AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RP Mission : Le verre de trop (Maïna-Reagan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 46
SUR TH DEPUIS : 11/09/2014
MessageSujet: RP Mission : Le verre de trop (Maïna-Reagan)   Dim 9 Avr 2017 - 17:50


rp mission :Le verre de trop.
Reagan Baldwin et Maïna Moreno


"Oh mon dieu, seigneur, il saigne" . La scène avait été digne d'un western, d'un film de gangster: nous étions un samedi comme les autres dans le bar où officiait Reagan, les clients discutaient, dansaient, s'amusaient dans une ambiance légère quand un homme encagoulé passa les portes de l'établissement, une arme à la main. Les coups de feu retentirent comme des coups de tonnerre et un client s'effondra dans un grognement de douleur, les autres, pris de panique, cherchaient une issue de secours, un endroit où se mettre à l'abri. Le chaos avait pris possession du bar, alors que l'homme à la cagoule reculait en direction de la sortie...

- Reagan était simplement de service ce jour là, et l'une de balles lui frôla l'oreille dans un sifflement assourdissant.

- Maïna elle n'était qu'une cliente comme une autre, qui venait se détendre après une journée de travail. Comment aurait elle pu deviner qu'elle se retrouverait, littéralement, sur une scène de crime ?

- Attentat hunter, Agression mutante ? Impossible de savoir. Préfèrerez vous vous occuper du blessé, ou courir après le tueur ?

- Pour pimenter votre RP, un PNJ pourra intervenir si vous le souhaiter, pour le meilleur comme pour le pire...

Ordre de Passage: Reagan, Maïna

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: RP Mission : Le verre de trop (Maïna-Reagan)   Dim 9 Avr 2017 - 22:28

RP Mission : Le verre de trop (Maïna-Reagan)


Cela faisait maintenant un peu prêt deux heures que j'avais prit mon service au bar. Tout se passait bien, il y avait une soirée un peu particulière car il y avait de la musique, le bar s'était peu à peu transformé en mini boîte de nuit. Les clients dansaient, chantaient, il y avait une bonne ambiance, cela faisait du bien, ça changeait de d'habitude où il n'y avait quasiment que des piliers de bar. Les commandes fusaient, je n'avais pas vraiment le temps de m'arrêter mais cela ne me posait pas de problème.
Sourire aux lèvres, j'honorais les commandes passées et allait de temps à autre vers les tables pour emmener les verres ainsi que débarrasser les tables vides. La salle ne se désemplissait pas, la soirée promettait de se finir tard, sûrement bien plus tard que l'heure prévue pour la fermeture. J'arrive enfin à prendre une mini-pause pour aller boire un verre d'eau car je n'étais pas du genre à boire lors de mon service.

C'est à ce moment-là qu'un bruit étrange et surprenant résonne dans le bar. Je ne comprends pas vraiment se qu'il se passe après avoir senti comme un picotement et un bourdonnement assourdissant m'envahi. Les clients se mettent à crier et à courir dans tous les sens. C'est là que je comprends un peu près se qu'il se passe. Je regarde autour de moi, et je saute au dessus du comptoir, faisant valser les verres et shot encore plein et viennent percuter le sol en se brisant. Je regarde vers la porte d'entrée et vois un homme cagoulé sortir à reculant. Mon cœur bat la chamade, ma tête me fait horriblement mal. Je suis quelque peu perdu, je ne comprends pas se qu'il m'arrive. Je me baisse et m'accroupi, me tenant la tête quand je sens couler un liquide chaud sous mes doigts. Je regarde, tremblant, mes mains. Elles sont ensanglantées. J'ai été touché enfin frôler par une balle tirée par cet homme qui sortait. Je regarde autour de moi.

Je vois alors de l'autre côté de la salle un corps au sol. Je m'avance précipitamment vers ce corps qui semblait ne plus bouger. Je me tétanise en voyant son état. Du sang s'écoulait de son corps. Je ne savais pas quoi faire. Je commençais à paniquer. Que devais-je faire ?
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: RP Mission : Le verre de trop (Maïna-Reagan)   Mer 12 Avr 2017 - 19:17

samedi 02 avril 2016 - vers 23h00


Les bars sont bien les seuls endroits pas totalement emmerdant dans cette ville. "La rouge dans le coin droit." annoncé-je tout en me penchant sur la table pour ajuster mon coup. Mon pigeon du soir, Jack, enfin je crois, se marre. Il n'a pas conscience qu'il est face à quelqu'un qui a passé des heures et des heures à parier sur ses parties de billards. Quand j'étais jeune, c'était ma façon de me faire un peu d'argent de poche en rabattant le caquet de connards prétentieux. J'ai l'intention de renouer avec mes anciens vices, ce soir. Tout ça pour tuer l'ennui qui me ronge. " Tu peux toujours viser une autre boule si tu t'en sens pas capable, miss ?" Il vient vraiment de dire, ça ? Blaireau. Je tire. La blanche heurte la rouge qui suit tranquillement sa trajectoire jusqu'à atteindre la destination annoncée. Je me relève, savourant ma victoire. Ma main vient trouver naturellement ma cigarette et je tire longuement dessus avant de me mettre à fanfaronner "Tu disais quoi déjà ? J'ai pas bien compris."

Ça devait être une soirée sympa, sans prise de tête. Le genre qui t'aère la tête et après laquelle tu t'effondres dans ton lit. Même la musique qu'ils passent est plutôt sympa. J'aurais pu aller danser. Un coup de feu vient contrarier mes plans. À quelques mètres de mois, je vois un homme s'effondrer. Je me fige littéralement. C'est quoi ce bordel ? Mon palpitant pète un câble juste après m'avoir donner la sensation de s'être arrêté. L'oxygène n'alimente plus mon cerveau. Le croque-mitaine referme ses griffes sur mon estomac. J'entends des cris qui ne parviennent pas à me reconnecter à la réalité. On me bouscule pour s'éloigner, on se tasse contre les murs, on se cache, on panique. Je vois le barman traverser la salle mais j'arrive pas à bouger. Je le suis des yeux jusqu'au corps sur le sol. Jack me prends le bras, je me débats. Putain. Chris... C'est Chris qui est là étalée sur le sol. Je me prends une putain de décharge de flippe absolue qui me retourne l'estomac. J'ai bien peur de recracher toutes les bières avalées mais non. "Lâche-moi, putain !" Ma voix est faible. Jack ne se fait pas prier pour foutre le camp. Ça hurle de partout. Je me jette vers celui que je prends pour mon défunt mari. Pas encore, par pitié. Pas deux fois. J'pourrai pas repasser par là , j'y arriverai pas. Putain ! Les larmes me montent aux yeux. "Non, non, non ...." Instinctivement, je plaque mes deux mains sur son ventre, à l'endroit où est entré la balle. Faut limiter la perte de sang.

Je lève les yeux vers le blondinet et je sais qu'on peut y lire une terreur profonde. "On peut pas le laisser comme ça. Faut l'éloigner de là. On doit se mettre à couvert" J'voudrais crier que quelqu'un doit appeler les secours mais la boule qui obstrue ma gorge m'en empêche. J'ai plus qu'à espérer que le barman me prenne en pitié et me file un coup de main. Le liquide poisseux et chaud me tâche déjà les mains. Des larmes dévalent mes jouent. Putain, non... Pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: RP Mission : Le verre de trop (Maïna-Reagan)   Jeu 13 Avr 2017 - 17:03

RP Mission : Le verre de trop (Maïna-Reagan)


J'avais traversé le bar comme ça, sans réfléchir. Mais qu'est-ce qui me prenait ? Je n'étais pas du genre à faire mon héro ! Okay j'aidais avec plaisir les gens, mais il y a des limites à la connerie ! Non ? On venait de fusillé le bar complet, un corps était devenu rouge par son propre sang et gisait au sol mais non, moi j'y fonce ! Comme quoi, on ne sait jamais comment on va réagir dans ce genre de situation. Mais une chose est sûre, j'avais traversé toute la salle pour rejoindre ce corps qui semblait sans vie. Je suis au dessus de cet homme et l'observe. Des milliers de questions me viennent à l'esprit mais surtout une : Que dois-je faire ? C'est une masse qui se jette sur le corps qui me sort de mes pensées. C'est une jeune femme. Elle aussi semble tout aussi paniquée que moi. Voire plus. Mais je ne peux que la comprendre.

La comprendre ? Non, elle semble connaître la victime et cela, heureusement pour moi, je ne l'ai pas connu et je ne le souhaite pas. J'ai l'impression que le temps s'arrête. Elle a les larmes aux yeux et entreprend une compression sur la plaie par balle. Elle marmonne mais je suis incapable d'entendre correctement se qu'elle dit. Je regarde partout autour de moi quand elle me dit qu'on ne peut le laisser là. Et pourquoi pas ? J'ai vu le tireur partir, il n'y a plus de danger. Enfin je crois... Elle à parler de se mettre à couvert. Est-elle militaire ? C'est tout de même rare d'entendre ce genre de phrase, même dans une telle panique.
Instinctivement tout de même, je prends les bras de l'homme inerte et le traîne jusqu'au toilette désormais vide. Oui, ce n'est pas très hygiénique, mais c'est l'endroit le plus proche et fermé qu'il y avait à cet instant présent. Je reporte mon regarde paniqué sur la brunette. Ses joues sont remplies de larmes, ses mains sont rouge de sang et elle tremble. Devais-je la prendre contre moi pour tenter de la rassuré et la calmé ou dois-je la laisser faire ? Elle semble savoir quoi faire contrairement à moi...

Comme un électrochoc, quand elle plonge à nouveau sur ce corps immobile, je sors mon portable et compose la numéro des urgences. Ou bien de la police ? Qui devais-je appelé en premier ? Je murmure alors,
sans savoir si elle m'entendra. « Qui dois-je appelé? Que dois-je faire ? » Mon regard passait de la jeune femme à mon écran de téléphone. Comme si c'était mon portable qui allait me dire quoi faire. C'est là qu'il sonna pour laissé apparaitre un message. Je ne connaissais pas le numéro, ce n'était donc pas important. Puis qu'avait-il de plus important que ce que je vivais actuellement?
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: RP Mission : Le verre de trop (Maïna-Reagan)   Ven 14 Avr 2017 - 23:59

Je suis comme projetée dix mois en arrière. Pendant quelques secondes, les souvenirs se superposent à la réalité. Je ne suis plus dans un bar, non. Je suis chez moi et j'appuie désespérément sur l'abdomen de mon mari en essayant de nous convaincre que tout va aller bien. Je ne reprends contact avec le présent qu'au moment où le barman consent à déplacer le blesser. On évite les corps paniqués des clients qui s'entassent contre les murs, avide d'une échappatoire. Est-ce que ses amis sont ici ? Qu'ils se tirent donc, super idée ! Considérant que l'autre malade vient de sortir lui aussi. Peut-être même que ce cinglé va revenir... J'voudrais leur dire à tous de se pousser mais mon cerveau est anesthésié par l'angoisse. Je ne fais que suivre docilement, comme un automate, la tignasse blonde jusque dans les toilettes. Dès que la porte est fermée, je reprends ma position. J'ai le souffle court sans avoir fourni le moindre effort physique. Putain. Je sens que les larmes commencent à dévaler mes joues tandis qu'une terreur glaciale s'insinue sous ma peau, gagnant plus de terrain à chaque seconde.

"Quoi?" fais-je, pitoyablement. Je ne reconnais pas ma propre voix. Un sursaut me saisit quand la sonnerie de son téléphone se fait entendre. D'instinct, je relâche ma compression dans l'idée de composer moi-même le numéro. Je n'arrête mon geste que parce que je prends conscience que mes mains sont poisseuses et que le blessé gémit. " Ca va aller. J'te laisserai pas. J'suis là." Annoncé-je tout en reprenant ma position aussi doucement que possible. Je grimace comme si je pouvais ressentir sa douleur. C'est débile, je sais. Concentration. Je jette un regard à l'adresse du barman qui n'est en fait qu'un gosse. Un putain de gosse aussi effrayé que je peux l'être. "Fais le 911, bordel !" J'ai hurlé ces mots sans m'en rendre compte. J'essaie de faire preuve de plus de calme pour poursuivre. "Explique la situation. Ou alors mets-nous sur haut-parleur. " Mon débit de parole reste trop rapide pour qu'on puisse me qualifier de calme.  Je vais gérer. Il le faut. La panique reflue légèrement. Temporairement. C'est comme un monstre qui recul tout en restant à l'affût, prêt à me prendre d'assaut au moindre signe de faiblesse. Il faut que je réussisse à me dominer au moins le temps que quelqu'un de compétent intervienne.

Mes mains ne suffisent pas à faire une compression efficace. Je sens un filet de sang s'échapper et couler lentement sur le sol carrelé. C'est comme pour Chris... Pour lui non plus, ça ne suffisait pas.  Je l'entends encore tenter de me rassurer. Je m'accroche à ça pour garder le cap. Tu ne vas pas mourir, je te l'interdis. Tu ne vas pas me laisser toute seule.  Je me retourne vers mon compagnon d'infortune pour requérir son aide. "Et il me faut des serviettes propres. Tu peux me trouver ça ?" Et le type dans tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: RP Mission : Le verre de trop (Maïna-Reagan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

RP Mission : Le verre de trop (Maïna-Reagan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Raffermir/hydrater ventre après césarienne
» juste parce que j'ai besoin de vider le verre trop plein.... (texte long)
» C'est prouvé, travailler trop nuit gravement à la santé
» émission des maternelles sur les punitions avec Claude Halmos
» nuit trop courtes
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: passer le temps :: version deux :: Rps :: rps abandonnés-
Sauter vers: