AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Show me what you know [Merithias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 387
SUR TH DEPUIS : 10/12/2016
MessageSujet: Show me what you know [Merithias]   Dim 5 Mar 2017 - 2:02

Show me what you know
Dog eat Dog. Every day. On our fellow man we prey. Dog eat Dog. To get by. Hope you like my genocide. I bet you'd only run. If you saw what goes inside our own. I bet you'd lead the way. If it were up to you decide.


S'il y avait bien une chose qui avait su faire fleurir un sourire sur ses lèvres aujourd'hui, c'était le sms de sa sœur, suivit de celui de son père. Les seuls reçus aujourd'hui d'ailleurs.
Son collègue n'avait pas semblé croire ce qu'il avait vu se passer devant lui. A savoir si c'était le fait qu'il reçoive des sms, le fait qu'il sourit, ou que les dit sms soit la cause de l'expression d'un certain contentement, illuminant son visage toujours fermé. Et pourtant il en était capable. Ce n'était juste pas naturel. Surtout qu'il n'en avait pas l'occasion. Pourquoi diable se fatiguer les zygomatiques lorsque l'on en éprouve pas le besoin ? Pour paraitre plus avenant sans doute. Comme si Matthias en avait quelque chose à faire, de la bienséance et de ce que les autres pensaient. Au moins il ne serait pas marqué par les rides d'expressions, alors qu'il prenait encore de l'âge. Cependant ce qui l'avait fait sourire n'était pas tant le contenu des messages en soit, mais plutôt le fond. Surtout celui concernant sa petite sœur. Il avait l'impression que pour la première fois, en plus d'un an et demi, elle était sincère. Malgré le malaise qui avait suivit l'altercation avec le mutant en décembre, l'homme n'avait pas oublié ces instants volés, avant l'arrivée d'Ezekiel, où ils étaient resté là, silencieux, épaule contre épaule, à contempler le plafond blanc. Comme des gens normaux, selon des critères de gens normaux. Ça lui aurait presque manqué. Un silence sans remarques ni condescendance, crachant leur fiel comme deux vipères territoriales. Non pas qu'il souhaitait que ça se réitère, connaissant les circonstances qui les avait amené à un tel résultat, seulement si ca pouvait les ramener à une entente cordiale, il était preneur.

Ce pourquoi il l'était moins, et qui le faisait d'un coup moins sourire, c'était ce qui l'attendait ce soir, et qui l’avait forcé à décliner la proposition de son père. Tout ça parce que, non seulement d’avoir oublié la date d’aujourd’hui, il avait promis… Parfois l'amitié lui paraissait être un concept aussi absurde et abstrait, que les élans mièvres d'émotions. Enfin… Une promesse était une promesse, et le chasseur n’était pas homme à revenir sur ses paroles. Bien qu’il ait bien faillit l’oublier d’ailleurs. Merci l’organisation et l’agenda, meilleur ami des têtes en l’air. Pas qu’il l’était particulièrement, seulement son inconscient ne semblait pas avoir la moindre envie de faire cette chasse ce soir. Son conscient aussi.
Pourquoi avait-il accepté déjà ? Ah oui… Pour son amitié avec Ezekiel. Parfois il en venait même à se demander pourquoi diable ils étaient amis, eux que beaucoup de chose opposaient. Surtout la chasse. Lui qui n’était absolument pas chasseur. C’est sans doute la même question que devait se poser sa sœur. Elle dont il sentait souvent le regard perçant dans son dos.
Peut être, et tout simplement parce que Ezekiel était sans nul doute le seul ami en qui il pouvait une avoir une confiance aveugle. Ce soutient à toute épreuve depuis quelques années. Alors c’était pour cet imbécile, et cet imbécile seulement qu’il avait accepté de l’entraîner. D’ailleurs il s’était interrogé, et s’interrogeait toujours, de si elle n’était pas tombé sur la tête, quand elle était venu lui demander une telle faveur. Un mutant qui avait frappé trop fort ? Le reste d’une gueule de bois ? Elle qui s’était toujours contenté de l’observer de loin, un peu comme si elle cherchait à lire ce qu’il avait dans le crâne. Rien de bon à son sens.
D’un certain côté l’entraîner lui rappelait tous ces moments passé avec Salomé. Nostalgie fugace que l’homme préférait balayer. Meredith n’était pas elle, et ils n’étaient plus des gosses.

Pour l’occasion Matthias avait fait quelques recherches, et déniché une mauvaise herbe à déraciner. Ce coup-ci, il ne commettrait pas les mêmes erreurs qu’avec Salomé. Pas comme avec cette saleté de lanceur d’épine ! Cette fois il serait bien préparé. Ça lui avait laissé un souvenir impérissable, de s’être retourné contre sa sœur, une chose qui lui semblait jusque là inconcevable. Puis sans parler des douleurs fantômes que l’attaque lui avait laissé. Parfois il semblait que les épines se trouvaient planté dans sa chair, distillant leur poison. A certain moment, ses doigts le picotaient encore désagréablement. Rien de bien gênant en soit, seulement il espérait juste que ça finirait par s’en aller. Certaines toxines laissaient des effets résiduels dans le corps, qui finissaient par s’estomper sur des durer extrêmement variable, il le savait. Comme il savait aussi que certaines ne partaient jamais.
Cette mésaventure l’avait donc poussé à redoubler de prudence. Surtout en partant avec quelqu’un qu’il ne connaissait pas. Pas dans ce cadre là en tout cas.
Le chasseur avait vérifié son stock de balle, son arme était nettoyée et parée, sa lame aiguisée, et il avait même emporté quelques "armes" de sa composition. Tout pour ne pas commettre de nouveau la même erreur.

D'un flegme incroyable, Matthias avait mit le temps pour se préparer. Mais pas suffisamment pour être en retard. Malgré sa mauvaise volonté, il détestait être en retard. Ce qui ne l'empêcha pas de trainer les pieds, comme s'il se rendait à un repas de famille. Meredith n'était une empoté, loin de là, elle avait ses défauts, comme tout le monde, il détestait simplement chasser en compagnie d'autre personnes. Surtout de celle avec qui il n'avait jamais chassé. Cependant il fallait qu'il le reconnaisse, sur ce cas ci, ils ne seraient pas trop de deux.
Le temps lui avait un peu fait défaut pour en apprendre plus sur leur cible. La seule chose de certaine, c'est qu'il était bien trop dangereux pour le laisser courir dehors, en tout impunité.

Saluant la jeune femme d'en geste de la main, Matthias s'efforça de mettre un mouchoir sur ses appréhensions et sa mauvaise humeur naissante.
- « J'espère que t'es bien réveillé.
Certes on pouvait faire mieux comme entrée en matière. Avec un bonsoir par exemple. Mais bon, parfois cela semblait être trop lui demander. Par moment le brun savait se montrer aussi peu aimable que le demi-crétin. Là on pouvait certifier qu'ils n'étaient pas frère pour rien. Même si l'un comme l'autre en nierait l'évidence.
- Je ne sais pas si tu as cherché de ton côté, mais j'ai trouvé le client parfait pour ce soir. Par contre les informations sont maigres à son sujet. Je sais que ne nous seront pas trop de deux. Sa mutation est dangereuse, mais il a su se faire assez discret pour en cacher la vraie nature.
Et pourtant ils avaient creusé, Calista et lui, cependant il arrivait que certain dégénéré soit assez malin pour passer au travers des mailes du filet.
- Sauf s'il a prit la poudre d'escampette entre temps, sa dernière trace remonte jusqu'à la veille ferme. Son regard se planta dans le siens, peu enclin à recevoir un interrogatoire. Des questions ?»
Un sergent instructeur, c'est ce qu'il était parfois. Sans doute aurait-il put rejoindre les bancs de l'armée, cependant l'homme n'aurait très certainement pas passé les tests psychologiques. Puis en tant que chasseur, il avait sa propre guerre à mener.
La seule chose qu'il espérait ce soir, c'était que cette chasse se déroule sans accroche. Auquel cas, il pourrait réellement penser, avec toute l'amertume qu'il avait déjà : "Bon anniversaire Matthias…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Show me what you know [Merithias]   Dim 12 Mar 2017 - 17:52

Merry hésitait. L’anxiété et l’impatience ne faisaient jamais bon ménage chez elle, et elle se retrouvait incapable de prendre une décision rationnelle. Plantée devant son lit, où elle avait étalé toutes les armes en sa possession, elle ne parvenait pas à choisir celles qui l’accompagneraient ce soir. Elle ne se posait pourtant pas autant de questions, d’habitude. Elle avait ses préférées, celles qu’elle maniait le mieux, et elle se tournait toujours vers celles-ci en premier. Mais l’enjeu était différent ce soir et c’était là toute la source de son incapacité à se décider. Ca commençait à bien l’agacer, d’ailleurs. Elle s’était sentie fébrile depuis le début de l’après-midi, et cette fébrilité s’était peu à peu muée en angoisse diffuse, mais pourtant bien présente, jusqu’à ce qu’elle soit finalement persuadée que c’était une très mauvaise idée. Elle n’aurait jamais du proposer à Matthias Callahan de l’entraîner. Pourquoi donc avait-elle cru, même pendant un très court moment, que ça pouvait être une bonne idée ? Comment en était-elle venue à cette conclusion ? Elle ne se souvenait plus. Ou en tout cas, si elle s’en souvenait, elle trouvait maintenant ses arguments très mauvais. Elle ne faisait ça que pour Zeke, parce qu’elle avait toujours eu beaucoup de mal à croire en son amitié avec le Callahan, et qu’elle voulait vérifier par elle-même que le chasseur était digne de sa confiance. Elle en avait eu pas mal de preuves ces derniers mois, mais elle s’était dit que la meilleure façon d’en être certaine, ce serait de chasser avec lui. Et puis, cela contribuerait à redorer l’image de Zeke chez les hunters, si elle s’intégrait avec les cadors de Radcliff. Chasser avec un Callahan, c’était tout de même une sacrée promotion, non ? Sans doute, mais c’était aussi un challenge qu’elle n’avait plus tellement envie de relever. Avec Slade, ils avaient convenu que les grandes familles de hunters, ce n’était pas pour eux. Ils pouvaient très bien être de bons chasseurs sans avoir à lécher les bottes des Callahan, Wolstenholme et autres Caesar. Est-ce qu’elle trahissait son meilleur ami, en ayant proposé à Matthias de l’entraîner ? Non, sans doute pas, c’était ridicule. Mais ce qui serait bien plus ridicule encore, ce serait qu’elle se plante avec Matthias et qu’elle ne soit pas à sa hauteur … Là, elle pourrait vraiment le regretter. Ami de Zeke ou non, il était capable de pourrir sa réputation en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire. Et c’était ça qui l’avait tracassée toute la journée. L’idée de ne pas réussir à impressionner le Callahan, de prouver qu’elle n’était pas à la hauteur des hunters de la ville, et encore moins de celui qui était le plus proche ami de son frère … Elle n’avait pas le droit à l’erreur, et cette angoisse là ne la lâchait plus d’une semelle. Mais en voyant l’heure défiler à toute vitesse, elle du finir par prendre une décision. Elle fourra donc ses armes habituelles dans ses poches, mais sa main hésita à nouveau devant une fiole de NH25 … Elle finit par la laisser sur le lit, en se disant que ce genre d’arme serait bien inutile en entraînement, et elle se dépêcha de filer. Pas question d’arriver en retard, par-dessus le marché !

Elle arriva sur le lieu de leur rendez-vous juste à temps, et fut accueillie par la froideur de Matthias. Une énième fois, elle se demanda ce que Zeke pouvait bien ficher avec un type pareil, avant de répondre avec toute la bonne humeur dont elle était capable en ces conditions. « Bonsoir ! » Elle ne se laisserait pas intimider. Pas tout de suite, en tout cas. « Bien sûr que je suis réveillée. Il est un peu tard pour sortir du lit. » Et puis elle le connaissait assez pour savoir qu’elle aurait besoin de toutes ses capacités pour être à sa hauteur. Elle fronça légèrement les sourcils quand il poursuivit, comprenant avec une certaine surprise qu’il n’avait pas préparé un entraînement, mais une véritable chasse. Ce n’était absolument pas ce qu’elle avait prévu, elle ! Elle n’avait cherché aucun mutant à traquer, et elle ne s’était pas préparée à devoir tuer qui que ce soit ce soir. Elle le fixa avec un air interloqué, avant de se reprendre en se morigénant : bon, qu’est-ce que ça changeait finalement ? Elle était une chasseuse au même titre que lui et ce changement de plan ne devait pas la perturber. Elle carra les épaules et revint à l’instant présent, faisant le point sur les informations qu’il venait de lui donner. « Tu sais à quel type de mutation on a affaire ? » Elle regarda autour d’elle : elle connaissait assez bien les lieux, pour être venue y jouer, quand elle était enfant. Ca remontait à longtemps, mais ses souvenirs étaient encore clairs. « Quand est-ce qu’il a été aperçu la dernière fois par ici ? Avec tous les champs en friche autour, il pourrait être à côté de nous sans qu’on ne le sache. » Les herbes folles montaient si haut que s’y cacher était un vrai jeu d’enfant, Merry en savait quelque chose. Avec sa sœur Isobel, elles avaient fait tourner Ezekiel en bourrique de nombreuses fois par ici, en jouant à cache-cache dans les champs …  Elle reporta son regard sur Matthias en chassant ces doux souvenirs de sa mémoire. Ce n’était pas le moment d’être nostalgique. « Qu’est-ce que tu proposes ? » Demanda-t-elle d’un ton qui se voulait assuré. C’était lui qui menait la danse, ce soir, et elle n’aurait pas l’audace de prendre les décisions à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 387
SUR TH DEPUIS : 10/12/2016
MessageSujet: Re: Show me what you know [Merithias]   Ven 21 Avr 2017 - 23:42

Show me what you know
Dog eat Dog. Every day. On our fellow man we prey. Dog eat Dog. To get by. Hope you like my genocide. I bet you'd only run. If you saw what goes inside our own. I bet you'd lead the way. If it were up to you decide.


Un soupire léger s’échappa de ses lippes mi closes, suffisamment discret pour passer comme de la lassitude d’une fin de journée de travail, que pour un agacement des plus équivoques. Venait-il, sans s’en apercevoir, de parler français, ou une quelconque autre langue qu’il se trouvait le seul à maîtriser ? Pourtant il lui semblait bien avoir employé un américain correct et compréhensif, sans se perdre dans les méandres d’un dialecte anglais qu’elle n’aurait put saisir. Pourtant, en d’autre terme, Matthias lui avait bel et bien dit qu’il n’en savait rien. Sans doute devait-il placer ce manque d’attention sur le compte de la surprise, qu’il avait vu passer sur son visage. Bien que fugace. Qu’est-ce qu’elle s’imaginait ? Qu’il allait passer des mois à l’entrainer ? L’homme avait d’autre chose à faire. Et à ce qu’il sache, elle n’était plus une débutante. Puis l’entrainer lui rappelait trop ces moments révolus passés avec sa sœur. Selon lui, la chasse se trouvait être la meilleure des écoles. Et puis si ça ne lui allait pas, elle pouvait toujours rentrer pleurer dans les chemises de son frère, il pouvait parfaitement se passe d'elle. Au pire, le chasseur se récolterait une balafre en plus, mais ça c'était le lot de tous chasseurs. Son regard se planta dans le siens, un brin moqueur, masquant son agacement ainsi que le faite qu'il avait envie d'être ailleurs. Elle aussi certainement.
- « Si tu veux, je pourrais te donner des devoirs à faire à la maison pour la prochaine, Quinn. » Dit-il d'un ton frisant l'ironie.
Sous entendu que si elle voulait partir, il ne la retenait pas. Bien sûr qu'il aurait put être plus gentil avec elle, mais à quoi bon ? Il ne l'avait jamais été avec Salomé, pourquoi lui accorder un traitement de faveur ?
Sauf quand il y est obligés, l'homme n'est pas du genre à faire des efforts en société. Il n'est pas plus différent dans le cadre de son travail que dans sa vie privé. Mais la chasse reste la seule activée dans laquelle il peut être vraiment lui même. Alors faire des efforts vis à vis de la jeune femme, dans ce cadre là, c'était trop lui demander. Puis elle le savait non, depuis le temps qu'ils se fréquentaient, la façon dont il se comportait. Elle qui lui avait demandé de l'entrainer, tout en sachant pertinemment que ça se solderait par une chasse. Alors oui, le brun serait froid, et inquisiteur, comme il l'avait toujours été. Parce qu'il s'en fichait pas mal de ce qu'on pouvait bien penser ou dire de lui. Parce que leur devoir de chasseur était une chose qu'il ne prenait jamais à la légère. Ça n'avait rien d'un sport, ou d'un loisir, c'était un devoir.
Ravalant l'irritation qui pointait dans le fond de sa gorge, depuis le début de la journée, Matthias consentit à répondre à ses questions.
- « Je ne sais pas quel type de mutation il a, j'ai trouvé que peu d'informations à son sujet. Ce mutant à su se faire discret. Néanmoins j'ai eu vent de quelques… rumeurs. »
Il détestait se répéter, vraiment. Du coup ça semblait démarrer plutôt mal. A moins qu'elle souhaitait s'assurer qu'il n'ait rien oublié. Ce qui ne risquait pas trop d'arriver. Mais elle n'avait pas tort sur un point. L'herbe était si haute par ici, et avec les on-dit que l'homme avait entendus, ça ne l'étonnait pas vraiment qu'il ait choisi ce genre de coin pour se planquer. Au final, peut être qu'ils auraient dû être trois pour celui là. Seulement, la difficulté de cette proie faisait monter en lui des instincts plus que primaires. Celui du prédateur. L'excitation, que le brun masquait sans peine, suffisait à chasser les nuages planant au dessus de sa tête, depuis le début de cette fichue journée. Ce qui pourrait être jugé comme étant malsain par beaucoup, se trouvait être pour lui ses seuls moments de relâche.
Commençant à farfouiller dans le sac qu'il avait apporté, Matthias en sortit deux masques, puis baissa un peu plus le son de sa voix.
- « J'ai entendu dire qu'il possédait des capacités de camouflages. Mais je ne donne jamais vraiment foi aux rumeurs. Cependant, ça expliquerait pourquoi il a choisit ce genre d'endroit pour se cacher. On pourrait perdre un enfant de dix ans ici. »
Tous les enfants de Radcliff avaient dû jouer à s'égarer autour de cette vieille ferme. Tous devaient connaitre ces lieux comme leur poche. Ce qui n'était pas vraiment le cas du Callahan. Arrivé ici lorsqu'il avait déjà neuf ans révolus. Lui préférait s'esquinter la vue sur les lignes d'un bouquin, entrainant sa mémoire et éduquant son esprit, que d'aller esquinter ses genoux, et user ses fonds de culotte en amusement dans les champs. Les entrainements avec son père lui étaient suffisants comme jeu. Une éducation dont beaucoup de chasseurs se trouvaient emprunts.
Le brun tendit un masque à son homologue. Ce serait l'occasion pour lui de tester sa version du gaz incapacitant.
- « Il n’est pas utile de se faire surprendre pour rien. Et de confondre ce mutant avec un rongeur ou un canidé quelconque. Matthias marqua un court temps de pause et reprit. On le débusque comme du gibier, et on en finit. Quitte à tout bruler. »
Son regard se planta dans le siens, voilà ce qu’il proposait. Le Hunter était plus que sérieux. Faire brûler ces friches pour faire sortir le dégénéré il était prêt à le faire. Tous les moyens étaient bons pour ça. C’est bien pour cette raison qu’il avait emmené quelques "armes" de sa composition, sans vraiment expliquer le pourquoi du comment de ce fameux gaz. S’il possédait réellement des capacités de camouflage, le trouver dans ces hautes herbes, et en pleine nuit qui plus est, sera une véritable épreuve de force. Alors en étant sûr de pouvoir le localiser de façon sûre, il sera plus aisé de le neutraliser sans risquer de le perdre. Et s’il ne possédait pas les capacités dont il avait entendu parler, et bien tant pis, ça servira tout de même.
Evidemment le Callahan se garda bien d’expliquer tout ça. Il avait déjà trop parlé à son goût, surtout en sa présence. Pas comme si elle ne lui posera pas plus de questions, particulièrement celles auxquelles il avait déjà répondu. C’était sans doute un manque d’habitude. La raison pour laquelle il préférait chasser seul plutôt qu’en groupe. N’avoir à écouter que lui, et rendre des comptes à personne d’autre.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Show me what you know [Merithias]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Show me what you know [Merithias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» stephan gendron au show du matin WOW! bien dit!!!!
» Belgian Boat show 2011
» Implantation d’un show-room pour la vente de voitures d’occasion à l’entrée de Bougival
» Du 11 au 16 août. Saint-Lô. 22ème Normandie Horse Show.
» Muppet show Palisade, ma collection
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: passer le temps :: version deux :: Rps :: rps abandonnés-
Sauter vers: