AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  tumblr  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 bon appétit (anna & jared)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 45
SUR TH DEPUIS : 14/08/2017
MessageSujet: bon appétit (anna & jared)   Dim 27 Aoû 2017 - 10:09


 
ft. anna & jared

 
Bon Appétit

 
 

 

  Les accents de la musique de Frank Sinatra résonnaient dans la petite cuisine d'Annaliese. Jared n'allait pas tarder à venir l'aider à faire la cuisine. Depuis qu'elle le connaissait, elle avait déjà un peu progressé, mais pas suffisamment pour pouvoir se débrouiller seule. En fait, la seule chose qu'elle avait réussi à faire, c'était des gâteaux. Pas super pour la ligne, mais suite à sa dépression, la suédoise était devenue très mince, presque maigre. Elle avait de la marge pour reprendre du poids, puis elle n'était pas une grosse mangeuse.
La jeune femme se serait giflée pendant sa période de grève de la faim si elle avait su. Aujourd'hui, sa minceur couplée à son mètre soixante dix lui donnait un air d'allumette qu'elle détestait. Quelques amis lui avaient dit qu'elle avait le physique d'une mannequin ainsi, mais elle ne les croyait pas.

Mais retournons au fameux gâteau. Anna avait réussi à faire une génoise au citron, et un glaçage aux colorants végétaux. Elle avait trouvé une recette pour réussir à rendre la pâte peu sucrée pour éviter l'écoeurement. En fait, c'était surtout le glaçage qui la motivait pour faire des pâtisseries. Parce qu'elle pouvait dessiner dessus. En fredonnant, la jeune fille finissait de poser la couleur avec sa dernière douille.

- Fly me to the moon, let me play among the stars...

Aujourd'hui, elle s'était amusée à faire une réplique de La Nuit Étoilée de Van Gogh sur le dessert. Le résultat la satisfit grandement. Elle espéra que le gâteau serait à la hauteur. Un coup d'oeil à l'horloge la fit sursauter. Mince, il était presque 18h30 et elle n'avait encore rien sorti ! Précipitamment, elle couvrit son oeuvre et la rangea au frigo. Armée d'une éponge et de produit nettoyant, elle effaça toute trace de son crime pâtissier et s'attaqua à la vaisselle. Elle eut le temps de tout sécher et ranger et la sonnette n'avait toujours pas retenti. Jared devait être un peu retardé. tant mieux, au moins sa cuisine était à nouveau présentable !

Anna aimait beaucoup la présence du militaire. Près de lui, elle ne se sentait pas menacée. Avec Hope et Marcus, il faisait partie de ces rares gens qui lui donnaient le sourire même quand elle n'en avait pas envie. Puis il avait quelque chose de solide, d'ancré dans le monde, dans la vie. Il était une solide balise pour le léger papillon qu'elle était. Elle aimait se confier à lui, parce qu'il la ramenait sur terre et la libérait souvent des réflexions alambiquées qui la torturaient.
Bon, et puis, elle le trouvait très séduisant, il fallait bien qu'elle se l'avoue. Au delà de son corps, entretenu pour des raisons professionnelles évidentes, elle aimait son visage, qui avait quelque chose de franc. Il avait un regard qui semblait tout transpercer, mais qui renfermait une nature franche et sécurisante. Elle qui faisait tout pour éviter de croiser le regard des autres, elle avait beaucoup moins de difficultés à l'observer droit dans les yeux.

En continuant de chanter, Annaliese sortit les ingrédients et les recettes qu'elle avait choisi pour ce soir, en disposant tout sur la table selon un ordre impeccablement calculé. Il y avait des aubergines, des courgettes, des tomates, de l'huile d'olive, des herbes, des filets de thon qu'elle avait trouvé au supermarché. Sur le côté, elle avait ouvert son livre de recettes tout neuf et lissait la page, un peu nerveusement. C'était majoritairement des légumes, ça n'avait pas l'air si compliqué... Elle s'en sortirait sans tout faire cramer cette fois-ci.

Alors qu'elle allait s'asseoir un instant, la sonnette retentit en la faisant sursauter.

- Oh mince mince mince !

Annaliese épousseta son tablier bleu, qui protégeait la robe à volants qu'elle portait dessous. Elle était en mousseline crème avec un joli petit motif d'hirondelles. La jeune fille avait beau essayer d'acheter des basiques, elle finissait toujours par craquer sur des tissus imprimés.
Le bruit des semelles de ses creepers sur le sol alerta Morty, son Norvégien noir, qui vint se poster devant la porte en miaulant.

- Rooh Morty, tu gênes, allez oust !

Elle ouvrit enfin à Jared, en replaçant une mèche de ses cheveux platines derrière son oreille, alors que le vil chat allait de ce pas tourner et virer entre les jambes de l'officier.

- Bonsoir Jared, comment ça va ? Désolée, je rangeais deux-trois trucs... Et Morty, arrête de l'embêter et reviens ici !

Elle s'écarta pour laisser entrer le militaire et en profita pour récupérer le félidé qui se lova dans ses bras en ronronnant. Quel chat d'intérieur celui là !
Elle le posa sur son petit panier et revint à la cuisine où elle montra fièrement ses achats.

- L'autre soir j'ai revu un Disney à la télé, tu sais, celui avec le petit rat qui cuisine... Du coup j'ai voulu qu'on tente de faire une ratatouille ! Ça vient du sud de la France comme recette... Tu en as déjà mangé ?

Elle se dirigea vers l'évier pour nettoyer les poils de chat qui s'étaient déposés sur ses mains, sans se rendre compte qu'elle avait encore de la farine sur le visage, ce qui lui faisait un bout du nez tout blanc. Pendant ce temps, la musique avait changé, c'était Take Five, de Paul Desmond qui résonnait maintenant dans la cuisine. Anna avait toujours aimé le jazz. Un truc qui lui restait de sa mère... Elle avait gravé toutes ses chansons préférées sur plusieurs CD, pour constituer son petit Best Of personnel. A sa mort, la jeune suédoise les avait récupérés.

 
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
 

_________________
❝ scars we cover up with paint ❞ darker times will come and go, times you need to see her smile. and mothers heart are warm and mild. i would rather feel this world through the skin of a child. when a human stroke your skin, that is when you let them in, let them in before they go. i would rather feel alive with a childlike soul.

Ⓒ Astra


Dernière édition par Annaliese Bergman le Mar 3 Oct 2017 - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 71
SUR TH DEPUIS : 01/07/2017
MessageSujet: Re: bon appétit (anna & jared)   Dim 3 Sep 2017 - 21:41


Annaliese & Jared

Bon appétit

Jared ouvrit l'oeil à 16 heures après une nuit passée sur une scène de crime : un mutant tué par un hunter, une situation qui se produisait malheuresement de plus en plus. L'Insurgency allait probablement y répondre, et connaissant leursmanières de faire, ça ne serait pas de façon pacifique. Depuis plusieurs mois, il assistait impuissant à l'escalade de la violence entre les hunters et l'insurgency. Si le gunpowder Squad avait été démantelé grâce aux efforts de la milice, la tendance n'en était pas pour autant à l'apaisement entre les clans opposés. La réconciliation étant impossible du fait de l'extrémisme de ces deux organisation, la milice ne pouvait que tenter de limiter la violence et emmener les coupables devant les instutition judiciaires, dans l'espoir qu'un jour ces deux forces s'affaiblissent d'elles-mêmes.

Après une douche revigorante et un café bien noir pour achever de le réveiller, il entreprit d'aller courir dans le quartier. Il siffla Elliott, son berger allemand, qui en voyant la laisse dans les mains de son maître jappa de bonheur à la perspective de sortir faire un tour. Le milicien attacha la laisse autour de sa taille et chien et maitre entamère un footing. Son passage créait souvent des réactions curieuses des passants qui s'étonnait de voir un chien aussi sage et obéissant aux côté de son maitre. Après une heure de course, Jared rentra chez lui afin d'honorer le rendez-vous hebdomadaire qu'il avait avec Annaliese. Il était toujours heureux de retrouver la jeune femme. D'une naïveté touchante, Annaliese représentait la douceur et la simplicité dans la vie du milicien. Les moments qu'ils passaient ensemble étaient précieux pour lui, ils lui permettait de conserver une vie normale, de se détendre avec choses simples comme cuisiner et diner en agréable compagnie. Par sa simple présence, Annaliese lui rappellait que malgré toutes les horreurs qu'il voyait, il existait encore la lumière, incarnée par des gens comme elle. Il n'avait pas su résister à la candeur de la jeune femme, il la savait fragile psychologiquement et il craignait toujours de la blesser, mais tout avait été parfaitement clair entre eux. Il n'avait jamais été question de quelque chose de durable dans la partie de leur relation qui dépassait l'amitié platonique.

Après une nouvelle douche, il enfila un t-shirt et un jean. A 19 heures pétantes, il frappa à la porte d'Annaliese, avec un ponctualité toute militaire. Il entendit la jeune femme rabrouer son chat avant de la voir apparitre sur le pas de la porte, toute sourire. « Bonsoir Jared, comment ça va ? Désolée, je rangeais deux-trois trucs... Et Morty, arrête de l'embêter et reviens ici ! », le salua t-elle tandis que le chat Norvégien venait se frotter contre les jambes du jeune homme. Il avait laissé Elliott chez lui, chien et chat ne font pas bon ménage comme on dit.« Bonsoir Anna, ça va bien, merci. Je t'ai amené une bouteille de vin. Comme je ne sais pas ce qu'il y aura au menu j'ai pris un blanc. », répondit-il alors qu'elle s'effaçait pour l'inviter à entrer et s'occupait de déposer Morty dans son panier. «  L'autre soir j'ai revu un Disney à la télé, tu sais, celui avec le petit rat qui cuisine... Du coup j'ai voulu qu'on tente de faire une ratatouille ! Ça vient du sud de la France comme recette... Tu en as déjà mangé ? », reprit-elle en le conduisant vers la cuisine pour lui montrer ses achats. « Va pour une ratatouille alors, ça  fait des siècles que je n'en ai pas mangé... et des siècles aussi que je n'ai pas vu de film Disney d'ailleurs... mais avant de cuisiner le plat il va falloir que tu enlever les restes de dessert que tu as sur le nez », répondit-il en frottant tendrement le bout du nez de la blondinette pour enlever la farine. Puis il déposa la bouteille sur le plan de travail et entreprit de sortir les ingrédients. « Tu découpe les tomates, je m'occupe des courgettes et des aubergines ? »

Code by Fremione.

_________________


'Warriors'
As a child, you would wait and watch from far away. But you always knew that you'll be the one that work while they all play. You lay, awake at night and scheme of all the things you that would change.(imagine dragons) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER - join the evolution.
MESSAGES : 45
SUR TH DEPUIS : 14/08/2017
MessageSujet: Re: bon appétit (anna & jared)   Mar 3 Oct 2017 - 21:33


ft. anna & jared

Bon Appétit




La jeune femme souriait au milicien avec cet air d'enfant qu'elle avait si souvent.

- Bonsoir Anna, ça va bien, merci. Je t'ai amené une bouteille de vin. Comme je ne sais pas ce qu'il y aura au menu j'ai pris un blanc.

Elle hocha la tête avec approbation. Elle n'avait appris à apprécier l'alcool que récemment, en accompagnement d'un bon repas -et c'était en partie grâce à ses rendez vous hebdomadaires avec Jared- et le vin blanc, souvent léger et sucré, restait sans conteste son préféré. A vrai dire, la jeune suédoise n'avait jamais vraiment pris le temps de considérer le vin comme partie constituante d'un bon repas. Auparavant, pour elle, c'était surtout un moyen bon marché et assez agréable pour s'embrumer l'esprit rapidement et échapper quelques heures à l'enfer qu'était autrefois sa vie étudiante.

- C'est parfait, je doute que l'on puisse commettre une faute de goût avec le blanc ! Mais entre, fais comme chez toi.

Elle referma la porte et l'accompagna dans la cuisine, lui faisant part de la raison qui l'avait poussé à choisir ce menu. La jeune femme restait une fillette par certains côtés de sa personnalité. Comme si une partie d'elle n'avait jamais pu se résoudre à grandir véritablement.

- Va pour une ratatouille alors, ça fait des siècles que je n'en ai pas mangé... et des siècles aussi que je n'ai pas vu de film Disney d'ailleurs... mais avant de cuisiner le plat il va falloir que tu enlever les restes de dessert que tu as sur le nez.

La laborantine le laissa retirer la farine en rougissant légèrement et riant tout en même temps. Le contact physique avec Jared était un des rares qui ne la rebute pas, voire qui lui fasse plaisir. Elle était d'ailleurs étonnée de la facilité avec laquelle leur amitié platonique avait basculé, un soir, vers une dimension quelque peu plus adulte.

- Ah mince, moi qui pensais m'être débarbouillée correctement... Mais tu verras, le gâteau que j'ai fait vaut le coup ! En tout cas, pour ce qui est du film, il va falloir rattraper tout ça, tu loupes quelque chose. J'ai le dvd, je pourrais te le prêter, ou on pourra le regarder tout à l'heure, c'est toujours un bon moment.

Elle sourit et se tourna pour chercher les couteaux de cuisine ainsi que les planches à découper, en réponse à sa dernière question. La jeune femme déposa fièrement un assortiment de coutellerie flambant neuf et très bien aiguisé sur la table. Elle laissa Jared prendre celui qui lui semblait le plus adapté et en saisit un autre avant de faire consciencieusement des tranches du fruit rouge et charnu qui tenait dans sa main.

- J'ai changé mes couteaux, les autres étaient trop usés, c'était pour ça que je faisais tout le temps de la charpie avec. Bon évidemment le résultat n'est pas encore parfait mais ça m'évite déjà de faire de la purée de tomates !

Elle sourit et, sans quitter des yeux son ouvrage, par peur de se blesser, décida de s'enquérir de la santé de son ami.

- Comment va le boulot en ce moment ? Tu n'es pas trop fatigué ?

Annaliese s'inquiétait parfois pour Jared. Elle savait que la criminalité était loin d'être en baisse à Radcliff. Elle aurait bien aimé que le milicien puisse se reposer, même si elle se doutait que son métier ne souffrait pas vraiment les congés maladies. Parfois, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir peur qu'il revienne d'une mission. Bien évidemment, cela n'avait pas de rapport direct avec le fait qu'ils partagent un peu plus que des plats. Jared était son ami et elle voulait le voir heureux et en bonne santé. Elle aurait bien aimé l'aider, mais que pouvait-elle faire de plus, pauvre laborantine qu'elle était ?
Elle termina sa première tomate et posa délicatement les rondelles dans un récipient, tout en écoutant son compagnon discuter. Elle hochait la tête de temps à autre et souriait doucement parfois. Elle n'en revenait pas que les hommes aient besoin à ce point de s'écraser les uns les autres pour vivre.

- Pourtant ce n'est pas bien compliqué de réconcilier les gens... Tiens, avec un cake. Le cake fonctionne toujours pour réparer les conflits.

Elle riait mais son regard trahissait sa pensée. Elle savait bien que le monde tournait de telle façon qu'une paix durable serait impossible à envisager. Elle était trop faible, seule, pour faire quoi que ce soit. Alors elle se réfugiait derrière ses réflexions faussement enfantines, pour tenter de cacher son impuissance.

- Je suis sûre que tu fais de ton mieux. C'est tout ce qui compte.

Elle termina les tomates assez rapidement et se saisit d'une courgette orpheline, pour finir le travail de Jared qui était encore occupé sur une aubergine.

- Ahahaha ! Je commence à être plus rapide que vous Monsieur Walker ! L'élève serait-il en train de dépasser le maître ?

Anna riait en taquinant son partenaire cuisinier. C'était de la pure mauvaise foi, elle le savait bien. Jared avait dû éplucher les légumes, ce qu'elle n'avait pas dû faire avec les tomates. Un gain de temps fourbe, certes. Mais l'occasion de frimer était bien trop belle.
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.

_________________
❝ scars we cover up with paint ❞ darker times will come and go, times you need to see her smile. and mothers heart are warm and mild. i would rather feel this world through the skin of a child. when a human stroke your skin, that is when you let them in, let them in before they go. i would rather feel alive with a childlike soul.

Ⓒ Astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: bon appétit (anna & jared)   

Revenir en haut Aller en bas
 

bon appétit (anna & jared)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les belles créations d'Anna
» pommes anna et tian de légumes provençaux (madalton)
» Anna Karina dans une pub pour Monsavon en 1959
» écharpe storchenwiege anna 2m70 baisse du prix 25€
» Centre Hospitalier Anna-Laberge
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HUNTED :: radcliff, kentucky :: quartier nord :: résidences-
Sauter vers: