AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ☆ le ctrl+v.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 45398
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   Dim 2 Avr 2017 - 22:34

Citation :
327728

_________________
the dark will turn into the sunlight.
You and me against the world, Like a little boy and girl. There were monsters beneath our bed And we were scared until we taught them all to sing and then we had a laugh instead. You and me on stormy seas It had brought us to our knees There were dangers, all around And we were frightened by the wind and when it blew until it blew us to dry ground.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 44644
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   Dim 2 Avr 2017 - 22:37

Citation :
37530

_________________


              THANK YOU FOR LOVING ME              
WHEN I STILL TASTE OF HEARTACHE AND WAR
it's not easy to express your feelings about how much you care about someone, and how much they've done for you, and shaped you as a person. how can you summarize how he feels in that moment and how much she means to him, in one sentence?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 136
SUR TH DEPUIS : 14/03/2017
MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   Dim 2 Avr 2017 - 22:48

Citation :
.

_________________

"the commander" ; regrets collect like old friends here to relive your darkest moments, I can see no way, I can see no way and all of the ghouls come out to play, and every demon wants his pound of flesh but I like to keep some things to myself, I like to keep my issues strong, it's always darkest before the dawn. and I've been a fool and I've been blind, I can never leave the past behind, I can see no way, I can see no way I'm always dragging that horse around. @florence + the machine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 44644
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   Lun 3 Avr 2017 - 3:01

Citation :
Ce soir avait tout eu pour être une soirée normale, accompagnée d’une nuit tout aussi normale: Calista n’avait pas été censée venir, elle n’avait pas été censée s’faire attaquer à la sortie de son travail par une Rhaena Dryden acculée, qui décidait de contre-attaquer. Ils s’étaient vus quelques jours plus tôt, et rien dans les moments qu’ils avaient passés ensemble n’avait pu présager que les choses tourneraient comme ça: était-ce du chaos, ou de la tristesse, du désespoir juste sur l’instant? Alec, il était persuadé que c’était des sentiments qu’il avait toujours eus: la toute première fois qu’ils avaient été ensemble, le soir même où ils avaient partagé leur premier baiser, et depuis, à chaque étape de leur histoire. Il avait toujours été un transmutant pour tout ça et il avait juste fui cette réalité - parce qu’être seul n’semblait plus être une perspective qui lui plaisait d’une quelconque façon, maintenant que Calista Wolstenholme était entrée si intimement dans son existence. Mais Rhaena, ç’avait été la goutte d’eau faisant déborder le vase: un vase qui s’avérait en fait être bien rempli, insidieusement, avec les moments heureux tout autant que les moments malheureux. Ceux-là même qu’ils avaient personnellement surmonté, ceux contre lesquels ils s’étaient battus: longtemps distraits au point d’en oublier le problème principal. Il pouvait prétendre autant qu’il voulait, pour le Lynch, cette mutation serait toujours un problème: celui qui glissait dans ses veines à chaque souffle qu’il prenait maintenant, celui qui le torturait sans trace évidente et sans qu’il ne hurle sa rage, à chaque fois qu’une plaie disparaissait de la surface de sa peau, sans qu’il n’ait rien à faire. Il avait pourtant développé une grande résistance à la douleur, alors c’n’était même pas l’idée de n’pas souffrir qui pouvait un tant soit peu le réconforter: au final, il s’retrouvait à souffrir dans son âme bien plus qu’il n’avait jamais eu mal à cause des plaies ouvertes infligées par ses ennemis ou ses victimes. Il avait affronté des transmutants de tous les genres, il avait eu des couteaux plantés dans les côtes, des balles tirées sous ses chairs, il s’était même déjà tordu des os, il en avait brisés d’autres et souvent, il avait arboré des marques de lutte qu’on pouvait associer au job de flic qu’il avait pris à Radcliff. Il n’aurait jamais cru qu’il souffrirait d’une quelconque façon, à cause de l’amour : il n’aurait jamais cru qu’il finirait amoureux à vrai dire, de qui que ce soit, Calista ou non. Après tout, y’avait eu une époque où ils s’étaient connus, et ça n’avait même pas été une option pour eux deux: elle avait été en couple, et il avait été concentré sur sa mission, et sur ses flirts sans lendemain. Ç’avait été très bien comme ça pendant bien longtemps - mais maintenant, c’était comme si, une fois qu’il s’était laissé prendre au jeu, y’avait plus aucun moyen qu’il fasse marche-arrière. Son coeur battait pour Calista, son coeur lui f’sait mal pour Calista, et son coeur le cloitrait dans un univers où il n’était pas sûr de c’qu’il faisait, pas sûr de l’avenir, indécis sur sa vie toute entière.

Ce que Calista disait à haute voix était ce qui lui brûlait les lèvres tout autant: c’n’était pas juste, non, et ça, c’était quelque-chose qu’il savait depuis plus longtemps qu’ils n’étaient ensemble. Ses parents n’avaient pas été des transmutants, ils avaient été tués par l’un d’eux, et il les avait profondément haïs, chassés, tués pendant des années. Alors pourquoi avait-il fallu qu’il s’réveille un jour, avec cette chose dans ses veines? Pourquoi avait-il fallu, en prime, que ce soit cette mutation parmi toutes les monstruosités qu’il avait vues pendant ses années de chasse? On finissait forcément par croire au karma, dans des circonstances pareilles, et le Lynch n’savait pas quoi faire de celui qui s’abattait sur lui, continuellement, comme une pluie chargée d’agressivité: elle lui avait dit, Calista, au tout début de leur histoire, qu’ils trouveraient quelque-chose pour le guérir. Et il l’avait crue- il en était maintenant au stade où il n’croyait plus en ces chances pour cette vie-là: peut-être bien qu’un jour, comme Aloys de Miribel, il s’ferait kidnapper par un groupe de fous furieux, qui finiraient par l’épuiser assez, le ruiner assez, et presque le tuer au point que le vaccin fonctionne. Quelle solution. C’qu’il savait, Alec, c’était que la frustration avait grandi en lui pendant bien longtemps, et elle s’était aujourd’hui transformée en une froide indifférence- peut-être bien que d’ici peu, ça deviendrait même une véritable hargne, une haine viscérale contre tous ceux qui n’l’avaient pas aidé: il était plutôt bon en ça, Alec, détester les autres et n’pas lâcher cette colère bouillonnant en lui, tant elle lui avait sauvé la vie à une époque. Il n’voulait certainement pas s’mettre à haïr Calista. Au pire, qu’il finisse par s’blâmer lui-même, ce n’serait pas un sentiment si différent que c’qu’il avait ressenti pendant bien longtemps. Allaient-ils se revoir, alors? Alec, il partait de l’idée que s’ils se séparaient pour que la Wolstenholme continue sa vie, qu’elle le fasse complètement: il la libérait de ses promesses, de ces volontés liées à sa mutation. Elle pouvait faire tout c’qu’elle voulait de sa vie - elle pouvait suivre les ambitions qui avaient toujours existé et n’étaient jamais mortes en elle, peu importaient les obstacles. Elle pouvait même s’mettre à aimer quelqu’un d’autre, à fréquenter assez de gens pour qu’il semble, lui, totalement inutile à son existence: n’était-ce pas le but, après tout? « Peut-être. » il répondit alors à sa question, faute de mieux. « J’espère. » dit-il quand même, s’il devait parler honnêtement, s’il devait au moins dire ça avec son coeur, avec ses tripes, avec tout c’qu’il avait pu désirer et espérer pendant ces derniers mois. « Peut-être qu’on a besoin d’temps... » et il laisserait à Calista tout le temps dont elle avait besoin. C’était lui le problème, ce soir, dans cette équation, dans leur couple, dans cette vie-là: « T’auras toujours ta place dans ma vie. Quoiqu’il s’passe. » à croire qu’à force d’avoir commencé à parler avec ses sentiments juste à lui, il venait de déraper, un sourire mélancolique sur le coin des lèvres, avant qu’il ne baisse les yeux. Mais ils avaient été amis, quand même, bien avant d’être quoique ce soit de romantique: un fait déjà bien surprenant venant de quelqu’un comme l’Alec Lynch que tout le monde avait connu pour être un coureur de jupons.

_________________


              THANK YOU FOR LOVING ME              
WHEN I STILL TASTE OF HEARTACHE AND WAR
it's not easy to express your feelings about how much you care about someone, and how much they've done for you, and shaped you as a person. how can you summarize how he feels in that moment and how much she means to him, in one sentence?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 45398
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   Lun 3 Avr 2017 - 11:46

Citation :
327792

_________________
the dark will turn into the sunlight.
You and me against the world, Like a little boy and girl. There were monsters beneath our bed And we were scared until we taught them all to sing and then we had a laugh instead. You and me on stormy seas It had brought us to our knees There were dangers, all around And we were frightened by the wind and when it blew until it blew us to dry ground.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 44644
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   Lun 3 Avr 2017 - 14:42

Citation :
37554

_________________


              THANK YOU FOR LOVING ME              
WHEN I STILL TASTE OF HEARTACHE AND WAR
it's not easy to express your feelings about how much you care about someone, and how much they've done for you, and shaped you as a person. how can you summarize how he feels in that moment and how much she means to him, in one sentence?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 45398
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   Lun 3 Avr 2017 - 14:56

Citation :
37559

_________________
the dark will turn into the sunlight.
You and me against the world, Like a little boy and girl. There were monsters beneath our bed And we were scared until we taught them all to sing and then we had a laugh instead. You and me on stormy seas It had brought us to our knees There were dangers, all around And we were frightened by the wind and when it blew until it blew us to dry ground.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 44644
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   Lun 3 Avr 2017 - 15:29

Citation :
13111

_________________


              THANK YOU FOR LOVING ME              
WHEN I STILL TASTE OF HEARTACHE AND WAR
it's not easy to express your feelings about how much you care about someone, and how much they've done for you, and shaped you as a person. how can you summarize how he feels in that moment and how much she means to him, in one sentence?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 45398
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   Lun 3 Avr 2017 - 15:32

Citation :
327850

_________________
the dark will turn into the sunlight.
You and me against the world, Like a little boy and girl. There were monsters beneath our bed And we were scared until we taught them all to sing and then we had a laugh instead. You and me on stormy seas It had brought us to our knees There were dangers, all around And we were frightened by the wind and when it blew until it blew us to dry ground.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 44644
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   Lun 3 Avr 2017 - 15:38

Citation :
37583

_________________


              THANK YOU FOR LOVING ME              
WHEN I STILL TASTE OF HEARTACHE AND WAR
it's not easy to express your feelings about how much you care about someone, and how much they've done for you, and shaped you as a person. how can you summarize how he feels in that moment and how much she means to him, in one sentence?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 45398
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   Lun 3 Avr 2017 - 15:44

Citation :
37593

_________________
the dark will turn into the sunlight.
You and me against the world, Like a little boy and girl. There were monsters beneath our bed And we were scared until we taught them all to sing and then we had a laugh instead. You and me on stormy seas It had brought us to our knees There were dangers, all around And we were frightened by the wind and when it blew until it blew us to dry ground.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 44644
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   Lun 3 Avr 2017 - 16:05

Citation :
37606

_________________


              THANK YOU FOR LOVING ME              
WHEN I STILL TASTE OF HEARTACHE AND WAR
it's not easy to express your feelings about how much you care about someone, and how much they've done for you, and shaped you as a person. how can you summarize how he feels in that moment and how much she means to him, in one sentence?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 45398
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   Lun 3 Avr 2017 - 16:11

Citation :
327928

_________________
the dark will turn into the sunlight.
You and me against the world, Like a little boy and girl. There were monsters beneath our bed And we were scared until we taught them all to sing and then we had a laugh instead. You and me on stormy seas It had brought us to our knees There were dangers, all around And we were frightened by the wind and when it blew until it blew us to dry ground.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 44644
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   Lun 3 Avr 2017 - 16:17

Citation :
37626

_________________


              THANK YOU FOR LOVING ME              
WHEN I STILL TASTE OF HEARTACHE AND WAR
it's not easy to express your feelings about how much you care about someone, and how much they've done for you, and shaped you as a person. how can you summarize how he feels in that moment and how much she means to him, in one sentence?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 45398
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   Lun 3 Avr 2017 - 16:36

Citation :
37636

_________________
the dark will turn into the sunlight.
You and me against the world, Like a little boy and girl. There were monsters beneath our bed And we were scared until we taught them all to sing and then we had a laugh instead. You and me on stormy seas It had brought us to our knees There were dangers, all around And we were frightened by the wind and when it blew until it blew us to dry ground.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ☆ le ctrl+v.   

Revenir en haut Aller en bas
 

☆ le ctrl+v.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Raccourcis Clavier
» Les raccourcis clavier sous Heredis
» ›› le ctrl+v.
» ☆ le ctrl+v.
» ☆ le ctrl+v.
Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: passer le temps :: version deux-
Sauter vers: