AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 7
SUR TH DEPUIS : 19/06/2017
MessageSujet: Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.   Lun 19 Juin 2017 - 15:33



Darrel Nash
I can not wait to dance upon your grave.
NOM :Nash.

PRÉNOM(S) : Darrel.

ÂGE :33 ans.

DATE ET LIEU DE NAISSANCE : le 19 juin 1984 à Radcliff.

ORIGINES : Américain.

EMPLOI : Aide ménager et mécano à ses heures perdues.

SITUATION AMOUREUSE : Célibataire.

ORIENTATION SEXUELLE : Nord, Nord Ouest. (Indécis)

GROUPE :Protecting those who fear them. (Hunter extrémiste)

MUTATION :Aucune.

DÉPISTAGE : Négatif.

Enthousiaste + Caractériel + Émotif + Violent + Audacieux + Obsessionnel + Dévoué + Débauché + Joyeux + Bourru +  Persévérant + Ambigu +
Protecteur + Versatile

ⓒ AVATAR PAR Schizophrenic

+001. Élevé dans la foi protestante depuis son plus jeune âge, il a une vision cynique de la religion. Il lui arrive de parler tout haut avec Dieu.
+002. Né dans une ferme, il aime la nature, vivre au grand air, ça le détend. Il a  aujourd'hui 2 poules pondeuses, il est adepte des produits bio et cultive son petit potager.
+003. Il quitte rarement son flingue qu'il a affectueusement surnommé "Grande Gueule". Même pour dormir il le cache sous son oreiller.
+004. A la suite des coups infligés par son père, il souffre d'une distorsion du nerf optique gauche qui lui inflige de violents maux de tête surtout quand il est stressé.
+005. Sa sœur jumelle représentait à ses yeux la seule personne qui le comprenait et il a développé une jalousie maladive pour elle. Malheureusement, elle a été tuée par un mutant.
+006. Il possède depuis peu un jeune chiot surnommé Croquette qui pisse régulièrement sur son canapé.
+007. Il fume comme  un pompier depuis ses onze ans.
+008. Son corps est recouvert de tatouages divers qu'il s'est souvent fait lui-même et qui correspondent à ses états d'esprit et ses coups de cœur du moment.
+009. Parfois animé d'une pulsion artistique, il s'arme d'un fer à souder et transforme de vieilles tôles et bouts de métal en sculptures rouillées qui parsèment son jardin.
+010. Insomniaque, il se lève généralement vers 4 heures du matin, à moins qu'il ne se soit pas couché du tout.

Comment s'est passé votre chemin chez les hunters ?

Darrel a été élevé par une famille de Hunter, sa propre mère étant issue d'une ancienne lignée de chasseur, les Grimwood. C'est son père, le vieux Nash, qui lui a offert son premier flingue et lui a appris à s'en servir en tirant sur des canettes vides dans la forêt. Même éméché, Darrel reste une fine gâchette. La bagarre a toujours fait partie de son quotidien, il a été éduqué à rester attentif, avoir de bons réflexes, endurer la douleur et à cogner dur. Au sein du groupe de jeunes chrétiens qu'il fréquentait, les convictions anti-mutantes n'ont fait que renforcer ses certitudes. Pourtant, une crise d'ado tardive l'a poussé à rejetter les valeurs de sa famille durant quelques années mais après le meurtre de la femme qu'il aimait, il s'est réveillé. Il a traqué, torturé et tué plusieurs mutants dans le but de retrouver le coupable de ce meurtre. Ayant toujours été favorable à l'ancien maire, Thaddeus Lancaster, il rallia le Gunpowder Squad dans le but de décimer tous les transmutants. Bien que le groupe soit aujourd'hui hors la loi, il continue à agir discrètement sous les ordres de Alistair Wolstenholme.

Que pensez vous des hunters et du gunpowder squad ?

Bien qu'il soit aujourd'hui en rupture totale avec sa famille, Darrel partage avec eux les valeurs des Hunters. Il les a reniées en bloc autrefois, lors du suicide de son frère mais c'était autant la peine que la colère qui troublaient son esprit. Aujourd'hui, il est revenu à la raison et il sait que l’éradication totale des mutants est la seule option envisageable pour la protection de l'humanité. Le Gunpowder Squad aurait dû conserver les pleins pouvoirs mais la discrétion n'est pas une mauvaise chose car elle permet d'endormir la méfiance de l'ennemi et de frapper plus efficacement. En faisant partie du Squad, Darrel s'oppose aux visions de sa famille maternelle, les Grimwood ne faisant pas partie de la branche dure de la chasse. Il ne s'agit pour lui que de faiblesse et de stupidité de leur part. Les manières ultra-violentes et impitoyables du Squad correspondent au caractère entier de Darrel qui retrouve en eux la famille qui lui manque. Il leur voue sa dévotion enthousiaste et brutale.

Que pensez vous d'uprising et d'insurgency ?

Selon ses humeurs, les rebelles le font rire ou lui donnent la nausée. Les discours d'Uprising sur l'égalité entre humains et mutants sont aussi affligeants que ridicules et ceux qui les rallient sont soit des naïfs soit des hypocrites. S'il éprouve surtout un mépris blasé pour Uprising, les terroristes d'Insurgency attirent bien plus son attention. Ils prouvent à eux seuls à quel point la mission des Hunters est capitale et Darrel n'a de cesse de les traquer pour les éliminer, surtout depuis l'avènement de leur nouvelle leader, encore plus démoniaque que la précédente. Ce combat qu'il mène contre eux lui inspire un plaisir enthousiaste car il sait que ni lui ni eux ne feront de quartier ou ne sera dans la demi-mesure. Au fond de lui, il éprouve sans doute plus de respect pour les membres d'Insurgency qui vont au bout de leurs convictions, leur scission avec les rebelles pitoyables d'Uprising l'a bien fait rire.


Sentenza + S. + CONNEXION 5/7j
ft. Joseph Gilgun
PAYS OU FUSEAU HORAIRE : Dakar, il est deux heures plus tôt qu'à Paris OU AS TU CONNU TH ? Par des membres qui y jouent déjà PERSONNAGE : Inventé AVIS SUR LE FORUM : Il a l'air actif et j'aime le contexte ! UN DERNIER MOT : Ravi d'être là !  

_________________


Dernière édition par Darrel Nash le Mer 21 Juin 2017 - 2:10, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 7
SUR TH DEPUIS : 19/06/2017
MessageSujet: Re: Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.   Lun 19 Juin 2017 - 15:33



STORIES ARE WHERE MEMORIES GO WHEN THEY'RE FORGOTTEN
They don't even have a soul left to be saved.


1984 Enfance à la campagne

Quand j'étais gamin, nous vivions dans une fermette pas loin de la ville de Radcliff, un coin plutôt tranquille et sans voisins trop proches. Heureusement en vérité, parce qu'on était plutôt des gueulards chez nous ! Sûr qu'il y avait de l'ambiance à la maison et notre isolement avait du bon, on ne dérangeait personne en dehors des vaches. Ma génitrice a toujours eu un caractère bien trempé, c'est une femme forte et elle nous élevait avec une poigne de fer, mon frère, ma sœur et moi. Faut dire que ma mère c'est une Grimwood, une dure à cuire, une femme élevée avec des principes stricts et sévères. Elle ne pouvait que se marier avec un type de la même trempe, c'était important pour elle de conserver la tradition familiale, alors elle s'est entichée de ce gros bourrin de Nash, mon vieux père, et ils sont venus vivre à Radcliff. Ils s'entendaient pour certaines choses mais pas pour d'autres. Il n'était pas trop sociable mon père, ni trop causant. Il parlait à ses vaches, c'était déjà bien assez, et pour le reste, il communiquait avec nous à coups de ceinturon. Ma daronne était beaucoup plus bavarde, c'est elle qui m'a expliqué pour les monstres. Ceux qu'on appelle aujourd'hui les transmutants. Oh sa famille l'avait mise au parfum dès son enfance, les Grimwood sont quand même une des plus anciennes dynasties de chasseurs. Il n'était pas question, ni pour elle, ni pour mon paternel que nous soyons autre chose que des hunters. Mon père n'avait pas de famille en vie, par contre nous fréquentions la branche maternelle et je rencontrais de temps en temps Jedikiah et sa sœur Selene, mes cousins Grimwood.

1996 Adolescence dans la violence.

J'ai éprouvé pour la première fois l'envie de tuer quand j'ai eu douze ans. Un sale gosse tournait autour de ma sœur et j'ai manqué de peu de le balancer dans une moissonneuse batteuse. C'était un acte irréfléchi mais je n'aurais rien regretté. C'est peut-être bien pour ce genre de réactions un peu brutales que les parents de Jedikiah on décidé de couper les contacts avec ma famille. Ma sœur et moi, nous étions des jumeaux, dissemblables et indissociables, unis comme les doigts de la main, le Ying et le Yang, le soleil et la lune, le noir et le blanc. Les bagarres et les hurlements faisaient partie de notre quotidien, la vie n'était pas rose tous les jours. Avec Bailee, on aimait se réfugier dans la grange, pour éviter de se faire cogner dessus. Sans elle, je ne sais pas ce que je serais devenu. Nos parents aimaient les contrastes autant que l'esprit de compétition, entre eux s'était développée une haine féroce et autant que je m'en souvienne, je n’ai pas connu autre ambiance. Dans notre famille éclatée et sauvage, on ne dissimulait pas ses préférences et celles de nos parents étaient bien marquées. J’étais, moi, le jumeau de mon père, j’ignore si c'était une chance pour moi mais c'était ce taulard, ce vieux salaud qui m'avait choisi. Il était mon idéal, mon but à atteindre, mon Dieu du vice. Comme lui, j'écumais les bars et les places louches au lieu d'aller à l'école et le soir, je le ramenais ivre mort à la maison. Cela ne nous empêchait pas d'être au premier rang à l'église, chaque dimanche, pour offrir un sourire pâle et nos yeux cernés au pasteur.

Après m'être fait renvoyer de la petite école de quartier, je me suis retrouvé dans un nouveau territoire, un bahut plus grand avec bien plus de gamins. La plus grande école de Radcliff. Sans doute est-ce la curiosité qui m'a poussé à faire un effort pour apprendre mes leçons, de façon plus sérieuse cette fois ci. Ça et l'envie de mater tous ces petits caïds qui se prenaient pour je sais pas quoi. Il y avait un minot d'une classe en dessous de moi qui se faisait sans cesse rabrouer par les autres. Syracuse il s'appelait. J'ignore pourquoi j'ai décidé de le protéger mais ça m'est venu naturellement. Esprit de contradiction peut-être. Ou le manque de ma sœur et de mon jeune frère qui n'étaient plus dans la même école que moi. En tous cas, c'était marrant de casser la gueule de ces petits fumiers persécuteurs et puis, je m'entendais plutôt bien avec Syra. En grandissant, je me rendais bien compte que mon protégé était un peu bizarre mais je ne me posais pas vraiment de question. Il se faisait brutaliser en permanence mais dès que j'étais dans les parages, plus personne n'osait moufter. Je me battais par conviction, par plaisir, par souci de justice. Je me battais pour un mauvais regard. Je me battais pour tout.

1999 Crise, douleur et rupture avec les valeurs familiales.

Je n'avais jamais été fort proche de mon frère, il était plus timoré, plus renfermé et bien plus jeune que ma sœur et moi. Cayden n'était que le bébé de la famille, un morveux ennuyeux à qui personne ne faisait vraiment attention. Pourtant, c'était mon frère et je n'étais pas préparé à ce drame qui me poursuit encore aujourd'hui dans mes cauchemars. Le petit ange aux yeux verts n'avait que 9 ans lorsque de longues ailes blanches se sont déployées dans son dos. Les sérums supprimant les pouvoirs des mutants n'existaient pas à l'époque. Mon père n'a pas tardé à lui trancher ses attributs fabuleux mais les moignons repoussaient toujours avec plus de vigueur. Il parait inimaginable qu'un gosse si jeune puisse en venir au suicide et j'ignore ce qui s'est passé exactement cette nuit là. On a retrouvé mon frère pendu dans la vieille grange avec un tas de plumes blanches autour de lui. Il n'a pas eu droit à un enterrement religieux et son corps repose aujourd'hui en dehors du cimetière dans une tombe anonyme, sans avoir reçu les derniers sacrements. Mes parents nous ont obligé à cracher sur sa tombe. Je pense que je n'ai jamais autant chialé de toute ma vie, une fois seul dans le noir de ma chambre.

Cassure. A quinze ans, j’ai payé mon insolence, plus que je n’aurai pu l’imaginer. J’ai osé m'opposer à mon Dieu, à mon père, je l’ai trahi, je l’ai défié. Ce qui n’était qu’une bêtise de gamin, un vol dans sa caisse de son argent sale, je l’ai payé au centuple. Je sens encore le coup de poing américain exploser dans mon œil, atteignant le nerf optique. J’acceptais sa violence, je ne lui en voulais même pas mais ses paroles me heurtèrent plus que tout autre chose. Bâtard, fils de pute, voilà de quoi il me traitait, et ce rejet détruisit une partie de moi. En son absence, l’ambiance était à la trahison, ma mère m’interrogeait mais je restais obstinément muet, refusant de parler des innombrables maîtresses de mon père, de ses petits trafics en tous genre et de sa responsabilité dans ma blessure. Mais entre eux, tout allait beaucoup plus loin que je ne le croyais. Le déséquilibre de leur association dans la chasse aux mutants m’apparu soudainement et me transperça avec puissance. Ainsi ma mère était une formidable Hunter mais mon père n’était qu'un minable, un alcoolique qui la battait, un traître, un looser… Il ne faisait que m'utiliser comme alibi auprès de ma mère pendant qu'il se tapait une dégénérée et qu'il acceptait son argent en échange de ses trahisons. Déception fulgurante. La loyauté, la confiance, le respect, tous ces sentiments puérils et naïfs s’étaient envolés de mon cœur.

C’est à ce moment là que j’ai plongé, mes douleurs à la tête devenaient insupportables et je me shootais à toutes les drogues. Je me suis forgé une carapace d‘indifférence, la seule qui revêtait de l’importance à mes yeux était ma sœur Bailee, je me fichais totalement du reste et des conséquences de mes actes. Désormais, le paternel était mort et enterré pour de bon, chassé de la famille. Néanmoins, ma mère me détestait sans que j'en comprenne la raison exacte. C'était comme si je n’étais pas son fils à elle, juste le déchet laissé par mon père, un pervers qui menaçait sa fille, un cinglé, un maniaque, un débauché et j'appréciais ces mots comme autant de compliments, cynique que j'étais. Je hantais l'église pour parler à Dieu mais je m'en faisais chasser impitoyablement par cet abruti de pasteur. Sans doute qu'il n'appréciait pas de me voir fumer ou boire dans l'église mais ça ne m'empêchait pas d'y revenir, je m'y sentais diablement mieux que chez moi. On me fit croire que ma sœur ne voulait plus de moi, que je la dégoûtais, que j’étais un danger pour elle. Ainsi, à dix-huit ans, j’ai finalement quitté la maison pour partir en cavale.

2002 - 2009 Drame, prison et vengeance.

Je vivais à Radcliff, dans une chambre miteuse au dessus d'un bar. J'avais laissé tomber les valeurs de la famille, je ne voulais plus entendre parler de chasse aux mutants. Quelle importance après tout ? Qu'ils fassent ce qu'ils veulent ces tordus de dégénérés. Je rejetais en bloc tout ce qui touchait mes parents de près ou de loin. Moi, je vivais ma vie, entre mes potes, mes putes et mes petits larcins. Dire que j'avais de mauvaises fréquentations aurait été hypocrite. C'était moi la mauvaise fréquentation pour mon entourage. C'était moi le sale type dont il fallait se méfier. J'avais prévu de braquer une banque avec quelques gars mais les choses ont dérapé et des gens ont été blessés. Pas de morts, autrement je me serais pris une peine de prison plus corsée, mais j'en ai quand même eu pour cinq ans. Je n'étais pas là quand elle est morte. Ma sœur, ma précieuse sœur jumelle. J'étais pas là pour protéger Bailee. Quand on m'a rapporté ce drame, j'étais en mille morceaux. Il a fallu que j'attende de purger ma peine pour chercher les coupables et les exterminer un à un.

Des mutants étaient responsables, des gangsters qui m'en voulaient pour de sombres histoires de fric. Je suis retourné à l'église, je me suis saoulé et j'ai prié pour savoir ce que je devais faire. La chose paraissait pourtant claire : je devais reprendre le flambeau de la famille et devenir un Hunter, ce que je fis. Avec acharnement, je me suis entraîné à tuer. Pour venger ma sœur, j'ai torturé et exécuté plusieurs de ces salauds, dans le but de retrouver le gangster à l'origine du meurtre de Bailee. Sans succès jusqu'ici. La seule piste que j'aie en ce moment c'est celle de ce connard de Jamie Reinhardt, un des gars de la bande qui avait fuit au moment du braquage. Quand je le retrouverai, ça fera du bruit.

2010 - 2015 Traques, Squad et troubles. 

En attendant, j'ai continué ma vie. La perversion est un état d’esprit et le mien a suivit une évolution des plus nocive. Le raffinement dans le mal, tu connais ? Finalement, je suis un artiste, et même doué d’un sens profond du perfectionnisme. J’aime découvrir de nouvelles choses, je suis doté d’une belle curiosité et d’un enthousiasme énergique. Alcool, drogues, luxure, une jeune vie de débauché, n‘est-ce pas jouissif ? J'étais pourtant parfaitement sobre le jour où je suis retombé sur Syracuse, le gamin que je protégeais quand on était gosses. Lorsque j'ai voulu lui serrer la pince, des flashs se sont imposés dans mon esprit. Ma première envie en reconnaissant sa nature de mutant fut bien sûr de lui casser la gueule – ce que j'ai fait - et pourtant, les choses étaient étranges. Ce don était si agréable, je n'avais jamais vécu ça. Il pouvait par exemple toucher mon arme et me faire revivre les tortures infligées à des mutants. Dans un sens, peut-être que j'étais devenu accroc à ces visions, outre le coté pratique de la chose concernant certaines enquêtes. Alors nous avons gardé des liens. Syra était mon protégé, il en reste sans doute quelque chose. Ce qui ne m'empêche pas de lui taper dessus.

Je me suis engagé auprès du Gunpowder Squad en 2015 et même si le groupe est aujourd'hui dissous, j'en fais toujours partie. D’un naturel casse-cou, la mort ne m’a jamais effrayé, au contraire, j’aime flirter avec le danger, allant jusqu’à me placer dans des situations surréalistes. Certains me disent suicidaire ou destructeur, j’ignore s’ils ont raison, je me remets rarement en question, je vis au jour le jour, profitant avec intensité de chaque seconde, tirant sur la corde au risque de la faire céder. Je n'ai plus revu mes parents depuis des années et ils ne me manquent pas. La seule famille que je fréquente de temps à autre ce sont mes cousins Grimwood. Ils sont adultes à présent, rien ne les empêche de parler à ce bon vieux Darrel s'ils en ont envie.

2017 La lutte continue.

_________________


Dernière édition par Darrel Nash le Mer 21 Juin 2017 - 1:18, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 333
SUR TH DEPUIS : 22/05/2017
MessageSujet: Re: Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.   Lun 19 Juin 2017 - 15:43

"hunter extrémiste" hm, ça donne envie
Welcome, bon courage pour la fichette !

_________________
Truth hurts but secrets kill
You know that feeling, when you are reading a book, and you know that it is going to be a tragedy; you can feel the cold and darkness coming, see the net drawing tight around the characters who live and breathe on the pages. ©(she)wolf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 44422
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.   Lun 19 Juin 2017 - 16:00

on aime les hunters extrémistes, yayyyy :flirt:
(et le personnage promet )
bienvenuuuue bonne chance pour ta fiche :aw:

Si tu as des questions, n'hésite pas

_________________


              THANK YOU FOR LOVING ME              
WHEN I STILL TASTE OF HEARTACHE AND WAR
it's not easy to express your feelings about how much you care about someone, and how much they've done for you, and shaped you as a person. how can you summarize how he feels in that moment and how much she means to him, in one sentence?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 7
SUR TH DEPUIS : 19/06/2017
MessageSujet: Re: Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.   Lun 19 Juin 2017 - 16:09

Merci, content qu'un petit hunter sadique vous plaise

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 44929
SUR TH DEPUIS : 15/02/2015
MessageSujet: Re: Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.   Lun 19 Juin 2017 - 16:33

Bienvenuuuuuue :flirt: :flirt: Bonne chance pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésite pas

_________________
the dark will turn into the sunlight.
You and me against the world, Like a little boy and girl. There were monsters beneath our bed And we were scared until we taught them all to sing and then we had a laugh instead. You and me on stormy seas It had brought us to our knees There were dangers, all around And we were frightened by the wind and when it blew until it blew us to dry ground.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 152
SUR TH DEPUIS : 28/05/2017
MessageSujet: Re: Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.   Lun 19 Juin 2017 - 16:37

Darreeeeeeel \ o /

Mon lien chelou I love you

Bienvenue sur le forum!

J'aime déjà beaucoup les détails XDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN - master of evolution
MESSAGES : 1276
SUR TH DEPUIS : 25/06/2015
MessageSujet: Re: Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.   Lun 19 Juin 2017 - 17:19

Ouuuuh ça sent le perso intéressant tout ça
Bienvenue par ici, et bon courage pour ta fiche

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 7
SUR TH DEPUIS : 19/06/2017
MessageSujet: Re: Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.   Lun 19 Juin 2017 - 18:25

Merciii ! J'hésiterai pas si j'ai des questions

*Fait des papouilles à son lien chelou*

Cool, j'suis ravi si ça vous plait jusqu'ici M'en vais continuer ma fiche

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 322
SUR TH DEPUIS : 10/12/2016
MessageSujet: Re: Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.   Lun 19 Juin 2017 - 21:06

Oh le fameux lien étrange
Bienvenu à toi par ici, ton perso pourrait presque s'entendre avec Matthias :flirt: Par contre je suis sûr qu'il pourrait être le meilleur ami d'Ezra-Yan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 1140
SUR TH DEPUIS : 12/10/2015
MessageSujet: Re: Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.   Lun 19 Juin 2017 - 21:11

Bienvenuuuuuuuuuue officiellement Bon, on a déjà commencé à parler lien, mais faudra penser à continuer

_________________

GET OUT OF MY HEAD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 7
SUR TH DEPUIS : 19/06/2017
MessageSujet: Re: Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.   Lun 19 Juin 2017 - 23:45

Entre hunters, on devrait s'entendre Matthias Il faudra qu'il rencontre Ezra Yan alors !

Mercii Razen ! Je m'en vais envoyer un mp à mon cher cousin :super:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 36
SUR TH DEPUIS : 15/04/2017
MessageSujet: Re: Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.   Ven 23 Juin 2017 - 18:31

Bienvenue cousin je sens qu'on risque de s'amuser dans la famille :a:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 7
SUR TH DEPUIS : 19/06/2017
MessageSujet: Re: Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.   Ven 23 Juin 2017 - 18:52

Merci cousine ! Oh oui, ça va être explosif !  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Darrel Nash ♠ They're going to send me on a murdering spree.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» "les amis de nash" association 77 sud
» je suis blessé
» Robeez Mini shoes et Stride Rite NEUVES - A SUPPRIMER VENDU
» Bébé qui a du mal à s'endormir/ne se laisse pas alller/pb de séparation
» Est-ce que quelqu'un a déjà essayé Sta Sof Fro ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: gestion du personnage :: the city never sleeps at night-
Sauter vers: