AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (F/LIBRE) SHANNYN SOSSAMON ~ I'd find you my sunshine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 192
SUR TH DEPUIS : 12/09/2016
MessageSujet: (F/LIBRE) SHANNYN SOSSAMON ~ I'd find you my sunshine   Mar 21 Fév 2017 - 11:49


Suzanna Martins
ft. Shannyn Sossamon
NOM : Martins (négociable)

PRÉNOM(S) : Suzanna, second prénom au choix. (non négociable)

ÂGE : 33 ans. (non négociable)

DATE ET LIEU DE NAISSANCE : le 05/10/1982 à Tuscaloosa en Alabama. (non négociable)

ORIGINES : Américaine du côté de son père, Créole réunionnaise et lousianaise, et Hawaiienne du côté de sa mère.

EMPLOI : Libraire ou bibliothécaire. Un métier qui soit rapport avec le livre, ou même les antiquités.

SITUATION SOCIALE : Mère célibataire d'une petite fille de huit ans nommé Cora.

SITUATION AMOUREUSE : Toute sa préférence va pour la gente masculine. Pour lequel son cœur est en fuite. En fuite du père de son enfant, bien qu’elle l’aime à en soulever des montagnes. Elle souffre d’une dépendance affective, dont elle n’a pas conscience, qui la pousse à s’attacher un peu trop aux personnes qu’elle aime. Souvent trop pour son propre bien.

GROUPE : trust a few fear the rest. (négociable)

MUTATION : aucune.

DÉPISTAGE : "en cours"

douce (1) + aimante (2) + attentionnée (3) + influençable (4) + passionnée (5) + curieuse (6) + pétillante (7) + dépendante affective (qu’elle s’efforce de corriger, souvent en vain) (8) + forte (9) + protectrice (10) + déterminée (11) + imaginative (12) + débrouillarde (13) + amoureuse de sa fille (14)  

ⓒ AVATAR PAR tumblr

+001. Issu d'un premier mariage, elle vécu pendant cinq ans en tête à tête avec son père, en Alabama. Elle ne garde que peu de souvenir de sa mère, son père en parle peu. Elle sait juste qu’elle vient de la Nouvelle-Orléans.  +002. Son oncle, leur rendait souvent visite, et la gardait parfois, lorsque son frère devait s’absenter pour son travail. Il était ferme, mais d’une tendresse sans pareil. Il fut rapidement comme un second père pour elle.  +003. Lors d’un séjour en Floride, son père rencontra une femme, pour laquelle il eut le coup de foudre. Et réciproquement. Bien un an plus tard ils se marièrent. Quelques mois plus tard, sa belle-mère donna naissance à deux adorables jumeaux.  +004. Si Suzanna adorait les enfants, en revanche le contact avec sa belle mère était un peu plus compliqué. Elle et la gamine avait du mal à s'entendre. Même s'il va s'en dire que c'était plutôt elle qui n'acceptait pas cet enfant qui n'était pas le siens. Un peu trop possessive envers son père, qui était déjà peu présent dans leur vie. +005. Très vite la gosse appris à devenir indépendante, débrouillarde, son père étant souvent partit en voyage, pour son travail. Quand elle ne s’occupait pas des jumeaux, ou n’était pas à l’école, elle jouait les filles de l'air en allant chez son oncle. Elle y vivait presque à mi-temps, et lui l'avait quasiment adopté.  +006. Elle était rêveuse Suzie, elle voulait voyager comme son père, voir autre chose que la Floride – où ils avaient emménagé depuis quelques années - sa chaleur, ainsi que sa faune pour le moins hostile. Pour cela elle lit beaucoup, énormément même, surtout des romans épiques. Mais elle pourrait dévorer n'importe quoi. Même le plus gros des ouvrages ne lui résistait jamais bien longtemps. Et elle rêvait Suzie, qu'elle vivait une de ces aventure.+007. Parfois elle s'imaginait qu'elle était à la place d'une de ses héroïnes favorites. C'est comme ça qu'à quatorze ans elle commença à apprendre le piano. Elle dessinait les touches sur une feuille, et entrainait sa dextérité. Puis elle finit par sécher les cours pour accompagner son oncle, qui est accordeur. Il la laissait jouer quand les clients n'étaient pas présents. Et elle pouvait disparaitre des heures durant dans son arrière boutique, pour s’entrainer sur un vieux piano de guingois. +008. Suzie finit par ne plus tenter de plaire à sa belle mère, elle n'avait pas besoin d'elle de toute façon. Elle n’était pas sa mère, et ne le sera jamais. Comme pour compenser, elle se mit à fréquenter des personnes bien plus âgé qu'elle, en quête de ces figures maternelles qu'elle ne possédait pas. +009. C'est comme ça qu'elle rencontra Ezra-Yan, dans un bar où elle n'avait même pas encore le droit d'être, appartenant à club de Biker qu'elle savait qu'il n'était pas bon fréquenter. Elle ne sut pas vraiment ce qui l'attira vers lui ce jour là. La détresse qu'elle vit dans son regard ou le danger qu'il représentait. +010. Ses amis l'avait prévenus qu'il ne fallait pas les approcher, et pourtant, ce garçon était tout ce qu'il y avait de plus doux avec elle. Elle n'avait que seize, il avait six ans d'écart, et pourtant, il ne l'avait pas repousser. Seulement le fait qu'elle soit mineur et lui non, les empêchait de vivre leur relation comme ils l'entendaient, se contentant d'étreinte, et de baiser à la dérobé. Son grand frère veillait à ce que ça n'aille jamais plus loin. +011. Tout tourna au vinaigre courant Avril 2000, lorsqu’elle fut approché par un agent de la DEA. L’homme lui parla des vraies activités du groupe de biker, auquel appartenait Ezra-Yan, et lui dit qu’il voulait lui éviter des ennuis, que ce serait mieux pour eux qu’il les quitte. Avant qu’il ne finisse mort, ou qu’il n’arrive des malheurs à sa famille à cause de ça. +012. Suzie eut la trouille, qu’il n’arrive malheur à son père, à son oncle, aux jumeaux. Elle eut même peur pour sa belle-mère. Alors fit la seule chose qu’elle pouvait faire : le convaincre en utilisant le seul moyen qu’elle connaissait. L’adolescente se servit de l’alcoolisme et des addictions de Ray pour lui faire croire qu’il avait finit par coucher ensemble, et qu’elle était enceinte. Tout en sachant qu’il culpabiliserait pour ça et qu’il ne chercherait qu’à la protéger. +013. Quand le verdict tomba, qu’elle lui mentit encore, en disant qu’elle avait perdu le bébé, elle se sentit terriblement coupable. Son oncle l’aidait à remonter un peu la pente, et de se consacrer à sa vie, à ses études. Mais elle ne parvenait pas à l’oublier. +014. Pendant leur séparation, elle vécu d’autres histoires, mais ça ne durait jamais. Elle se rapprocha beaucoup de Danny durant cette période, finissant par voir en lui autre chose qu’un emmerdeur : un grand frère. Lorsqu’elle tomba enceinte, lors de la seule visite conjugale qu’ils aient put avoir, il fut très présent pour elle, ainsi que pour la petite Cora. +015. Lorsqu’il revint enfin en Floride, elle était prête à l’accueillir à sa sortie, à vivre comme une vraie famille. Cependant les deux ans supplémentaires qu’il prit, pour coup et blessure, commencèrent à la faire douté sur la façon dont le milieu carcérale l’avait changé. Si ça l’avait seulement changé. Elle finit par avoir peur, plus pour Cora que pour elle. Alors prit la dure décision de partir, quelques jours avant sa sortie en décembre 2014. C’était sans doute une erreur, mais trop tard pour revenir en arrière. +016. Aujourd’hui elle se cache à Radcliff, avec sa fille de huit ans, tentant péniblement de construire sa vie.


Suzanna + Ezra-Yan
My only love, my black beast : Elle l’a rencontré dans un bar, le Black Pit of Hell, comme peut être beaucoup de ses rencontres de jeunesse. Elle avait déjà entendu parler du gang auquel il appartenait. Faut dire qu’ils donnaient du fil à retordre aux autorités, bien trop enraciné à Rosewood depuis trois décennies. Cependant du haut de ses seize ans révolus, les garçons plus âgés l’avait toujours bien plus attiré que ceux de son âge. D’un naturel empathique, c’est sa tristesse qui l’avait poussé à l’aborder, ne se doutant pas vraiment qu’il se laisserait charmer.
Leur relation n’alla pas très loin, hormis de longues étreintes, quelques baisers à la dérobés, de longues discussions sous les étoiles et quelques soirées un peu trop arrosés, dont ni l’un ni l’autre ne se souvenait vraiment. Le grand frère de Ray y veillait, ils pouvaient souvent sentir son ombre dans leur dos. Si elle avait un peu plus écouté son amie June, elle l’aurait très certainement planqué à cause de ça. Cependant elle était tombée amoureuse. Surement trop vite, surement à tord. Le cœur à ses raisons que la raison ignore.
Elle culpabilisa lorsqu’elle lui mentit, après la rencontre avec l’agent de la DEA. Mais elle avait peur. Peur qu’il ne finisse par se faire tuer comme son frère, peur qu’il arrive quelque chose à sa famille à cause du gang, sans se douter que ça pouvait être l’agent lui-même qui menaçait sa famille. Elle culpabilisa vraiment de se servir de ses faiblesses, pour lui faire croire qu’elle était enceinte, alors qu’elle était toujours aussi pure que les premières neiges. Elle culpabilisa encore lorsqu’il accepta leur odieux marché, en partit à cause d’elle, et qu’il en prit pour dix ans. Dix ans loin de chez lui.
Elle n’y croyait pas lorsque tomba enceinte, après la seule visite conjugale qu’on leur ait accordée, et pourtant elle était là, la regardant avec les mêmes yeux que son père. Elle venait le voir à Clinton County avec Cora aussi souvent qu’elle le pouvait, malgré l’extrême distance qui les séparait.
Quand il revint enfin en Floride, elle voulu y croire qu’ils puissent vivre une vraie vie de famille, qu’il pourrait s’en sortir. Cependant la prison n’était pas un milieu facile. Elle lui voyait souvent des bleus et des coupures, seulement il n’avait pas vraiment l’air de s’en formaliser. Puis il prit deux ans de plus, pour coup et blessure. Elle entendit parler des bagarres, des hommes qui finissaient à l’hôpital et elle se mit à douter. Douter de sa violence, douter de jusqu’où il pourrait aller. Et elle eut peur qu’il finisse par s’en prendre à elle, ou à leur fille. Peur que la prison l’ait vraiment changé en animal.
C’est la raison pour laquelle elle décida de partir. Une décision qui lui brisa le cœur, mais la meilleure à son sens. Bien qu’elle partit sans lui dire quoi que ce soit.

Suzanna + Danny
Ange gardien ou cerbère ? Elle fit sa connaissance au même lieu et même moment que son petit frère. A la différence d’Ezra-Yan, et même si Dan est bien plus sain d’esprit, elle a moins été attiré par lui. Sans doute que le regard un peu trop analytique qu’il posait sur elle la mettait mal à l’aise. Bien que ce fut d’ailleurs lui qui les poussa en premier l’un vers l’autre, de façon plus ou moins inconsciente. Bien qu’il ait parfaitement remarqué la façon dont elle regardait son cadet. Mais ça, c’était avant de savoir qu’elle était mineure.
Le rôle de chaperon qu’il jouait entre elle et son cadet l’agaçait également, bien qu’elle admirait tout de même son côté protecteur envers lui.
Lorsqu’Ezra-Yan fini en prison, tous deux se rapprochèrent. Disons que ce fut plus du fait de Suzanna, Danny étant bien plus dur à approcher que son cadet. Mais c’est surtout qu’il était le seul à connaitre toute la vérité. Surtout sur le fait qu’elle ne soit absolument pas enceinte, la première fois qu’elle l’annonça à Ray, pour le convaincre de signer son accord.
Mais lorsqu’elle tomba réellement enceinte, il fut étrangement très présent pour elle, ainsi que pour la petite. Il l’emmena à la maternité et lui payait même ses billets pour aller jusqu’à Clinton County, autant de fois qu’elle le souhaitait. Néanmoins elle ne lui dit rien lorsqu’elle commença à avoir peur de son frère et décida de partir. Sans doute à tort, sans doute qu’il lui en voudrait, mais elle avait pris sa décision.


Suzanna + Maxence
Poor thing Lors de ses visites à Clinton County, Suzanna s’efforçait de ne jamais croiser le regard des autres détenus, elle ne leur parlait pas non plus. Ne souhaitant pas leur envoyer de faux signaux, ne voulant pas attiser non plus la colère de Ray. Elle l’avait croisé à de rare occasion dans le couloir, puis une fois en salle de visite. Ray était en retard, sa visite également. Il avait quelque chose dans son regard, comme un chiot perdu. Il ne semblait pas avoir sa place ici, elle le voyait. Comme une étoile tentant de briller dans une pénombre bien trop sombre. Suzanna lui avait offert un sourire, puis un bonjour. Elle ne put s’empêcher de commencer à parler avec lui, pour passer le temps de ces quelques minutes de retards. Il ne parlait pas beaucoup, il ne devait peut être pas avoir eut de vraie discussion depuis longtemps, mais elle ne s’en formalisa pas. Respectant son silence, comme le peu de mot qu’il lui accorda. Elle fut peiné d’apprendre qu’il n’avait que peut de visite. Alors chaque fois qu’elle venait voir, elle arrivait en avance, pour échanger quelques mots avec lui. La jeune femme se mit également à lui écrire quelques lettres, rien de bien folichon, juste quelques mots pour lui conter d’autre paysage, d’autre levé de soleil… C’était tout Suzie, un trop grand cœur, mais pour elle celui de ce jeune homme était plus léger que la plume.


_________________


Dernière édition par Ezra-Yan Chandler le Sam 3 Juin 2017 - 0:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 192
SUR TH DEPUIS : 12/09/2016
MessageSujet: Re: (F/LIBRE) SHANNYN SOSSAMON ~ I'd find you my sunshine   Mar 21 Fév 2017 - 11:54


scénario libre
ft. Shannyn Sossamon • non négociable.


Salut à toi qui est arrivé jusque ici Merci de t’intéresser à ce scenario, qui est très très très très […] très attendu par son cher et tendre Je t’aime déjà :fou :

Pour parler un peu plus de cette chère Suzie

Identité : Je ne suis absolument pas attaché à son nom de famille, qui est tout à fait négociable, selon vos envies. En revanche, son prénom ne l’est pas Tout comme celui de sa fille. Le reste est laissé à votre fantaisie.

L'âge : Il n'est pas négociable, parce que les six ans d'écart entre elle et Ray ne sont primordial

Le groupe : Je la voyais plus comme étant humaine . Cependant je ne suis pas non plus arrêté là-dessus. Si vous voulez en faire une mutante, ou une vaccinée c’est à votre convenance. Sauf que son pouvoir ce serait déclaré assez tard dans sa vie d’adulte. Et je lui verrais quelque chose d’assez discret . A voir, même si je penche plus pour une humaine.

histoire : Sa mère est originaire de la nouvelle-orléans, c’est bien tout ce qu’elle sait d’elle. Le faite que Suzie ne l’ait pas connu, et que son père ne parle que peut d’elle est laissé à votre choix. Mort, départ, disparition, c’est comme vous le souhaitez. La précision sur le sexe des jumeaux, comme leur relation avec elle est également laissé libre. Elle s’entendait bien mieux avec eux qu’avec leur belle mère. Libre à vous de compléter les trous comme bon vous semblent, tout comme durant les années d’incarcérations d’Ezra-Yan. Il faut savoir que son lien avec lui est assez important, du fait qu’ils se soient connus quand elle était jeune. Ils sont assez dépendant affectivement, ce n’est pas pour rien que Ray l’appel "my shunshine". En faite entre eux c’est un peu comme la belle et la bête. Et d’ailleurs on l’a prenait souvent pour Belle à cause de son addiction pour les livres

Voilà je crois que j’ai tout dit Et si t’as d’autre question jeune padawan, je suis à ton entière disposition
Et promis je ne serais pas trop méchant avec elle, doux comme un agneaux

_________________


Dernière édition par Ezra-Yan Chandler le Dim 28 Mai 2017 - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(F/LIBRE) SHANNYN SOSSAMON ~ I'd find you my sunshine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» eau libre
» complément libre choix d'activité : chuis verte !!!
» nouvelle poudre libre HD
» presse libre, l'appel de la colline
» les 6 mois de complement de libre choix de garde (la paje)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: gestion du personnage :: come find yourself-
Sauter vers: