AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I have a proposition for you, puppy [Maxiryan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 203
SUR TH DEPUIS : 12/09/2016
MessageSujet: I have a proposition for you, puppy [Maxiryan]   Mer 1 Fév 2017 - 21:10


Just for a friend…

C'était vraiment trop con. Juste pour une histoire de flouze à deux jours d'un gros arrivage qui leur aurait rapporté beaucoup. Mais non… Il avait fallut qu'il fasse le con. Qu'il joue au plus malin. Et pourtant il leur avait dit, dit, répété et re dit, de ne pas jouer avec lui, de ne pas la lui faire à l'envers. De ne pas croire qu'ils pourraient avoir de bonnes idées sans lui en parler avant. La prise d'initiative c'était bien, mais quand ça atteignait la connerie pure et simple, c'était juste de la connerie et pas un putain d'éclair de génie. Surtout celle de vouloir se faire des tunes dans son dos et à son profit.
Certes Ezra-Yan c'était énervé en disant qu'il ne pourrait rien en tirer, mais c'était encore à lui : le putain de président et seul maitre à bord, de décidé ce qu'il allait faire de ses investissements. Pas à un sale petit connard d'arriviste. Non seulement il foutait en l'air trois semaines de travail, mais en plus il contractait des dettes ce petit con…
- « Je dois te rappeler ce que c'est ton taf à la base bisu ? Lui demanda Ray effroyablement serein, le visage à quelque centimètre du siens.
- Ramasser la merde… Répondit son interlocuteur sans trop oser le regarder.
- J'ai pas bien entendu…
- Ramasser la merde ! Répéta-t-il un peu plus distinctement en tentant de soutenir son regard.
- Parfait… Alors maintenant tu vas m'expliquer pourquoi, avec ta putain de cervelle d'oiseau !, t'as trouvé, géniale !, comme idée de prendre le chien d'un client pour faire, un putain de combat !, en pensant sincèrement que je serais, trop con !, pour m'en apercevoir ? Siffla-t-il en accentuant sur un ton bien plus fort certaine partie de sa phrase, pour la rendre plus percutante.
- Vous avez dit que vous ne pourriez rien en faire de toute façon !
- Et en quoi un foutu ramasseur de merde peu bien se mêler de ça ?! Ça te donne le droit de prendre MON investissement et de le perdre au jeu ?! Sa main partie d'un coup, cinglant son visage si fort qu'il en fut sonné.
- Et encore si tu l'avais seulement perdu, j'aurais put le récupérer ! Mais là qu'est ce que tu veux que je foute D'UN PUTAIN DE CADAVRE ?! Pourquoi t'as fait ça espèce de raclure de fond de capote ?! Vociféra-t-il en le secouant par le col.
- J'avais besoin d'argent…
L'homme le laissa retomber sur l'assise, le balançant contre le dossier. Le regard qu'il lui lança alors était perdu entre le mépris, la haine et la pitié.
- Et bien c'est con pour toi mon gars. Dit-il d'un ton encore plus calme que tout à l'heure, presque doucereux. Tu serais venu me voir, ou Danny, on se serait arrangé. Dans deux jours, même toi ramasseur de merde, vous auriez chacun eu votre part. Là qu'est-ce que tu veux que je fasse de toi ?
Ezra-Yan sortit une petite boite métallique de sa poche et la secoua près de son oreille pour en vérifier la teneur de contenu.
- Tu m’as fait perdre un clebs qui coûte une blinde, tu m'as fait perdre mon temps, t'as contracté une dette, en plus que ce que tu devais. J'vais devoir aller expliquer au client pourquoi sa gosse n'aura pas son cadeau pour son anniversaire. Ouvrant la boite, il déversa un peu de poudre sur le dos de sa main et l'inspira, sa langue lapant le reste.
- Clay va donc rassembler les autres, j'veux que tout le monde vois ça. Rick emmène moi ça à l'enclos. C'est l'heure de l'entrainement de Fire Bird.
- Pitié ! Gémit la victime en commençant à trembler, comprenant ce qui allait lui arriver.
Ray renifla, s'approcha de lui et posant ses mains sur ses cuisses, plantant dans ses yeux pétrifier un regard plein de mépris.
- Pourquoi ? Vous me prenez tous pour un abrutit depuis le début. Vous n'êtes qu'une bande de chien qui ne fonctionne qu'à la peur. Se redressant il s'adressa à tous ceux présents. Alors vous allez avoir votre dose de peur. Rick, quand Danny estimera qu'il a eu son compte, tu me le balance ça à l'hosto. Il reporta son attention sur sa victime. Si tu t'en sors, vois ça comme une seconde chance et si tu pense à causer, je viendrais finir ce que Fire Bird aura commencé. Si tu clamse, considère-toi comme pardonné. Et estime-toi heureux. J'aurais put jouer à la course au lièvre avec mes cinq meilleurs sprinteurs. Avec une telle punition, vous pourrez dire que j'ai été particulièrement clément. »
Réajustant son manteau pour se protéger du courant d'air qui traversa le hangar, le blond ignora totalement les suppliques de l'homme et flatta la tête de son chien qui l'observait d'un air dubitatif.
- « Vous ne venez pas ? Demanda Clay.
- Pourquoi ? Lui répondit l'intéressé en haussant les sourcils. Danny s'en charge. Moi, faut que je trouve un autre ramasseur de merde. Vous me faites assez perdre mon temps comme ça. Ses yeux bleus se plantèrent dans les siens en guise d'avertissement. Une autre connerie de ce genre et ce sera retenu sur votre solde à tous. Au moins vous allez peut être apprendre à vous gérer en interne.»
L'homme acquiesça et partit sans broncher. Fallait croire que son calme était bien plus inquiétant que s'il s'énervait vraiment. Ray le prenait en bonne note.
Sentant doucement l'effet de la drogue agir, il se dit que c'était le moment de partir. En règle générale c'est l'inverse, mais la logique selon Ray lui appartenait totalement et n'était jamais celle des autres. Et puis quand on se shoot depuis aussi longtemps que lui, ce n'était pas la quantité de ce qu'il venait de prendre qui allait le mettre sur le carreau.
Sortant de l'entrepôt, Mahiingan lui emboita automatiquement le pas, tandis que les premiers cris retentissaient dans la foulé.

Ezra-Yan savait parfaitement qui il voulait aller voir. Il aurait put aller recruter n'importe quel pouilleux dans cette ville pommé. Mais si c'était pour se retrouver encore avec un abrutit, finit à l'urine de cheval, qui pensait que le doubler, ou lui faire un petit dans le dos, se trouvait être l'idée la plus brillante idée que son pauvre cerveau, frisant avec l'intelligence d'une poule, pouvait pondre… Non merci… Autant faire le taf lui même. Cependant ça, il n'en avait ni le temps, ni l'envie. Et encore, là il venait surement d'insulter les poules. Au moins elles, elles avaient un semblant d'instinct de conservation. Par contre les pauvres cloches qui l'entouraient, ça semblait avoir sauté leur génération. Ou même le patrimoine génétique de leur lignée ! Putain de panier de crabe ! Et encore, là ils insultaient une nouvelle fois. Parce que le crabe c'est bon. Eux ils sont bons aussi… Mais bon à rien…
Son esprit divaguait légèrement mais restait concentré sur la route. Ce serait dommage qu'il n'arrive pas entier à destination…

Oui il aurait put chercher quelqu'un d'autre, mais Ray en avait ras le bol de perdre de son temps, et préférait encore quelqu'un de confiance. Maxim il le connaissait depuis un baille, pour les quelques fois où il l’avait ramassé à la porte de ses cousins. Bien sûr qu'il savait que le jeune homme s'était quelque peu calmé, mais il l'aimait bien le petit. Puis il préférait garder un œil sur son entourage. Question de sécurité. Et ce n'était comme s'il allait le faire tremper dans quelque chose d'illégal. S'il acceptait. Le gamin serait du côté propre de son commerce, il ne verrait rien de répréhensible, ni qui pourrait lui nuire. Le biker appréciait assez Maxim pour ne pas l'entrainer brutalement du mauvais côté de la barrière. S'il devait être une recrue, autant qu'il le soit de son propre chef. Au moins personne ne pourra lui dire qu'il lui avait forcé la main.
Ezra-Yan savait parfaitement où le trouver. A cette heure-ci, il devait être à l’ébénisterie. C’est là qu’il s’arrêta, coupant le moteur de sa bécane. L’homme prit le temps de s’allumer une clope, râlant sous le coup de tête que lui flanqua le clebs, qui n’attendait que de toucher le plancher des vaches. Même avec le harnais que lui avait bricolé Danny, la moto c’était pas encore son truc au clébard. Lorsqu’il le lâcha, la bestiole se laissa couler au sol et roula contre les roues, sous le regard interdit de son maître. Sortant son téléphone, il envoya un message au gamin :

"Yo. Toi, moi, déjeuner, aujourd’hui, ça te dis ?"

C’était toujours concis les messages avec lui, il n’aimait pas trop s’étendre. Rangeant son portable, il se contenta ensuite d’attendre. Ô il allait accepter son offre, Ray allait tout faire pour ça.

_________________


You are my sunshine, my only sunshine. You make me happy when
skies are grey. You never know, dear, how much I love you. Please
don't take my sunshine away ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I have a proposition for you, puppy [Maxiryan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Proposition de covoiturage
» Puppy Flower
» Proposition de modèle de bureau départemental
» "My puppy loves me"
» Une proposition idiote
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: passer le temps :: version deux :: Rps :: rps abandonnés-
Sauter vers: