répondre en toute sincérité :

Ca va. Ça n'a pas toujours été le cas, mais là ça va. J'ai mis un moment à me faire à ma vaccination, mais disons que je n'ai pas bien le choix, à défaut, alors … Pour Scarlett et Garret, je t'avouerai sincèrement que nous ne l'avions pas vu venir, ni l'un ni l'autre … Mais ça s'est fait, nous avons beaucoup discuté pour repartir sur de bonnes bases... Bien sur, on peut dire que sa grossesse arrive très vite après notre réconciliation, mais... C'est un peu comme si on ne s'était jamais quitté, en réalité, c'est une sensation étrange... Tu vois ce que je veux dire ?

Sa mère acquiesça doucement, l'encourageant du regard à poursuivre.

Pour Fio' … Elle est en colère. Elle est tellement, tellement en colère, révoltée... Je crois qu'elle a du mal à savoir contre qui orienter sa rancoeur, alors elle la balance à tout va à quiconque se trouve sur son chemin... Elle a du mal à tourner la page, ou même à aller de l'avant. Pour tout te dire, elle m'inquiète même un peu. Je pensais vraiment qu'elle viendrait pour les vacances par exemple...

- Ne t'inquiète pas autant pour ta sœur, fils, ta sœur à toujours été terriblement entière et manichéenne... mais elle t'aime bien trop pour t'en vouloir à vie. Laisse lui du temps, ça reviendra.

J'espere vraiment, maman.

Elen sourit et embrassa son ainé sur le front, avant de lui mettre les tasses brûlantes dans les mains, et de le congédier à nouveau dans le salon, où les frangins discutaient joyeusement et Scarlett était toujours bien entourée, entre Bruce et Fennella. Il déposa la tasse devant Scarlett, attrapant un énorme coussin pour s'asseoir sur le tapis, de l'autre coté de la table basse pour ne pas gêner ceux qui étaient déjà installés. Voyant son père sur le sol, Garret se mit à gesticuler en couinant, se tortillant dans les bras de Fenn' jusqu'à ce qu'elle le lache, trottinant jusqu'à Caleb pour venir s'enfouir dans ses grands bras en babillant, la bouche encore humide de tout le biberon ingurgité. Caleb sourit, à nouveau, avant de lever les yeux vers Scarlett :

hum, tu voudras voir notre chambre, après ? Je suppose que Papa a posé nos affaires dans mon ancienne chambre …

Bruce a coté acquiesça, alors que l'enfant s'amusait avec le col du pull de son père en babillant. Caleb jeta un regard interrogatif à Scarlett : peut être aurait elle envie de cinq minutes de calme, après cette arrivée en fanfare ?

                                                           
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (caleb, xmas) winter wonderland   Ven 13 Jan 2017 - 10:49

winter wonderland
CALEB & SCARLETT

Scarlett ne s'était pas attendue à se retrouver au cœur de toutes les attentions, mais elle ne s'en plaignait pas. Au moins, les Munroe semblaient heureux de la rencontrer, c'était un soulagement. Caleb avait eu beau la rassurer, elle avait gardé en tête l'exemple de Fiona et s'était bêtement persuadée que son attitude serait celle de toute sa famille. Dieu soit loué, les Munroe étaient déjà aux petits soins avec elle – son ventre rebondi y était sans doute pour beaucoup, mais peu importait – et elle ne s'était pas retrouvée assise sur le canapé à fixer le sapin tandis que Caleb retrouvait les siens. Alors elle ne paniqua pas, pas trop, quand Caleb disparut avec sa mère dans une pièce qui lui était encore inconnue. Avec le père, les frères et la sœur de son fiancé, Scarlett avait de quoi s'occuper. La conversation tournait encore autour des banalités et de leur vie bien agitée à Radcliff ; Scarlett se demandait si Caleb leur avait tout raconté, mais puisqu'elle n'était certaine de rien, elle préférait tenir sa langue. Ils auraient tout le temps de parler de ces choses là durant leur séjour, Caleb l'avait prévenue que ses parents étant de fervents défenseurs de la cause mutante, ils finiraient forcément par discuter politique, probablement en fin de repas. Alors en attendant, Scarlett était bien contente de parler de la pluie et du beau temps, tout en surveillant Garrett du coin de l'œil. Le petit bout semblait très à l'aise dans les bras de Fennela, qui avait su l'amadouer en lui donnant son biberon. Garrett allait très certainement devenir la star principale du séjour, avec ses grands sourires, ses mimiques adorables et ses petits pas encore hésitants.

Caleb ne tarda pas à revenir, et lorsqu'il s'installa sur un coussin par terre, Garrett réclama immédiatement ses bras. Scarlett sourit, toujours attendrie par la complicité qui s'était naturellement installée entre eux, comme si Caleb avait été là depuis le premier jour. Si elle voulait aller voir leur chambre ? « Oh, oui, d'accord. » Scarlett acquiesça, comprenant tout de suite le sous-entendu dans le regard de son fiancé. Effectivement, quelques minutes au calme pour reprendre ses esprits lui feraient du bien... Elle déposa son verre de lait de poule sur la table basse à côté du canapé, se leva et suivit Caleb, jusqu'à l'étage où se trouvait leur chambre. « Eh bien, je t'avoue que je ne m'attendais pas à un tel accueil en fanfare... Je ne m'en plains pas loin, de là, mais c'était un peu... surprenant. » Pour elle, en tous cas. Il fallait dire que Scarlett n'avait pas l'habitude des grandes familles, ou même des familles en général. La dernière fois qu'elle s'était retrouvée au milieu d'une telle réunion familiale, elle ne devait avoir qu'une dizaine d'années. Elle soupira doucement, avant de se laisser tomber sur le lit, un peu plus mou qu'elle ne l'aurait cru. « Je crois que je vais dormir comme un bébé, dans ce lit... Oh, en parlant de bébé, je crois que ta fille a déjà commencé à s'entraîner pour les jeux olympiques. Je ne sais pas ce qu'elle fait là dedans, mais il y a du mouvement. » Les deux mains sur son ventre, Scarlett souriait. Loin de Radcliff, elle revivait.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (caleb, xmas) winter wonderland   Dim 15 Jan 2017 - 18:51


Winter wonderland

La chambre d'adolescent de Caleb n'avait pas changé depuis son adolescence : sur l'un des murs, un poster d'une équipe de football se disputait la place avec celui du groupe de musique Police, alors que l'imposante armoire de bois massif faisait face un lit deux places et à un bureau où tronait une lampe superman, petit clin d'oeil de la part de ses frères pour son seizième anniversaire. Quand son don s'était déclaré, ses frères s'étaient passés le mot pour l'appeler Clarke pendant plus d'un mois, et même certains de leurs amis s'étaient mis à le faire, sans comprendre le pourquoi du comment de la référence. Lassé, Cal avait fini par les menacer de les envoyer en orbite d'une baffe pour leur faire passer cette mauvaise habitude. Refermant la porte derrière eux, le Munroe sentit une bouffée de nostalgie monter en se retrouvant dans cette pièce qui avait été son univers pendant plus de vingt ans : tout avait été si simple, si évident et tranquille pendant cette période … Mais il manquait quelque chose. Il n'y avait pas de Scarlett dans sa vie, et rien que pour ça, il n'échangerait le présent pour le passé pour rien au monde :

- Je t'avais dit, nous sommes assez... soudés. Et un peu bruyant, c'est l'émulation du collectif. Je crois que mon père est amoureux de toi déjà d'ailleurs, j'ai bien vu comme il te faisait les yeux doux, on dirait moi. Pour ce qui est de mes frères, ne t'inquiète pas, je suis sur qu'ils viendront te harceler de questions lors du repas. Gênante, les questions, tu te doutes bien. Tu pourras les envoyer paitre, surtout ne te gêne pas là dessus.

Il s'assit à côté de Sca, caressant doucement la chevelure de la jeune femme, avec tendresse. Il l'admirait, vraiment, d'affronter sa famille, aussi volubile et adorable soit elle, sans trop se prendre la tête et en restant soi même. Il savait qu'elle avait un peu appréhender, et elle se débrouillait très très bien. A sa seconde remarque, un immense sourire s'étira sur ses lèvres, alors qu'il se mettait sur le ventre, à coté de Scarlett, remontant légèrement le pull de cette dernière pour laisser apparaître la peau de son petit ventre, à peine arrondi.

- Ah oui, vraiment ? Voyons voir...

Il posa sa bouche sous le nombril de la jeune femme, souriant à nouveau, l'embrassant doucement avant de murmurer :

-Hello Baby Girl, tu veux bien arrêter de t'agiter comme ça ? Ne t'inquiète pas, touuuuut le monde s'est rendu compte que tu es là, tu n'es pas passée inaperçue … si tu es sage, maman mangera des tas de mets absolument délicieux cuisinés par Papy et Mamie, tu verras, tu vas t'éclater …

Il se hissa à hauteur du visage de la jeune femme, posant ses lèvres dans son cou, sur ses joues, avant de planter un baiser doux sur les lèvres de celle ci. Elle était belle, sa Scarlett. Il aurait pu passer le reste de la soirée à la contempler et lui murmurer des mots doux. Sauf que voilà, ils étaient attendus en bas, ils ne pourraient rester là haut indéfiniement.

- Tu paries combien qu'avant de passer au dessert, ils t'auront tous proposer un nom pour la petite merveille que tu as là ?
                                                           
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (caleb, xmas) winter wonderland   Mer 18 Jan 2017 - 11:31

winter wonderland
CALEB & SCARLETT

Étendue sur le lit d'adolescent de son fiancé, Scarlett souriait. Ces vacances étaient une véritable aubaine pour elle, pour leur couple ; l'occasion de changer d'air et de passer d'agréables fêtes de décembre après une année plutôt mouvementée à Radcliff. Rien que le cadre était idyllique : les Highlands, la neige, les forêts, les lacs... Scarlett se languissait déjà des longues promenades romantiques promises par Caleb, sans parler des soirées près du feu de cheminée. Être entourée des Munroe la changerait, c'était évident, mais c'était un changement que Scarlett accueillait bien volontiers. D'autant plus qu'elle avait tout intérêt à s'y habituer, étant donné que la famille de Caleb allait devenir la sienne. Ces fêtes de Noël marquaient le point de départ d'une nouvelle vie, celle dont Scarlett avait toujours rêvé. Un mari parfait, un bébé... Ses cadeaux, elle les avait déjà eus. Tout ce qu'elle espérait, c'était que les choses restent telles qu'elles étaient lorsqu'ils rentreraient chez eux. « Ah bon ? Je n'ai pas remarqué, je ne dois le voir que quand c'est toi qui me regarde, tu sais bien que je ne me rends compte de rien quand il s'agit des autres hommes... » Elle sourit, battant des cils de façon volontairement exagérée. « Cela dit, si dans vingt ans tu est comme ton père, je serai une femme bien chanceuse... Non pas que je ne le sois pas déjà, hein. Tu verrais les têtes que font mes collègues, quand tu viens me chercher à l'hôpital... Si elles pouvaient te manger, il ne resterait plus rien de toi. » Caleb était une perle rare, Scarlett le savait.  Il était le genre d'homme dont toutes les femmes rêvaient, un ange doublé d'un parfait gentleman. Souvent, elle se disait qu'elle avait vraiment eu de la chance de le rencontrer, simplement en allant chercher son café au même endroit tous les matins, comme dans un film romantique...

Elle glissa ses doigts dans les boucles sombres de Caleb lorsqu'il déposa un baiser sur son ventre, avant de se mettre à faire la conversation au bébé. Encore quelques semaines, et il pourrait commencer à vraiment la sentir bouger, et elle ne pourrait plus dissimuler son ventre sous quelques vêtements épais. Et là, on pourrait dire qu'elle aurait le physique parfait pour son emploi... « Hm, je crois que maman va quand même faire attention à ce qu'elle mange, parce que maman n'a pas envie de ressembler à une baleine avant l'heure... » Et puis, si elle mangeait trop, elle risquait d'avoir des nausées, et ce n'était pas une perspective qui l'enchantait réellement. « Enfin, maman va surtout se réserver pour le dessert... » Comme la plupart des femmes enceintes, Scarlett était sujette aux envies culinaires, elle avait développé une obsession pour le sucré, elle aurait été capable d'engloutir la bûche de Noël toute seule. Sa main glissa sur la joue de Caleb, qu'elle caressa sans le quitter des yeux. « De toute façon, il va bien falloir qu'on commence à se pencher sur cette question de prénom... Le temps passe plus vite qu'on ne le pense, j'ai l'impression qu'on apprenait ma grossesse hier, et pourtant on sait déjà que c'est une fille... Alors, toutes les suggestions sont bonnes à prendre ! D'autant plus que j'aimerais beaucoup qu'elle ait un prénom écossais, un peu différent. » Elle n'avait pas l'intention de donner un prénom étrange à sa fille, mais elle voulait quelque chose de plus original et joli qu'un banal prénom anglais. « On devrait redescendre... Tu sais, avant que tes frères se fassent des idées... » Elle rit doucement et se redressa, et avant qu'ils ne rejoignent le reste de la famille, elle récupéra une petite veste en laine pour Garrett et quelques jouets, afin de l'occuper un peu.

Scarlett retrouva son fils dans la cuisine, dans les bras de Bruce. Le petit lutin semblait s'être donné pour mission d'amadouer tout le monde, et il était plutôt bien parti pour réussir. Attendrie, sa mère déposa un baiser sa joue et lui tendit sa peluche préférée, puis elle jeta un regard autour d'elle, dans l'immense cuisine des Munroe. Les odeurs mêlées de chocolat, de lait de poule, de dinde et autres plats de réveillon lui donnaient déjà faim ; elle soupira, fatiguée d'avoir l'impression de n'être qu'un ventre sur pattes. Ne sachant pas trop quoi faire, mais n'ayant pas envie de rester les bras croisés, Scarlett s'avançait timidement vers Elen, affairée aux fourneaux. « Je peux vous aider à faire quelque chose ? Chez nous je passe presque tout mon temps libre à cuisiner, alors si je peux vous donner un coup de main... »

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (caleb, xmas) winter wonderland   Dim 22 Jan 2017 - 22:14


Winter wonderland

Caleb sourit exagérément, façon Simba dans le roi lion, quand Scarlett lui avoua être très satisfaite si il ressemblait à son père, plus tard : il savait que Bruce avait toujours son succès avec les femmes de tous âges, les amies de ses sœurs comme celles de sa propre mère. Alors c'était un beau compliment, même si il savait qu'au fond, il était en effet fait du même bois que son paternel : ce dernier n'avait jamais aimé quiconque d'autre que son épouse, et s'en était toujours montré très satisfait. C'était, sur ce point, un vrai modèle pour Caleb, et il espérait que Scarlett lui donnerait la possibilité de lui être aussi fidèle que Bruce à Elen.

- Blablabla tu dis ça pour faire genre, mais tu sais très bien que tu es la Beauté et le Cerveau dans notre couple. Moi j'ai les muscles... Au moins encore un peu.

Il s'était redressé pour profiter des douces caresses de la jeune femme, alors qu'elle lui assurait qu'elle serait tout à fait sérieuse avec son régime alimentaire lors de sa grossesse. Il haussa un sourcil, lui jetant un regard entendu : d'abord, il ne l'imaginait pas une seconde enfler comme un ballon de baudruche, et ensuite... Elle semblait oublier qu'il était là lors de sa première grossesse. Et que c'était lui qui était en charge de trouver de la mangue à trois heures du matin en semaine. Alors le coup de la sagesse culinaire … Il y croyait moyen.

- Mouiiiii si tu le dis hein. Tu verras, mes frères sont d'étrangement bons cuisiniers, eux aussi. Faut dire que ma mère a travaillé pendant toute notre enfance et refusait d'être la seule aux tâches ménagères quand on était petits, alors on a vite appris à se servir d'une casserole et d'un micro onde pour survivre... puis on y a pris goût. S'agissant du prénom …. On a tout le temps d'y réfléchir, hein ?

D'y réfléchir, et de s'y préparer. Malgré tout, Caleb était encore largement marqué par la perte de leur première petite, et se projeter dans quelque chose d'aussi... aussi important et concret que le prénom de cet enfant à venir, il ne pouvait le nier, ça l'effrayait un peu. Mais ça, il ne voulait pas le dire à Scarlett, il ne voulait pas l'inquiéter. A la place, il sourit à sa remarque et posa un nouveau baiser sur ses lèvres, avant de l'accompagner au rez de chaussée. Il la laissa aller rejoindre la cuisine, attirée par les bonnes odeurs des plats qui mijotaient, alors partait de son coté voir ses frères, avec qui il n'avait pas pu parler réellement depuis son arrivée.

De leur côté, Elen et Bruce s'occupaient de leur premier petit fils avec une attention toute particulière, un œil sur les marmite. Ils offrirent un sourire synchrone à la jolie rousse qui entrait dans la pièce. Bruce récupéra la peluche, alors qu'Elen se décalait pour laisser de la place à Scarlett près des fourneaux :

- Ha, très chère, bonne idée. J'étais en train de finir la sauce pour le gibier, mais j'ai peur qu'elle manque un peu de goût... qu'est ce que vous en pensez ? Et puis il va falloir éplucher les pommes de terre pour toute la tablée, alors nous ne seront pas trop de deux, voire trois si Caleb nous rejoint pour préparer tout cela. Et puis comme ça vous pourrez continuer à nous parler de vous, votre travail, votre vie à Radcliff... on a beau avoir les enfants régulièrement au téléphone, je suis sure qu'ils ne nous disent pas tout, ah ah ...
                                                           
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (caleb, xmas) winter wonderland   

Revenir en haut Aller en bas
 

(caleb, xmas) winter wonderland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [e-shop] Lusty'n Wonderland
» 22 euros avec shipping pour le kit alice in wonderland mini set OPI ?
» Recherche palettes urban ducay BOS III et Alice in Wonderland
» Merry Xmas
» [Ebay] Mystere-Wonderland
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: passer le temps :: version deux :: Rps :: rps abandonnés-
Sauter vers: