AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité
MessageSujet: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   Dim 11 Juin 2017 - 14:26



Adonis Coleman
I burnt the candle, flew too high
NOM : Coleman. Un nom et un héritage imposés, qu'il s'échine pourtant à glorifier.

PRÉNOM(S) : Adonis, l'amant maudit d'Aphrodite. Un nom de code qui lui a collé à la peau. Il aurait très bien pu s'appeler Icare, mais personne (encore moins son tuteur) ne le prédestinait à l'échec.

ÂGE : 29 ans

DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 12 février 1988, à Lexington (KY)

ORIGINES : américaines

EMPLOI : étudiant à la business school de l'Université du Kentucky

SITUATION AMOUREUSE : célibataire

ORIENTATION SEXUELLE : homosexuel

GROUPE : The Future Is Here

MUTATION : mimétisme

DÉPISTAGE : positif. Suite à son incarcération, Adonis n'a eu d'autre choix que de se soumettre au dépistage.

Jaloux (1) + Violent (2) + Calculateur (3) + Possessif (4) + Sportif (5) + Fidèle (6) + Charismatique (7) + Vicieux (8) + Rancunier (9) + Persévérant (10)

ⓒ AVATAR PAR BALACLAVA

+001. Adonis a été endoctriné dès son plus jeune âge dans l'entreprise Stantum, chargée de former et d'exploiter de jeunes transmutants en échange de sommes d'argent colossales. Sollicitée par des personnages riches et puissants, l'entreprise offrait les faveurs de ses "programmes" dans le cadre de missions variées, qu'elles soient à caractère politique ou sexuel. Adopté par le directeur, Adonis a pu profiter de certains traitements de faveur,
notamment dans l'affectation de ses missions. +002. Au-delà de son pouvoir, Adonis est un véritable caméléon. Conditionné très tôt, il a appris à maîtriser les subtilités de la psychologie humaine et possède un caractère très malléable. En d'autres termes, c'est un parfait manipulateur. +003. Suite à la mort prématurée de son père adoptif, Adonis a été propulsé à la tête de Stantum. Conscient de l'envers du décor, il se révéla être un leader né et ne fit pas preuve de compassion pour autant. Pire encore, il profita de son statut pour s’octroyer certaines faveurs. +004. Il a une demi-sœur qu'il n'est jamais parvenu à retrouver.  +005. Acculé par le FBI, Adonis n'hésita pas à dénoncer la quasi intégralité de ses associés aux autorités pour sauver sa peau. Il écopa malgré tout de 2 ans de prison, qui furent écourtés au bout de quelques mois pour cause de sureffectif. +006. Malgré son apparente jovialité  et son insolente réhabilitation, Adonis a mal vécu son séjour en prison. Il en est néanmoins ressorti plus motivé que jamais à honorer l'héritage de son père. +007. Adonis est très attaché à sa mutation. Un sentiment sans doute édifié par son père, qui sans le couver pour autant, l'a longtemps érigé sur un piédestal. Une des raisons principales pour lesquelles il n'a pas réfléchi à deux fois avant de coopérer avec le FBI. +008. Héritier d'une fortune clandestine, Adonis n'a d'autre choix que de s'inscrire à l'université lors de sa libération. Le temps pour lui de reconstruire sa légitimité dans le monde impitoyable des affaires. +009. Il est captivé par la politique et l'activisme transmutant, même s'il se garde bien d'y prendre part... pour le moment. Son argent pourrait bien faire pencher la balance dans un camp comme dans l'autre. +010. Malgré la délation, Adonis entretient toujours des liens avec les anciens employés de Stantum et possède donc des yeux à travers plusieurs états. Le seul programme avec qui il n'a jamais rompu le contact est Jekyll Stevenson, même si ce dernier semble avoir disparu du radar suite à sa libération anticipée.

Décrivez l'apparition de votre don et la façon dont vous le maitrisez.

Adonis fait partie de la catégorie des transmutants originels. Vendu puis conditionné, il a découvert l'étendue de ses pouvoirs très jeune, même s'il a fallu un certain temps à l'équipe chargée de son suivi pour mettre un nom sur son don. Le mimétisme empathique. Un terme pseudo scientifique bien pompeux pour caractériser un pouvoir  plutôt facile à comprendre. En présence d'autres transmutants, Adonis est capable de momentanément copier un gêne X et ainsi reproduire les dons des autres. Son pouvoir est cependant limité dans le temps et dans l'espace. Un contact prolongé est nécessaire pour que son ADN soit capable de se moduler. Le contact peut être physique mais également psychique. Véritable mécanisme de défense, son don agit comme un anticorps. Lorsqu'Adonis est visé par une quelconque intrusion transmutante, il est capable de se déclencher.

Que pensez vous des hunters et du gunpowder squad ?

Adonis ne porte évidemment pas cette vermine gangreneuse dans son cœur. Ils sont des chasseurs d'ivoire lorsque lui se veut dompteur d'éléphant. Ils empiètent sur son territoire et souillent la marchandise. Leurs idéaux conservateurs et leurs méthodes barbares vont à l'encontre des préceptes qu'on lui a inculqués. Cela dit, dans ce contexte hostile, Stantum n'a pas eu de mal à s'ériger comme une alternative salutaire pour les transmutants. Finalement, le sadisme de ces groupuscules pourrait bien s'avérer être une aubaine pour l'avenir professionnel du jeune homme et pour son lobby.

Que pensez vous d'uprising et d'insurgency ?

Ils sont une épine dans le pied de l'évolution, une poussière dans l’œil de la sélection naturelle. Adonis est un homme d'affaires, pas un philanthrope. Et surtout, dans ce conflit génétique, il ne soutient aucun camp sinon le sien. Ces rebelles, qu'ils soient pacifistes ou non, ne voient pas assez loin. Mais du moment qu'ils mettent des bâtons dans les roues des hunters, cela arrange bien son business.
En ce qui le concerne, il ne prendra jamais part dans cette guerre fratricide, même s'il entretient une fascination malsaine pour ses enjeux politiques.


TiPiT + Mehdi + CONNEXION régulière (4 à 5/7j)
ft. Matthew Daddario
PAYS OU FUSEAU HORAIRE : France OU AS TU CONNU TH ? je pense que ça remonte à Bazzart. Je connais le forum depuis un moment mais je stalke seulement depuis 2 jours    PERSONNAGE : scénario (et pas des moindres) de Jekyll. AVIS SUR LE FORUM : le contexte est top, ça me rappelle mes débuts sur un forum Heroes ! J'espère être aussi inspiré ici que je l'étais à l'époque. UN DERNIER MOT : BAZINGA


Dernière édition par Adonis Coleman le Mer 21 Juin 2017 - 19:38, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   Dim 11 Juin 2017 - 14:26



STORIES ARE WHERE MEMORIES GO WHEN THEY'RE FORGOTTEN
I don't want to wake it up the devil in me


Adonis ne se souvenait pas d’une vie avant Stantum. Son existence avait débuté dans les couloirs mal éclairés d’une bâtisse inconnue, la main agrippée à la blouse d’un homme tout aussi inconnu. L’avant ne comptait pas. Comme un second état embryonnaire que la mémoire ne parvenait pas à saisir. Piégé entre les parois aseptisées d’une chambre des plus impersonnelles, le garçon voyait défiler le temps bien plus que les visages. La méfiance avait germé là où d’autres avaient semé les graines de la curiosité. Il les entendait parfois, les enthousiastes, hanter les couloirs en abandonnant dans leur sillage les échos d’une joie mesurée. Mais lorsque les clés de la libération tintaient dans la serrure de sa chambre, son cœur à lui se serrait.

« Bonjour Donnie, comment vas-tu aujourd’hui ? » avait demandé Mrs Gladys, avec ce ton condescendant dont les adultes avaient le secret. Instinctivement, le garçon se tourna dans l’autre sens, l’air renfrogné. Il se résigna pourtant lorsque la jeune femme tendit sa main, comme si ce geste éveillait chez lui un souvenir enfoui. Elle était gentille Mrs Gladys, même si sa visite rimait souvent avec déception. La déception qu’il lisait dans les yeux de ses examinateurs, lorsqu’il repartait dans sa chambre et les abandonnait à leur frustration. Mais ce jour-là s’annonçait autrement. Un visage inconnu s’était mêlé à la parade habituelle et, tandis qu’il s’affairait à ces jeux de logique qu’il avait appris à maîtriser sur le bout des doigts, les murmures au coin de la pièce s’intensifiaient.
« Nous avons enfin pu développer une hypothèse solide à propos de ce sujet. Il aurait pu être doué de télépathie, mais les scanners n’ont jamais pu le démontrer. En revanche, nous avons remarqué que les capacités de notre thérapeute, elle-même télépathe, finissent par s’amoindrir lors de leurs séances prolongées. Plus aucun moyen d’entrer dans sa tête. Un véritable mur. »
Les yeux scrutateurs de son public obligeaient le garçon à s’interrompre de temps à autre, afin de jauger leur expression. Une forme de narcissisme précoce, couplée à un désir impérieux de plaire. Face à leur apparente indifférence, il redoublait d’efforts pour venir à bout de ses jeux, rassuré par la présence infaillible de Mrs Gladys.
« Aucun de nos autres tests n’a été concluant, si ce n’est ce malencontreux hasard, où le sujet est entré en contact physique avec un autre sujet. Un pyrokinésiste. Le sujet s’est plaint une dizaine de minutes d’une sensation de brûlure au niveau des mains. Un détail insignifiant et qui a éprouvé la patience de son infirmière, jusqu’à ce que l’idée fasse son chemin. » L’homme avait fixé son regard sur Adonis, dont la naïveté s’était emparée une seconde pour renvoyer l’image d’un enfant normal. Vaquant innocemment à ses occupations, il avait oublié son statut de bête de foire. Vêtu d’un costume ajusté, l’homme chaussa ses lunettes en écaille d’un air à la fois concentré et fasciné. « C’est un caméléon. » avait-il déduit, tandis que son interlocutrice opinait. « Nos experts ont appelé ce don mimétisme empathique. Le sujet est capable de copier momentanément les pouvoirs d’un autre transmutant, soit lorsqu’il est en contact direct avec ce dernier, ou lorsque le contact est psychique. Nous pensons qu’à terme, il pourrait même être capable de copier un pouvoir offensif lorsque celui-ci est dirigé contre lui. La flamme d’un pyrokinésiste par exemple. »

Lourdement observé, Adonis leva enfin les yeux. Et lorsque son regard croisa celui du directeur, il crut y déceler pour la première fois de la fierté. Un sourire étira ses joues.

ψψψ

Nom de la mission : ménage à trois

Cible : Diana Hudson, la fille du gouverneur de New York

Objectif : obtenir des photos compromettantes afin de faire pression sur le gouverneur lors de l’élection

Sujets engagés : Adonis (16 ans) et Roxy (16 ans)

Roxy se lorgna une dernière fois dans le miroir des toilettes, tandis qu’Adonis la toisait avec une lueur d’exaspération dans les yeux. Adossé près d’une cabine, il faisait tantôt mine de se limer les ongles, tantôt feignait un profond intérêt pour l’architecture mondaine qui abritait les déjections du gratin new-yorkais. L’esthétisme des lieux provoquait chez Donnie une extrême indifférence, ce qui avait le don de déconcerter son amie. D’un point de vue objectif, Roxy donnait l’impression de se découvrir des formes féminines pour la première fois, et de réaliser par la même occasion les avantages plantureux que cela lui procurait. Pour Adonis, c’était comme croquer pour la millième fois dans un burger alors qu’il était repu. Il devait bien admettre, malgré son manque d’attrait pour l’anatomie féminine, que Roxy possédait des arguments qu’il ne pourrait jamais mettre en avant. Son dos nu, encadré d’une robe satinée d’un rose pastel, incitait à l’imagination. Quant à lui, dans son costume cintré d’un noir des plus banals, il avait l’impression de revivre le bal des débutantes au bras de Bridgit Spencer, l’héritière dont le physique peu avantageux avait motivé les services de Stantum. « Putain Roxy, à ce rythme la Diana aura le temps de se taper toute la fête, et robe satinée ou pas robe satinée, elle aura plus besoin de toi dans son pieux. Moi je me casse, je m’en sortirai sans toi. » proféra-t-il en se détachant du mur tapissé. Sans un regard, il se dirigea vers la sortie, mais même le dos tourné il visualisait les yeux de Roxy rouler dans leurs orbites. La porte eut à peine le temps de se refermer derrière lui que l’adolescente échappa un cri de détresse, lorsqu’elle réalisa enfin qu’elle allait se retrouver seule avec son reflet. « Donnie attends ! »

Les rumeurs couraient sur les bancs de la Trinity School, comme quoi Diana Hudson exsudait la concupiscence. Légalement, Adonis et Roxy étaient quant à eux bien loin de l’âge légal pour effectuer une mission que l’entreprise qualifiait de « corporelle ». Mais Stantum s’était gardé de tout principe moral et éthique à partir du moment où le trafic humain était devenu le pilier de sa prospérité. De son point de vue, Adonis se savait déjà bien chanceux de ne pas avoir été réduit à un morceau de viande plus tôt. Mais il considérait cette mission comme un gage de confiance de la part de son père. Et comme un défi. Une épreuve tacite comme il lui en avait confiée toute sa vie.

Roxy s’extirpa de derrière la porte et, face aux regards à la fois réprobateurs et vicieux qui se tournèrent vers elle, se sentit obligée de faire redescendre sa robe sur ses cuisses. Donnie, qui n’avait pas beaucoup avancé, avait vite fait de comprendre le calcul savant auquel s’étaient employés les invités. Les murmures s’élevèrent et, bien loin de maudire son acolyte, Adonis réprima un sourire malicieux lorsque Diana fit son apparition dans l’embrasure de la baie vitrée. Maintenant qu’ils étaient exposés, Adonis crut lire dans les yeux de l’adolescente une lueur de désir. Il suffisait de quelques belles paroles et l’affaire était dans la poche.

ψψψ

Les dés étaient pipés, et pourtant Adonis était contraint d’essuyer ses mains moites sur ses cuisses, dissimulées derrière les bancs lustrés du tribunal. Wade Temple, son avocat de prestige, lui lançait de temps à autres des œillades rassurantes, même s’il savait foncièrement que les miracles s’invitaient rarement dans un procès d’une telle envergure. Malgré tout, il lui avait conseillé de plaider non coupable, et avait étayé son plaidoyer à l’aide d’arguments qui auraient pu faire bondir Adonis de son siège s’il n’était pas si accablé par le poids des actes de son père. C’était ce dernier, qui avait inspiré les tirades les plus plaintives de Temple, depuis ses méthodes déplorables d’éducation jusqu’à son héritage imposé par des années de conditionnement. Les absents avaient toujours tort, et si ce procès s’intitulait Coleman vs Texas, il y avait comme un goût de jugement post-mortem. La défense était solide, appuyée par des dizaines de témoignages qui, s’ils se différenciaient sur la forme, inspiraient tous une sorte de loyauté artificielle, sans doute motivée par la crainte des représailles. Les témoins s’étaient succédé à la barre, une lueur de commisération dans le regard lorsque ce dernier croisait celui de leur patron, figé sur le banc des accusés. Dans son costume cintré, Adonis faisait preuve d’un flegme factice qui forçait le respect autant que la crainte. Derrière son visage impassible, les démons du passé le hantaient, et même s’il semblait fixer l’horizon d’un œil distrait, il ne pouvait ignorer l’épée de Damoclès qui planait au-dessus de sa tête.
Adonis ne ressentait pour autant pas la moindre once de remord, lorsque ses collaborateurs faisaient l’éloge de sa dévotion, dans l’ignorance la plus totale. Lui n’avait pas hésité à sacrifier leurs noms aux autorités en échange d’une réduction de peine. D’aucun appellerait ça de l’égoïsme, pour lui il s’agissait d’une forme de service civique. Son honnêteté n’était jamais aussi naturelle que lorsqu’elle servait ses propres intérêts. Et en l’occurrence, il estimait être d’une meilleure utilité pour le bien-être commun que tous ceux qui chantaient ses louanges. Ils comprendraient, eux qui aspiraient autant que lui à contribuer aux idéaux de Stantum. Et surtout, il était prêt à vendre leur liberté à tous si cela pouvait condamner une éventuelle taupe par la même occasion.

Stantum n’était plus. La société mise sur pieds par son défunt père avait subi le contrecoup de ses desseins immoraux. Il avait fallu au FBI un fragment de seconde pour dissoudre des années de dévouement, et bien moins à Adonis pour voir s’effondrer autant d’années à conquérir le respect et la confiance de celui dont il avait hérité du nom de famille. Les vipères avaient beau cracher le venin de leur aigreur, Adonis n’était pas le parvenu dont certains l’accusaient. Il n’avait pas succédé à son père parce qu’il avait daigné lui léguer son nom. C’était écrit noir sur blanc, dans son testament. Dire qu’il avait fallu un si funeste événement pour libérer toute cette fierté inavouée.

Lorsque le verdict fut prononcé, Adonis resta de marbre, absorbé par les réminiscences de son passé glorieux. Ce fut le regard insistant de Temple qui le tira à la réalité. Deux ans, et autant de millions de dédommagement à l’état du Texas. C’était bien plus que ce qu’il lui avait promis. C’était bien plus que ce que l’argent pouvait obtenir d’ordinaire. Mais c’était bien assez pour rebondir.


Dernière édition par Adonis Coleman le Lun 26 Juin 2017 - 23:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 46349
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   Dim 11 Juin 2017 - 14:33

BIENVENUUUUUUE I love you I love you Le scénario de Jekyll Bonne chance pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésite pas :keur: :keur:

_________________
the dark will turn into the sunlight.
You and me against the world, Like a little boy and girl. There were monsters beneath our bed And we were scared until we taught them all to sing and then we had a laugh instead. You and me on stormy seas It had brought us to our knees There were dangers, all around And we were frightened by the wind and when it blew until it blew us to dry ground.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 243
SUR TH DEPUIS : 28/05/2017
MessageSujet: Re: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   Dim 11 Juin 2017 - 14:35

Ah oui, il est cool, ce scénario ^^

Bienvenue, courage pour le reste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 389
SUR TH DEPUIS : 22/05/2017
MessageSujet: Re: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   Dim 11 Juin 2017 - 14:43

Daddario ♥
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche !

_________________
Truth hurts but secrets kill
You know that feeling, when you are reading a book, and you know that it is going to be a tragedy; you can feel the cold and darkness coming, see the net drawing tight around the characters who live and breathe on the pages. ©️(she)wolf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 1384
SUR TH DEPUIS : 06/10/2015
MessageSujet: Re: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   Dim 11 Juin 2017 - 14:47



MON SCENARIO comment ça fait plaisir ça fait vraiment super plaisir, tu as droit à des bisous partout, car tu es grave sexy en plus de tout ça

DONC, en cas de besoin ma boite mp est toute à toi, ou simplement directement sur ta fiche si se sont des questions générales Faut surtout pas hésiter je suis à ton entière disposition Merci encore de tenter le personnage

_________________
rancune n'est pas pardon
dans la nuit, il n'existe ni repère, ni lumière, mais le calvaire de vos prières bafouées. La plainte est la poésie de vos vies, perpétuelle et formelle. de ceux, qui ne pensent qu'à eux..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   Dim 11 Juin 2017 - 14:56

Quel accueil, merci à tous vous êtes adorables

Jekyll > pour sûr je vais venir inonder ta boîte MP :flirt: ce perso c'est un sacré morceau, surtout quand on débarque sur le forum. Mais il est trop cool, j'ai craquette
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 1384
SUR TH DEPUIS : 06/10/2015
MessageSujet: Re: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   Dim 11 Juin 2017 - 15:01

MDR oui tu démarres pas forcément avec le plus facile, j'admire ton courage Donc pas de soucis, tu peux venir m'embêter par mp, d'ailleurs sache que tu si tu as des idées ou même des propositions sur le personnage faut surtout pas hésiter j'suis pas trop - trop - chiant

_________________
rancune n'est pas pardon
dans la nuit, il n'existe ni repère, ni lumière, mais le calvaire de vos prières bafouées. La plainte est la poésie de vos vies, perpétuelle et formelle. de ceux, qui ne pensent qu'à eux..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 45269
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   Dim 11 Juin 2017 - 15:21

bienvenuuuue :flirt:
bonne chance pour ta fiche

Si tu as des questions sur le forum ou autre, n'hésite pas :aw:

_________________


              THANK YOU FOR LOVING ME              
WHEN I STILL TASTE OF HEARTACHE AND WAR
it's not easy to express your feelings about how much you care about someone, and how much they've done for you, and shaped you as a person. how can you summarize how he feels in that moment and how much she means to him, in one sentence?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   Dim 11 Juin 2017 - 16:00

Merci j'hésiterai pas !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 1346
SUR TH DEPUIS : 11/10/2014
MessageSujet: Re: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   Dim 11 Juin 2017 - 16:57


Aaaaaaw le bro !!! super choix de scenarioooo
Trop hâte de lire la suite et de pouvoir rp ! Et de lire vos rps avec Jekyll (on aura sans doute un lien avec mon dc Salomé )

Hésite pas à me mp si besoin ! et bienvenue parmi nous

_________________

what are you after he's gone
if nothing more than skin – ☽ skin streatched tight over bone– a ghost inhabiting flesh waiting for someone to take you home –back to him– the only true one you’ve ever known.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 1268
SUR TH DEPUIS : 12/10/2015
MessageSujet: Re: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   Dim 11 Juin 2017 - 19:44

Bienvenuuuuuuuue excellent choix de scénario, j'ai hâte de voir ce que ça va donner

_________________

GET OUT OF MY HEAD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   Dim 11 Juin 2017 - 21:43

bienvenue sur le forum :aw: :keur: bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   Dim 11 Juin 2017 - 22:56

OH MON DIEU
L'avatar, déjà, parce que bon, hein, voilà
MAIS LE POUVOIR Nous faut trop un rp ! Mais vraiment ! Vraiment vraiment ! Parce que le pouvoir d'Austin est fun, déjà, mais si Adonis s'y incruste ça va juste être gé-nial ! (Vraiment)
(Non j'en fais pas des tonnes. Si tu veux j't'explique)
Jveux trop ça !

Et après on pourra approfondir stuveux Y'a vraiment moyen de faire un truc archi cool

Bienvenue du coup, faudrait pas oublier le principal
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   Dim 11 Juin 2017 - 23:25

Octavia > yaaay sista !

Austin > je crois voir où tu veux en venir (oui quand je dis que j'ai stalké, j'ai vraiment stalké haha)

Merci à tous pour votre super accueil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright   

Revenir en haut Aller en bas
 

Adonis ψ you said i'm too much to handle, you said I shine too bright

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le parler normand du bessin
» Le parler Normand du Bessin. Université de Caen.
» You brought a fire to a world so cold [Adonis & Gwayne]
» Bon anniversaire Adonis
» a million reasons (adonis)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: gestion du personnage :: the city never sleeps at night :: access denied-
Sauter vers: